Mot-clé «<!-- -->Espionnage<!-- -->» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé Espionnage

Image d'illustration

Injustice

Inde : suspecté d'être un espion chinois, un pigeon maintenu 8 mois en détention

Le pigeon, suspecté d’être un agent de Pékin, a été interpellé par la police de Bombay en mai dernier. Il a été remis en liberté après 8 mois de détention

Un journaliste devant l’entrée de la Commission européenne à Bruxelles, en octobre 2019

European Media Freedom Act

Mais comment l’Europe en est-elle arrivée à vouloir légitimer la surveillance des journalistes ?

Depuis plus d’un an, un projet de loi sur la liberté des médias en Europe, l’European Media Freedom Act, fait l’objet de vives discussions à Bruxelles et Strasbourg. En cause son article 4, qui prévoit la surveillance de journalistes sous certaines conditions.

En février 1995, cinq Américains accusés d'espionnage pour le compte de la CIA avaient été priés de quitter la France

Ingérence

Cas d’espionnage américain en Espagne

Il n’est un secret pour personne que dans le monde du renseignement, il n’existe pas de pays « amis » mais des pays partageant à un instant donné des intérêts communs.

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine lors d'une visite officielle.

Sécurité intérieure

Espionnage et ingérence étrangère : un rapport parlementaire pointe du doigt la « naïveté » de la France face à la Chine, la Russie et la Turquie

Les parlementaires proposent l’instauration d’un « dispositif législatif ad hoc de prévention des ingérences étrangères sur le modèle de la loi américaine ». La délégation parlementaire au renseignement s’inquiète des ingérences étrangères en France, notamment de la part de la Russie, de la Chine et de la Turquie.

Un homme tient une pancarte alors qu'il manifeste devant les bureaux de Google à Londres, en janvier 2019.

Liberté d'expression menacée

Ces nouvelles technologies qui permettent de lutter contre les censures grandissantes des régimes autoritaires (et parfois des autres…)

Google travaille sur des outils permettant aux développeurs de produire des applications plus résistantes à la censure pratiquée dans certains pays comme en Chine ou en Russie.

William Burns, le directeur de la CIA - Photo par MANDEL NGAN, AFP

Espionnage médiatisé ?

La CIA est-elle le principal bailleur de fonds du journalisme dans le monde ?

La CIA et ses organisations “pantins” exercent une influence considérable sur ce que nous voyons, entendons et croyons dans la sphère publique mondiale. Peut-être devrions-nous commencer à remettre en question notre "réalité".

Un montage de Donald Trump et de Joe Biden.

Restrictions des libertés

Surveillance généralisée : la guerre Démocrates contre Républicains révèle des pratiques qui n’étaient pas censées exister sur le sol américain

La section 702 de la FISA (Foreign Intelligence Surveillance Act) expirera le 31 décembre prochain. Le débat sur la prolongation de cet outil des services secrets suscite de vives tensions politiques aux Etats-Unis.

L'influence du pouvoir chinois derrière TikTok suscite beaucoup d'inquiétudes et d'interrogations.

Surveillance des opposants

Le Parti communiste chinois aurait eu accès aux données des utilisateurs de TikTok qui vivent à Hong Kong

Un ancien dirigeant de ByteDance, Yintao Yu, est au cœur de ces accusations, démenties par TikTok.

Un ingénieur d’Apple s’enfuit en Chine avec des secrets de l’entreprise

Mystérieuse affaire

Un ingénieur d’Apple s’enfuit en Chine avec des secrets de l’entreprise

Il s’agit du troisième ingénieur de l'entreprise à être accusé d’espionnage.

Une photo du ballon chinois prise depuis un avion de l'US Air Force, transmise par le ministère américain de la Défense le mercredi 22 février 2023

Espionnage

Le ballon chinois était bien un ballon espion, selon des responsables américains

Selon cette même source, le ballon chinois présenté par Pékin comme un engin de météo aurait bien espionné des sites militaires sensibles et envoyé des renseignements en temps réel

Le siège du FSB, anciennement le KGB, à Moscou. L’ouvrage « Goodbye Poutine » est publié sous la direction d’Hélène Blanc chez Ginkgo éditeur.

