Mot-clé «FLN» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé FLN

Emmanuel Macron a commémoré, le samedi 16 octobre, la nuit sanglante du 17 octobre 1961.

Il faut tout dire

17 octobre 1961 : les demi-vérités d’Emmanuel Macron

Les demi-vérités sont aussi des demi-mensonges !

Benjamin Brillaud, Stéphane Genêt et Nota Bene publient « Mais c'est un complot ! Conspirations, intrigues et coups fourrés dans l'Histoire » aux éditions Tallandier.

Bonnes feuilles

Attentat du Petit-Clamart : Jean Bastien-Thiry, l’homme qui voulait tuer De Gaulle pour ne pas « livrer l’Algérie au communisme »

Benjamin Brillaud, Stéphane Genêt et Nota Bene publient « Mais c'est un complot ! Conspirations, intrigues et coups fourrés dans l'Histoire » aux éditions Tallandier. Le public fantasme parfois sur l’idée d’une histoire dissimulée et qui révélerait bien des secrets si elle était exposée au grand jour. Les machinations politiques sont utiles à connaître pour déconstruire des discours en résonance avec notre époque. Extrait 2/2.

Emmanuel Macron et le président algérien Abdelmadjid Tebboune se serrent la main lors d'une cérémonie, à Alger, le 27 août 2022.

Diplomatie

Cette guerre culturelle que l’Algérie mène à la France depuis 60 ans

Après des mois de crise diplomatique, liée à un passé toujours douloureux, les présidents français Emmanuel Macron et algérien Abdelmadjid Tebboune ont annoncé une nouvelle dynamique dans la relation entre les deux pays. La commission mixte d'historiens pour aplanir les dissensions et affronter « avec courage » le passé, selon les mots du président français, va débuter sa mission très prochainement.

Georges Bidault répond aux journalistes le 05 juin 1953, à la sortie de l'Elysée où il s'est entretenu avec le Président de la République Vincent Auriol.

Bonnes feuilles

La rupture entre le général de Gaulle et Georges Bidault autour de la question de l’Algérie française

Maxime Tandonnet publie « Georges Bidault, De la Résistance à l’Algérie française » aux éditions Perrin. Georges Bidault est devenu, en 1942, le plus proche compagnon de Jean Moulin avant de lui succéder à la tête de la résistance intérieure. Ministre des Affaires étrangères du général de Gaulle à la Libération, il prit personnellement une part déterminante à la reconquête du « rang » international de la France en 1945. Au début des années 1960, son engagement en faveur de l'Algérie française acheva de le diaboliser et d'en faire un authentique paria contraint à l'exil. Extrait 2/2.

Emmanuel Macron pose avec l'historien Benjamin Stora pour la remise d'un rapport sur la colonisation et la guerre d'Algérie, à l'Elysée, le 20 janvier 2021.

Bilan 2021

Ouverture des archives de la guerre d’Algérie : Une histoire borgne nuisible à l’intégration

Un arrêté du ministère de la Culture rend consultables toutes « les archives publiques produites dans le cadre d’affaires relatives à des faits commis en relation avec la guerre d’Algérie entre le 1er novembre 1954 et le 31 décembre 1966 ».

Une femme porte une pancarte, le 17 octobre sur le Pont Saint-Michel à Paris, lors d'un rassemblement en souvenir des Algériens tués par la police lors d'une manifestation le 17 octobre 1961.

L'histoire n'est pas complète

On en fait beaucoup sur le 17 octobre 1961 : et pourquoi rien sur le 8 février 1962 ?

Parce que ça ne sert à rien électoralement !

Une gerbe a été déposée à Paris en souvenir du 17 octobre 1961.

Repentance

17 octobre 1961 : Valérie Pécresse rappelle que 22 policiers ont été tués par le FLN cette année-là

Emmanuel Macron a dénoncé samedi des "crimes inexcusables pour la République", à l'occasion d'une cérémonie officielle pour les 60 ans de la répression d'une manifestation d'Algériens le 17 octobre 1961 à Paris. La droite dénonce cette repentance.

Le président Emmanuel Macron prononce un discours lors d'une cérémonie à la mémoire des Harkis, des Algériens qui ont aidé l'armée française, à l'Elysée, le 20 septembre 2021.

Géopolitico Scanner

L'abandon des Harkis par la France de de Gaulle est-il pardonnable? Retour sur une repentance qui dérange bien plus les antiracistes xénophiles que d'autres "mémoires" indigènes...

Emmanuel Macron a prononcé un discours, le 20 septembre, envers les Harkis, ces combattants algériens abandonnés par milliers à la fin de la guerre d’Algérie. La demande de pardon faite par Emmanuel Macron aux Harkis et à leurs familles marque une véritable rupture.

Des Algériens sur les Champs-Elysées, en juillet 2019.

