Décryptages: atlantico-business | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Une cliente effectue un plein d'essence dans une station-service Exxon le 29 juillet 2022 à Houston, au Texas. Exxon et Chevron ont enregistré des bénéfices record.

Atlantico Business

Superprofits des pétroliers : la semaine où les Etats vont commencer à lorgner sur 200 milliards de dollars

C’est historique et pour beaucoup scandaleux. Plus de 200 milliards de dollars, c’est le montant des profits réalisés en 2022 par les géants mondiaux du pétrole. Jamais dans l'histoire, les pétroliers n’avaient été aussi riches. Pourquoi et comment ? C’est ce que tous les Etats occidentaux vont chercher à savoir et exploiter.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, et celui de la CGT, Philippe Martinez, à l'issue d'une réunion à l'Elysée.

Atlantico Business

Retraite : le gouvernement et les syndicats sont condamnés à trouver un compromis

Les intérêts sont liés. Le gouvernement veut prouver qu’il pourra sauver le système de la retraite par répartition. Les syndicats également parce que le modèle social fondé sur le paritarisme constitue une part importante de leur fonds de commerce.

Les assureurs pourraient proposer des produits de capitalisation pour remplacer la retraite par répartition si le régime ne se redresse pas.

Atlantico Business

Retraite : Les assureurs privés en embuscade toucheront le jackpot si la réforme casse. Sinon…

Les assureurs privés attendent avec gourmandise la fin du feuilleton retraite. Ils ont tous les outils et les moyens de proposer des produits de capitalisation qui viendraient remplacer la retraite par répartition si le régime ne se redresse pas.

Voir les articles atlantico-business sur l'ensemble du site
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, et celui de la CGT, Philippe Martinez, lors d'une réunion à l'Elysée.

Atlantico Business

Retraite : Les points sur lesquels le gouvernement et les syndicats peuvent (ou vont) se mettre d’accord pour éviter le blocage

Tout va se jouer en coulisses. Les émissaires de Matignon et les chefs syndicaux vont travailler à trouver un compromis qui permette de sortir une réforme acceptable pour tous. Le gouvernement a encore un peu de marge, et les syndicats veulent prouver qu’ils sont responsables.

La réforme des retraites défendue par Emmanuel Macron et Elisabeth Borne est rejetée par les Français, les syndicats et l'opposition.

Atlantico Business

Retraite : Les Français admettent la nécessité d’une réforme mais refusent celle d’Emmanuel Macron. Ils peuvent trouver des solutions tout seuls

Près de la moitié des Français admettrait la nécessité d’une réforme des retraites mais ils ne veulent pas de celle présentée par Emmanuel Macron, sans dire précisément ce qu’ils souhaitent. La situation va être compliquée pour la gouvernance française, pour l’opposition comme pour les syndicats.

Emmanuel Macron lors d'une émission sur TF1, devant un écran affichant une image des Gilets jaunes.

Atlantico business

La grosse erreur d’Emmanuel Macron est de ne pas avoir favorisé l’émergence de contre-pouvoir. La France le paie très cher

Emmanuel Macron a cru pouvoir gouverner au centre mais il n’a jamais imaginé que le système économique lui-même avait besoin de contre-pouvoir pour avancer. Or, la France n’a ni syndicats, ni actionnaires, ni consommateurs organisés, donc elle a des gilets jaunes et de l’inflation.

Le leader de la CGT, Philippe Martinez, discute avec des grévistes à la raffinerie de Gravenchon Port-Jérôme, du groupe Esso-ExxonMobil, à Port-Jérôme, le 12 octobre 2022.

Atlantico Business

Au-delà du projet de réforme des retraites, la colère sociale vise avant tout à déstabiliser Emmanuel Macron

Les milieux d’affaires appréhendent la semaine. La mobilisation sociale et politique leur parait dépasser très largement la question de la réforme des retraites qui, finalement, ne sert qu’à cristalliser des mécontentements si disparates que les syndicats auront beaucoup de mal à canaliser.

Vladimir Poutine et le leader du groupe Wagner, Evgueni Prigojine, lors d'une visite officielle du dirigeant russe.

Atlantico Business

Ukraine : le groupe Wagner cherche à s’emparer des ressources naturelles et à se payer sur la bête…

En Ukraine comme ailleurs, le modèle économique très simple du groupe Wagner consiste à se payer sur la bête. Les affrontements terribles autour de Bakhmout visent principalement la prise de contrôle des mines de sel.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse.

Atlantico Business

Les milieux d’affaires réclament moins de subventions mais plus de stratégie et de délégation de pouvoir

Le secret du pouvoir n’est pas de donner de l’argent, c’est d’apprendre à en gagner. Les milieux d’affaires ne réclament ni aides, ni subventions, ils demandent que le pouvoir politique sache leur éclairer la route et déléguer l’action à des personnalités compétentes.

Un coursier de livraison de nourriture passe devant un bureau de change à Moscou.