Bonnes feuilles

Comment les services d’espionnage du KGB et du FSB ont tenté de s’infiltrer en France

L’ouvrage « Goodbye Poutine » est publié sous la direction d’Hélène Blanc chez Ginkgo éditeur. Avec l’invasion de l’Ukraine, l'Union européenne, les Etats-Unis et le reste du monde ont enfin réalisé à quel point la Russie est devenue dangereuse pour le monde libre. Sous la direction d’Hélène Blanc, les voix multiples, les regards croisés des meilleurs observateurs de l'Union européenne, de la Russie et de l'Ukraine, analysent la crise la plus grave qu'ait connue l'Europe. Extrait 1/4.

Certains passages des livres de Ian Fleming sur les aventures de l'agent 007 vont être réécrits dans le cadre de la publication de rééditions des livres sur James Bond.

Cancel culture

James Bond : des passages des romans de Ian Fleming sur l’agent 007 vont être réécrits pour supprimer des contenus « offensants »

Le livre « Casino Royale », l’une des aventures de James Bond, sera réédité au Royaume-Uni, comme l'ensemble des treize autres romans écrits par Ian Fleming. Selon la presse britannique, les romans vont être partiellement remaniés.

Le ballon chinois survolant les Etats-Unis a été abattu par l'armée américaine en février dernier.

Ballon espion

Les Etats-Unis ont récupéré d'importantes parties de capteurs du ballon chinois abattu

Lundi, l'armée américaine a annoncé avoir récupéré d'importantes parties de capteurs et d'électronique d'un ballon chinois abattu le mois dernier.

Le président Joe Biden lors d'une conférence de presse à Washington.

Violation de l'espace aérien américain

Etats-Unis : un nouvel « objet » volant a été abattu par l'armée américaine au-dessus du lac Huron, dans le Michigan

Trois objets volants, dont l'un décrit par Washington comme un ballon espion chinois, avaient déjà été abattus au-dessus des Etats-Unis ou du Canada en l’espace d’une semaine.

Plusieurs pays ont été récemment survolés par des ballons chinois.

99 Luftballons

Et puisqu’on parle des ballons chinois, la France se protège-t-elle suffisamment de l’espionnage de Pékin ?

Un haut fonctionnaire du département d'État américain a déclaré jeudi que le ballon intercepté "était capable de mener des opérations de collecte de renseignements sur les télécommunications" et faisait partie d'une flotte qui avait survolé "plus de 40 pays sur les cinq continents".

Un mystérieux objet volant ressemblant à un ballon avait en effet été remarqué dans le nord du Japon en 2020.

Espionnage

Ballon chinois : le Japon analyse d'anciens objets volants après l'incident aux Etats-Unis

Ce jeudi, après les événements du ballon chinois aux Etats-Unis, Tokyo annonce coopérer avec Washington pour réévaluer la nature d'anciens objets volants observés au Japon ces dernières années.

Les Etats-Unis ont récupéré des premiers débris du ballon chinois abattu samedi.

Espionnage

Ballon espion chinois : les Etats-Unis ont récupéré les premiers débris et ne comptent pas les restituer

Les autorités américaines ont récupéré des premiers débris du ballon chinois abattu samedi, alors que la crise diplomatique se poursuit entre les deux pays.

La Chine a confirmé que le ballon repéré au-dessus de l'Amérique latine et désigné par les Etats-Unis comme un engin de « surveillance » provenait bien de Chine.

Espionnage

Pékin confirme que le deuxième ballon repéré au-dessus de l'Amérique latine est bien d'origine chinoise

Les Etats-Unis ont intercepté et détruit un premier ballon, le 4 février. Le ministère chinois des Affaires étrangères a justifié la présence d’un autre aéronef par une sérieuse déviation de sa trajectoire.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi assistent à une réunion à Nusa Dua sur l'île de Bali en juillet 2022.

Droit de répliquer

Ballon espion abattu par les Etats-Unis : la Chine exprime son « fort mécontentement » et fustige une décision « excessive »

Pékin juge que l'opération américaine « viole gravement les pratiques internationales » et se « réserve le droit » de répliquer.