Mot-clé «tocqueville» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé tocqueville

Bruno Retailleau a annoncé sa candidature à la présidence de LR. Suite à cette annonce, certains observateurs de la vie politique ont évoqué le handicap politique que représenterait son conservatisme.

Ligne politique

Briser la malédiction du conservatisme en France : mission impossible, vraiment ?

Bruno Retailleau a annoncé sa candidature à la présidence de LR, suscitant un certain nombre de commentaires relevant le handicap politique que représenterait son conservatisme. Alors que 50 années de déconstruction « progressiste » méthodique des piliers de notre société produisent des effets ravageurs, pourquoi le conservatisme a-t-il encore aussi mauvaise presse ?

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

Lisons Tocqueville et Hayek. Contre les idées reçues c’est un salutaire antidote.

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

Nicolas Baverez publie "Le monde selon Tocqueville : Combats pour la liberté" aux éditions Tallandier. Cent-cinquante ans après sa mort, Alexis de Tocqueville reste un mystère. Trop libéral pour la droite, trop aristocrate pour la gauche, il est un démocrate de raison et non de coeur. Son génie est d'avoir pensé la démocratie dans toutes ses dimensions, notamment sa face sombre - la tyrannie de la majorité et sa passion pour l'égalité - qui peut la faire basculer dans le despotisme. Extrait 2/2.

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

Nicolas Baverez publie "Le monde selon Tocqueville : Combats pour la liberté" aux éditions Tallandier. Cent-cinquante ans après sa mort, Alexis de Tocqueville reste un mystère. Trop libéral pour la droite, trop aristocrate pour la gauche, il est un démocrate de raison et non de coeur. Son génie est d'avoir pensé la démocratie dans toutes ses dimensions, notamment sa face sombre - la tyrannie de la majorité et sa passion pour l'égalité - qui peut la faire basculer dans le despotisme. Extrait 1/2.

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

Les ministres ont multiplié les annonces afin de tenter de désamorcer la crise sociale alors que vient de débuter la grève contre la réforme des retraites. Le gouvernement a-t-il réellement les moyens de faire des promesses précises à certaines catégories professionnelles ?

SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective

Fragmentation

SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective

Avec Les différentes crises à droite et à gauche, la fragmentation de la vie politique annonce-t-elle la fin de la place des partis dans nos démocraties ?

Facilitateur de révolution : l’absolutisme ou le glas de la monarchie ?

Radio Atlantico

Facilitateur de révolution : l’absolutisme ou le glas de la monarchie ?

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, retrace la période de transition après la Révolution et revient sur les questions de l'absolutisme et de la fin de la monarchie. L'historien Guy Chaussinand-Nogaret est interrogé par Christophe Dickès.

Comment Valéry Giscard d'Estaing a réussi à casser les codes monarchiques de la présidence tout en entretenant un étrange et complexe rapport à l'histoire de France

Bonnes feuilles

Comment Valéry Giscard d'Estaing a réussi à casser les codes monarchiques de la présidence tout en entretenant un étrange et complexe rapport à l'histoire de France

De Louis XVIII à la victoire de François Fillon lors de la Primaire de 2016, à travers l’avènement du général de Gaulle en 1958 ou bien encore avec l’indépendance de l’Algérie en 1962, Jérôme Besnard revient sur deux cents ans de déchirements, de réconciliations et d’unions des conservateurs en France dans le cadre de son dernier ouvrage, "La droite imaginaire, de Chateaubriand à François Fillon" publié aux éditions du Cerf. Il revient notamment sur l'histoire, l'identité intellectuelle, artistique et culturelle partagées par cette famille politique. Extrait 2/2

Moscou VS Washington : les racines profondes de la discorde

Ire

Moscou VS Washington : les racines profondes de la discorde

Même si la guerre froide est terminée, il y a encore toute une histoire qui justifie l'actuel antagonisme entre Russie et Etats-Unis.

