Gaspard Koenig | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Gaspard Koenig a fondé en 2013 le think-tank libéral GenerationLibre. Il enseigne la philosophie à Sciences Po Paris. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et apparaît régulièrement dans les médias, notamment à travers ses chroniques dans Les Echos et l’Opinion. 

Ses Contributions

Yves Thréard, qui publie « Une certaine idée de la France » aux éditions du Rocher, a interrogé Gaspard Koenig sur LCP.

Bonnes feuilles

Gaspard Koenig, une passion pour cette France qui "prend corps en 1789"

Yves Thréard publie « Une certaine idée de la France » aux éditions du Rocher. Pour sonder les coeurs et les intelligences sur « l'idée » que l'on se fait de la France en ce premier quart de XXIe siècle, Yves Thréard a interrogé sur La Chaîne parlementaire (LCP), douze personnalités très différentes. Extrait 1/2.

Gaspard Koenig est officiellement candidat à l'élection présidentielle de 2022.

Grand entretien

Gaspard Koenig : « L’absence de simplification administrative n’est pas due à l’Etat profond mais à un manque de véritable volonté politique »

Gaspard Koenig, philosophe, candidat à l'élection présidentielle et créateur du mouvement politique Simple, souhaite réduire le nombre de normes et lutter contre la prison bureaucratique.

Gaspard Koenig à Paris, 7 décembre 2018

Simplifions-nous la vie !

Gaspard Koenig : « Pour simplifier radicalement la France, il ne faut pas se demander quelles normes ôter, mais lesquelles garder »

Gaspard Koening vient de lancer le mouvement politique Simple. Il propose une simplification radicale de la société permettant de retrouver la confiance, la justice sociale et, par là, la liberté.

Gaspard Koenig : "Face à l’IA, il faut redonner à l'individu la capacité de faire ses propres choix, y compris s'ils sont sous-optimaux pour la société"

Intelligence artificielle

Gaspard Koenig : "Face à l’IA, il faut redonner à l'individu la capacité de faire ses propres choix, y compris s'ils sont sous-optimaux pour la société"

Gaspard Koenig publie "La fin de l'individu : Voyage d'un philosophe au pays de l'intelligence artificielle" aux éditions de l'Observatoire. En exclusivité pour Atlantico, il revient sur sur les questions de l'IA.

Les ambitions démesurées et la stratégie de la Chine dans le domaine de l'intelligence artificielle

Bonnes feuilles

Les ambitions démesurées et la stratégie de la Chine dans le domaine de l'intelligence artificielle

Gaspard Koenig publie "La fin de l'individu : Voyage d'un philosophe au pays de l'intelligence artificielle" aux éditions de l’Observatoire. Quel avenir pour l'individu et ses libertés à l'ère de l'intelligence artificielle ? L’auteur a entrepris un tour du monde. Au fil de ce périple émerge une véritable philosophie de l'intelligence artificielle (IA). Extrait 2/2.

Amour et intelligence artificielle : comment la formule algorithmique s'est substituée au coup de foudre

Bonnes feuilles

Amour et intelligence artificielle : comment la formule algorithmique s'est substituée au coup de foudre

Gaspard Koenig publie "La fin de l'individu : Voyage d'un philosophe au pays de l'intelligence artificielle" aux éditions de l’Observatoire. Quel avenir pour l'individu et ses libertés à l'ère de l'intelligence artificielle ? L’auteur a entrepris un tour du monde. Au fil de ce périple émerge une véritable philosophie de l'intelligence artificielle (IA). Extrait 1/2.

Atrocement libéral pour les uns, pas assez voire pas du tout pour les autres, libéral et progressiste selon Edouard Philippe : quel visage du libéralisme incarne donc le quinquennat Macron ?

La question à 1 million d'euros

Atrocement libéral pour les uns, pas assez voire pas du tout pour les autres, libéral et progressiste selon Edouard Philippe : quel visage du libéralisme incarne donc le quinquennat Macron ?

Rarement le mot "libéralisme" aura été autant utilisé en France, mais sa définition est différente de celle caractéristique des pays anglo-saxons. Selon l'expression de Friedrich Hayek, le "libéralisme à la française" apparaît comme étant un libéralisme de connivence, entre les conseils d'administration des grands groupes et la haute fonction publique d'Etat.

L’Etat-nation : parenthèse honteuse de l’histoire ou seul espoir pour nos démocraties ?

Débat

L’Etat-nation : parenthèse honteuse de l’histoire ou seul espoir pour nos démocraties ?

Atlantico vous propose un débat entre Gaspard Koenig, fondateur et directeur du think-tank libéral Génération Libre, et Eric Verhaeghe, ancien président de l'APEC et fondateur du cabinet Parménide, à propos de l'Etat-nation.

2016 sera-t-elle l'année du basculement du libéralisme à gauche ?

Aggiornamento

2016 sera-t-elle l'année du basculement du libéralisme à gauche ?

