Mot-clé «identité nationale» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé identité nationale

Vladimir Poutine et Sergueï Choïgou lors d'une cérémonie officielle à Moscou.

Peuple russe

Le Kremlin se donne 6 mois pour construire une nouvelle idéologie nationale pour la Russie

La Russie tente d'élaborer une idéologie nationale alternative. Quelles sont les conséquences de cette quête identitaire sur la guerre en Ukraine ?

Franc-Tireur a missionné l’IFOP pour réaliser une grande enquête d’opinion sur les questions de l'identité, de l'immigration, ou bien encore de la laïcité.

2022

Identité nationale, climat de la campagne, racisme, laïcité : la fracture identitaire s’accroît en France, selon un sondage de l’Ifop

Selon un sondage réalisé par l’Ifop pour Franc-Tireur, la France semble de plus en plus écartelée et divisée sur les questions liées à l’identité nationale, à la perception du racisme, au déboulonnage des statues, au grand remplacement, à la laïcité, à la critique de l’islam ou bien encore au climat de la campagne électorale. 53% des sondés considèrent comme une réalité la théorie du « grand remplacement ».    

Le candidat de droite à l'élection présidentielle et ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy prononce un discours lors d'une réunion, le 24 janvier 2007 à Paris.

Bonnes feuilles

L’offensive narrative sur la nation lors de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007

Sébastien Ledoux a publié « La nation en récit » aux éditions Belin. Depuis quarante ans, le récit national hante la France. Il s'est imposé dans les débats politiques et médiatiques, parallèlement aux questions relatives à l'identité. Comment en est-on arrivé là ? C'est en historien que répond ici Sébastien Ledoux. Extrait 1/2.

ccc

En même temps

Racialisation de la société et obsessions identitaires : Emmanuel Macron, miroir des ambiguïtés (et des lâchetés) des Français ?

Dans son interview à Elle, le président de la République marque son attachement à l’universalisme républicain. Pourtant sa position n’a pas toujours été aussi claire et tranchée.

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

Nous, nous l'avons oublié. Eux, ils l'ont adopté.

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

Paul-François Paoli publie "Aux sources du malaise identitaire français" aux éditions de L’Artilleur. Depuis la disparition du général de Gaulle, un spectre hante toujours plus la France : celui de l'identité. Les Français ne savent plus qui ils sont. Extrait 1/2.

Il y eut une période heureuse quand on ne parlait pas d’identité nationale…

Le bon temps ?

Il y eut une période heureuse quand on ne parlait pas d’identité nationale…

C’était il y a quelques dizaines d’années. On a l’impression que des siècles se sont écoulés depuis.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

Vive la liberté !

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

Mais les nôtres seront ouverts à tous. Sauf à ceux qui nous colonisent...

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

Cinquante nuances de bleu, blanc, rouge

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

Emmanuel Macron a rendu hier hommage aux combattants africains, venus des colonies françaises, qui ont débarqué en Provence le 15 août 1944. Il a par ailleurs déclaré que « la France a une part d’Afrique en elle ».

14 juillet : République, identité nationale, vivre-ensemble... le sondage sur l’état fragile de la France

Fête nationale

14 juillet : République, identité nationale, vivre-ensemble... le sondage sur l’état fragile de la France

Un sondage exclusif Ifop pour Atlantico dévoile le point de vue des Français sur la République et la cohésion nationale. 73% des sondés ne sont pas touchés par l'emploi des valeurs républicaines par les responsables politiques. Les résultats de ce sondage sur l'état fragile de la France sont analysés par Jérôme Fourquet et Olivier Rouquan.

Un spectre hante l'Europe : le spectre des identités nationales !

Une idée neuve

Un spectre hante l'Europe : le spectre des identités nationales !

Le communisme (prophétisé par Marx) est mort. Une jeune et nouvelle passion lui a succédé.

SOS crédibilité politique en danger : 67% des Français ne sont plus sensibles aux discours sur la République ou les valeurs républicaines

Sondage

SOS crédibilité politique en danger : 67% des Français ne sont plus sensibles aux discours sur la République ou les valeurs républicaines

Un sondage exclusif Ifop pour Atlantico qui montre aussi que les discours sur l’identité nationale portent moins qu’il y a 3 ans.

Mais comment mener un nouveau débat sur l’immigration et l’identité nationale sans reproduire l’échec que celui initié par Nicolas Sarkozy ?

L'autre relance

Mais comment mener un nouveau débat sur l’immigration et l’identité nationale sans reproduire l’échec que celui initié par Nicolas Sarkozy ?

En remettant sur la table le débat sur l'immigration et l'identité nationale, Emmanuel Macron sait qu'il va devoir apprendre des erreurs d'hier s'il ne compte pas tomber dans le piège de ses prédécesseurs.

 SNCF, le dossier social qui cachait une angoisse nationale (et son potentiel explosif)

Un train peut en cacher un autre

SNCF, le dossier social qui cachait une angoisse nationale (et son potentiel explosif)

Si seuls 42% des français trouvent aujourd'hui le mouvement de mobilisation contre la réforme de la réforme SNCF justifié, ils étaient 77% dans un sondage datant de septembre 2014 à estimer que le service public devait être préservé car il fait partie de l'identité française. Le gouvernement risque-t-il d'oublier cet aspect symbolique ?

Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?

Haut les cœurs !

Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?

Il n'est pas trop tard pour réagir. Et pour réhabiliter un mot qui a ses lettres de noblesses.

Pour Patrick Buisson, la question des questions, la seule qui vaille, c’est l’avenir de la civilisation.

Billard à 66 bandes

Mais au-delà de tuer Nicolas Sarkozy, quel objectif politique pour Patrick Buisson aujourd'hui ?

Si l'homme est connu pour son esprit d'analyse, il l'est aussi pour sa capacité à être dans l'action.

Jean-Luc Mélenchon a décidé de faire cavalier seul alors que Pierre Laurent souhaite, pour sa part, discuter avec Cécile Duflot et la gauche du PS afin qu'il n'y ait qu'un seul candidat à la gauche de François Hollande.

Variation sur le même thème

Pourquoi Jean-Luc Mélenchon est passé de la défense du métissage à la glorification du récit national

En défendant les propos de l'ancien chef de l'Etat sur "nos ancêtres les Gaulois", le président du Parti de gauche tente de s'imposer au milieu du dialogue Sarkozy/Hollande mais vise, peut-être aussi, une nouvelle cible électorale.

Ce que Patrick Buisson oublie totalement dans sa description du quinquennat Sarkozy

Amnésie

Ce que Patrick Buisson oublie totalement dans sa description du quinquennat Sarkozy

Ce jeudi sortira le livre de Patrick Buisson, "La cause du peuple". Un livre à charge contre Nicolas Sarkozy, accusé par son ancien conseiller de ne pas croire à son propre discours sur l'identité. Qu'il soit honnête ou pas, il est certain que ce discours a profondément changé le visage de la droite, et plus largement du pays, de même que le traitement de l'économie par l'ancien Président, ce qu'occulte complètement Patrick Buisson dans ses critiques.

"Nos ancêtres les Gaulois" ou le redoutable piège tendu par Nicolas Sarkozyx à ses adversaires de tout poil

Sarkozyx

"Nos ancêtres les Gaulois" ou le redoutable piège tendu par Nicolas Sarkozyx à ses adversaires de tout poil

En faisant référence dans une réunion publique à l'héritage historique de nos ancêtres gaulois, Nicolas Sarkozy s'est attiré une pluie de critiques venues du monde politique. Des critiques qui oublient bien vite l'importance du récit national dans la construction de l'identité française.