Pourquoi la droite française - et tous les mouvement politiques - seraient bien inspirés de relire Bastiat (et Tocqueville)

Bonnes feuilles

Pourquoi la droite française - et tous les mouvement politiques - seraient bien inspirés de relire Bastiat (et Tocqueville)

La doxa dominante décrète que le libéralisme, cette doctrine "anglo-saxonne", ne saurait prospérer dans l’Hexagone. Or, non seulement il y a un libéralisme français, mais il connut son heure de gloire sous la monarchie de Juillet. Louis-Philippe est alors au pouvoir et s’entoure d’hommes de grande valeur. Ils sont imprégnés de la pensée d’intellectuels tels que Frédéric Bastiat, Alexis de Tocqueville et Jean-Baptiste Say. Sous leur houlette, la France rattrape une partie du retard économique qu’elle avait accumulé sur l’Angleterre. Extrait du livre "La parenthèse libérale" de Jean-Baptiste Noé, aux éditions Calmann-Levy (2/2).

Jean-Baptiste Noé : "Si aujourd'hui les libéraux français regardent vers la City ou vers New York, c’est qu’ils ont oublié leur histoire"

Règne libéral

Jean-Baptiste Noé : "Si aujourd'hui les libéraux français regardent vers la City ou vers New York, c’est qu’ils ont oublié leur histoire"

Entre 1830 et 1848 régna le dernier roi de France, ou plutôt le dernier "Roi des Français" comme il convenait de l'appeler, Louis Philippe d'Orléans. Un règne marqué par l'application d'un courant de pensée alors en plein essor : le libéralisme.

"Le despotisme démocratique" : particulièrement utile à lire entre les deux tours

Atlanti-culture

"Le despotisme démocratique" : particulièrement utile à lire entre les deux tours

Coups de feu dans un lycée à Grasse : dix blessés à déplorer, la piste terroriste exclue

Fusillade

Coups de feu dans un lycée à Grasse : dix blessés à déplorer, la piste terroriste exclue

Les motivations du tireur "semblent liées aux mauvaises relations qu'il entretiendrait avec d'autres élèves" de l'établissement, a déclaré la procureure de Grasse, Fabienne Atzori.

Dis moi ton âge et je te dirai pour qui tu votes : la fracture générationnelle a rarement été aussi profonde dans le pays

Les clés de 2017

Dis moi ton âge et je te dirai pour qui tu votes : la fracture générationnelle a rarement été aussi profonde dans le pays

Alors que les inégalités générationnelles ont commencé à se creuser entre les jeunes et les personnes âgées en France à partir de la fin des années 1990, celles-ci ont largement explosé depuis la crise de 2008. Un phénomène qui a des conséquences politiques et économiques préoccupantes.

Concours de libéralisme à la primaire de droite : attention, mot piégé !

Avertissement

Concours de libéralisme à la primaire de droite : attention, mot piégé !

On n’entend plus que ça. Pour en dire du bien ou du mal. Trop c’est trop.

A mi-chemin de son mandat, François Hollande vient de « battre » Nicolas Sarkozy à mi-chemin du sien sur la question du chômage.

Totem et tabou

537 000 chômeurs supplémentaires contre 497 000 : qui de Hollande ou de Sarkozy a le pire bilan à mi-mandat ?

Tant de beaux sujets cette semaine, de totems et autres tabous ! Discours européens pontificaux, climatique présidentiel, antiracistes, sur la présidence de l'UMP. C’est plus modestement la hausse du chômage en France au mois d’octobre qui retient notre attention. Car si tout a été essayé, l'essentiel a peut être été occulté !

Laurent Baumel.

Sus aux économies !

Laurent Baumel : "La gauche donne le sentiment d’avoir fait payer la facture aux Français modestes"

Député frondeur abstentionniste sur le vote du Budget 2015, le socialiste Laurent Baumel en est convaincu : le keynésianisme est le seul remède à la crise généralisée en France. Il appelle son parti, le président de la République et le gouvernement à un changement de cap drastique.

Robert Damien explore la notion d'autorité.

Atlantico Lettres

Petit éloge de l'autorité à l'usage d'un président normal

Toutes les semaines, le journal Service Littéraire vous éclaire sur l'actualité romanesque. Aujourd'hui, retour sur l'Éloge de l’autorité, de Robert Damien.

La démocratie a bénéficié tout au long du XXe siècle d'une importante aura auprès des populations.

Fin de règne

Ukraine, Egypte, Chine : la démocratie est-elle dans un siècle vicieux ?

"Le moins mauvais des régimes imaginables", en nette expansion à partir des années 1990, connait récemment des régressions importantes, notamment en Ukraine et dans plusieurs pays arabes. Comment expliquer ce "retour en arrière" ?