Déclaration de guerre ?

« La France est notre ennemi traditionnel et éternel ». C’est un ministre algérien qui vient de dire ça…

Et l’Algérie elle est notre ennemi traditionnel et éternel ?

Malika Boumendjel, veuve de l'avocat algérien Ali Boumendjel, donne un entretien aux médias. Emmanuel Macron a reconnu mardi que l'avocat Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française.

Ca date un peu

Emmanuel Macron, ignorez-vous que la guerre d'Algérie est terminée depuis 1962 ?

La repentance est sa passion.

Abdelmadjid Tebboune Algérie président

Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

Certes l’appétit vient en mangeant mais quand même…

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

Une mémoire très sélective…

Quand Macron assimile la guerre d’Algérie à la Shoah !

Il a fait très fort le chef de l’Etat. En effet les élections municipales approchent.

Sissi bis : les militaires algériens rêvent d’un scénario à l’égyptienne

Boutez-Flika

Sissi bis : les militaires algériens rêvent d’un scénario à l’égyptienne

Alors que la contestation populaire grandit contre la nouvelle candidature à la présidentielle d'Abdelaziz Bouteflika, la situation pourrait évoluer vers un passage en force des militaires.

On touche ici à la fameuse controverse de la victoire militaire mais de la défaite politique en Algérie, mal reconnue par la Ve République.

Rectification

Harkis: les deux erreurs et l’oubli historiques coupables de François Hollande

Dans son discours d’excuses aux harkis, François Hollande a commis deux erreurs historiques qui ne seront pas passées inaperçues auprès des spécialistes.

Quand le terrorisme est là pour durer : ETA, IRA, Fraction armée rouge, etc... ce que le 20e siècle nous apprend sur l'impact politique et social de la violence politique en Europe

Un peu d'histoire

Quand le terrorisme est là pour durer : ETA, IRA, Fraction armée rouge, etc... ce que le 20e siècle nous apprend sur l'impact politique et social de la violence politique en Europe

Tout au long du XXe siècle, l'Europe a été frappée par diverses formes de terrorisme (anarchiste, indépendantiste, d'extrême-gauche). Si des entorses à l'ordre démocratique ont pu avoir lieu (lois d'exception, dérives policières, état d'urgence), ces différents mouvements n'ont pas entraîné de changements fondamentaux dans le système parlementaire.

Hélie Denoix de Saint Marc méritait mieux que Robert Ménard et Manuel Valls

La guerre d’Algérie : une guerre qui ne passe pas

Hélie Denoix de Saint Marc méritait mieux que Robert Ménard et Manuel Valls

Il avait été résistant, soldat, partisan de l’Algérie française. Un homme droit et respectable. Pourquoi avoir jeté son nom dans le caniveau où coulent les polémiques les plus bêtes ?

60 ans après le début de la guerre, pourquoi les relations entre la France et l'Algérie ne s'apaisent pas

Bonnes feuilles

60 ans après le début de la guerre, pourquoi les relations entre la France et l'Algérie ne s'apaisent pas

L'auteur retrace l'histoire des conflits entre la France et l'Algérie à partir des attentats du FLN du 1er novembre 1954 jusqu'à nos jours, en montrant que ni l'entente ni la séparation entre les deux pays ne sont possibles. Parmi les causes de cette situation : la primauté des intérêts d'Etat sur les intérêts des nations, et la persistance d'une communauté de destin entre les deux peuples. Extrait de "France Algérie : l'impossible divorce", de Stéphane Babey, publié aux éditions du rocher (2/2).

60 ans après le début de la guerre, pourquoi le divorce entre la France et l’Algérie est impossible

Bonnes feuilles

60 ans après le début de la guerre, pourquoi le divorce entre la France et l’Algérie est impossible

L'auteur retrace l'histoire des conflits entre la France et l'Algérie à partir des attentats du FLN du 1er novembre 1954 jusqu'à nos jours, en montrant que ni l'entente ni la séparation entre les deux pays ne sont possibles. Parmi les causes de cette situation : la primauté des intérêts d'Etat sur les intérêts des nations, et la persistance d'une communauté de destin entre les deux peuples. Extrait de "France Algérie : l'impossible divorce", de Stéphane Babey, publié aux éditions du rocher (1/2).

Le 5 juillet 1962 à Oran, ce massacre occulté qui aurait pu ne jamais faire naître le culte de la repentance en France

L'histoire qu'on ne dit pas

Le 5 juillet 1962 à Oran, ce massacre occulté qui aurait pu ne jamais faire naître le culte de la repentance en France

L'Algérie célébrait ce 5 juillet l'indépendance officielle accordée en 1962. Ce sera aussi une journée de mort pour des centaines de civils européens et musulmans, tués à Oran par des groupes armés du FLN. Retour sur un épisode longtemps placé sous le signe de l'omerta.