Atlantico Business

Russie : Pendant la guerre, les affaires continuent mais « Never complain ! Never explain ! »

Si les sanctions économiques n’ont pas encore d’effets importants sur la vie quotidienne des Russes, elles ont plongé les élites et les chefs d’entreprise dans le mutisme. Les critiques du pouvoir sont interdites, mais beaucoup cherchent le moyen de se mettre à l’abri...

Des membres des Gilets jaunes et des représentants de la CGT lors d'une manifestation en France pour la défense du pouvoir d'achat et contre la politique du gouvernement.

Atlantico Business

La France coupée en deux : la France qui gagne est économiquement incontournable, la France qui pleure est politiquement inévitable

Le monde des affaires est véritablement coupé en deux. Entre ceux qui s’en sortent, qui gagnent et s’adaptent et ceux qui craignent le pire et sont obligés d’aller pleurer à Bercy. Les premiers ont le poids économique, les seconds dominent le jeu social et politique.

Emmanuel Macron lors d'une visite d'un site industriel durant la pandémie de Covid-19.

Atlantico Business

2023 : Le monde des affaires ne fait pas de prédictions, il s’adapte même si l’opinion ne suit pas toujours

Pourquoi essayer de prédire ce qui est imprévisible ? Le monde des affaires préfère s’adapter aux forces qui façonnent l’avenir et ça ne lui réussit pas trop mal. Les politiques font des prédictions qu’ils présentent comme des promesses et ils échouent, bien évidemment.

Didier Deschamps lors d'une conférence de presse durant la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Atlantico Business

Les Bleus qui gagnent pourraient doper la croissance… il faudrait peut-être remplacer Christine Lagarde par Didier Deschamps…

Les hommes politiques et les relais d’opinion se plaisent à penser qu’une victoire de la France au mondial de foot sera bonne pour le PIB… C’est possible mais il ne faut pas trop s’illusionner sur l’impact du football.

Un homme visite un Forum pour l'emploi des seniors à Paris, le 7 mars 2018.

Atlantico Business

La dynamique du marché de l’emploi continue de démentir les analyses de la conjoncture

C’est assez incompréhensible : alors que la conjoncture menace les entreprises des pires difficultés, l’investissement et surtout le marché de l’emploi continuent d’être dynamiques. Jamais la France n’a créé autant d’emplois que cette année…

Emmanuel Macron est revenu sur la décision de présenter la réforme des retraites cette semaine.

Atlantico Business

Si le gouvernement se braque sur la réforme des retraites, c’est qu’il est otage des marchés financiers pour cause d’endettement

A priori, personne n’en veut. Alors, le président a encore repoussé à janvier la présentation de projet. En fait, personne ne comprend vraiment pourquoi le gouvernement est aussi pressé. La vraie raison, c’est qu’il ne peut pas faire autrement. La France est piégée par les marchés financiers.

La France va continuer de s’endetter, au niveau de son administration et de ses entreprises publiques.

Atlantico Business

Mais pour quelles raisons le gonflement de la dette publique française n’inquiète pas les milieux d’affaires ?

La France va continuer de s’endetter, au niveau de son administration et de ses entreprises publiques, dans des proportions qui ne semblent pas stresser les marchés monétaires, pas même les agences de notation qui sont pourtant d’ordinaire très sévères.

Vladimir Poutine et Xi Jinping lors d'un sommet international.

Atlantico Business

Russie, Chine, Iran : le pouvoir rend fou, mais quoi faire pour les changer ?

« Le pouvoir rend fou et le pouvoir absolu rend absolument fou… ». Les démocraties occidentales sont impuissantes à offrir ou imposer des solutions pacifiques. Le seul contre-pouvoir durable passe par les forces économiques et le monde des affaires.

Les défis d'inflation, d'attraction et de rétention encouragent les entreprises françaises à repenser leurs politiques de rémunération pour attirer les talents et rester compétitives sur le marché.

Atlantico Business

Entre l’inflation et la pénurie de main d’œuvre, la politique des salaires va être très compliquée à appliquer en 2023

L’augmentation des salaires ne dépassera pas 4 % l’année prochaine. Alors que l’inflation risque d’exploser en 2023 et que les tensions sur l’emploi sont exceptionnelles, les chefs d’entreprises cherchent la solution pour rester compétitifs. La quadrature du cercle.

La Première ministre Elisabeth Borne fait une déclaration sur la politique d'immigration à l'Assemblée nationale, le 6 décembre 2022.

Atlantico Business

Une réforme pour rien : le gouvernement se refuse à s’engager dans l’immigration économique

A priori, le projet de loi sur l’immigration ne règlera pas le problème qui mine la société française puisque le gouvernement se refuse à s’engager dans l’immigration économique. Et cela pour des raisons politiques très inavouables.

Le logo du Forum économique mondial de Davos, le 23 janvier 2018

Atlantico Business

Davos 2023 veut imposer le respect du droit international comme facteur de paix

Les milieux d’affaires qui préparent Davos 2023 font pression pour que le respect du droit international soit au cœur d’une négociation de paix avec la Russie. C’est le seul moyen de restaurer et protéger la croissance économique mondiale.