Avec une droitisation de l'ensemble de l'échiquier politique français, la synthèse traditionnelle entre conservateurs et libéraux à droite devient un exercice délicat et offrant un boulevard à la gauche.

Coma avancé pour la démocratie française : ces pistes pas si compliquées pour la réveiller

Trucs et astuces

Coma avancé pour la démocratie française : ces pistes pas si compliquées pour la réveiller

Démocratie directe, conférences citoyennes, voire ubérisation complète de la vie politique... Plusieurs réponses sont possibles face au désengagement des citoyens de la chose publique.

Emmanuel Macron, "le libéral de gauche".

Joyeux anniversaire

Première bougie : ce que l’arrivée d’Emmanuel Macron, "le libéral de gauche", a apporté à François Hollande

Voilà maintenant un an que le ministre de l'Economie est au gouvernement. Entre efforts de réformes et maladresses rhétoriques, ce libéral fait pourtant bouger les lignes, au moins sur le plan intellectuel.

Non, l’accord du 12 juillet avec la Grèce n’est pas un diktat même s’il ne résout rien

Désolé chère Marianne

Non, l’accord du 12 juillet avec la Grèce n’est pas un diktat même s’il ne résout rien

L’accord du 12 juillet entre la Grèce et ses créanciers n’est pas un diktat, comme le titrait Marianne, mais bien une triple erreur. Erreur de penser que l’on peut réformer un pays contre sa propre volonté, exprimée clairement par le peuple dans un référendum, erreur de penser qu’une dette de 170% peut être résorbée par le miracle de la discipline budgétaire, erreur de penser qu’un pays ne peut rester pleinement européen en sortant de l’eurozone.

250 concitoyens d'Utrecht en Hollande auront droit à un revenu unique qui remplaceront les aides solidaires.

Tulipes, polders et allocs'

Un revenu de base pour tous sans condition : Utrecht, la ville néerlandaise qui passait au revenu universel

La ville d'Utrecht en Hollande est sur le point de mettre en place un système d’allocation universelle.

La commission du travail de l’Etat de Californie a reconnu à une ancienne conductrice d'Uber le statut d'employé et non de travailleur indépendant.

Libéralisme canada dry

Coup d’arrêt donné par la justice californienne : quand Uber vend la liberté d’entreprendre mais rétablit surtout la précarité des travailleurs

Dans un jugement rendu public mercredi 17 juin, la commission du travail de l'Etat de Californie a donné le statut de salarié à un chauffeur de la société Uber, remplaçant celui de travailleur indépendant.

La campagne électorale pour les législatives du 7 mai a été lancée au Royaume-Uni.

Chapeau bas

Royaume-Uni : à quoi ressemble une campagne électorale dans un pays sorti de la crise

Depuis près de deux semaines, la campagne électorale pour les législatives du 7 mai a été lancée au Royaume-Uni. Elle s'ouvre dans un climat d'embellie économique certain puisque le pays renoue avec la croissance. Et pourtant, malgré la réussite du camps conservateur sortant, le débat ne porte pas forcément sur la sortie de crise.

Le véritable ennemi de l’autonomie, ce n’est pas le socialisme ni la "pensée 68", mais bien le planisme

Bonnes feuilles

Le véritable ennemi de l’autonomie, ce n’est pas le socialisme ni la "pensée 68", mais bien le planisme

Selon l'auteur, la France, pays des libertés, meurt de ses interdits. Ce n'est pas la mondialisation, l'Europe ou le capitalisme sauvage qui nous menacent, mais l'enlisement dans la servitude volontaire. L'Etat est devenu le bourreau de nos libertés. Le problème n'est pas économique mais philosophique. Extraits de "Le révolutionnaire, l'expert et le geek" de Gaspard Koenig aux éditions Plon 2/2

Le modèle révolutionnaire de Marx ou quand l’Etat au centre est le point autour duquel les monades peuvent évoluer de manière autonome

Bonnes feuilles

Le modèle révolutionnaire de Marx ou quand l’Etat au centre est le point autour duquel les monades peuvent évoluer de manière autonome

Selon l'auteur, la France, pays des libertés, meurt de ses interdits. Ce n'est pas la mondialisation, l'Europe ou le capitalisme sauvage qui nous menacent, mais l'enlisement dans la servitude volontaire. L'Etat est devenu le bourreau de nos libertés. Le problème n'est pas économique mais philosophique. Extraits de "Le révolutionnaire, l'expert et le geek" de Gaspard Koenig aux éditions Plon 1/2

Quelle peut être cette fameuse rupture ?

Sarkozy, chiche ?

Une rupture complète à droite, ça pourrait ressembler à quoi ?

Dans une interview, Nicolas Sarkozy promet une "rupture complète" avec ce qu'a connu la France depuis trois ans. L'opposition sait contre quoi elle veut s'élever, mais sa diversité ne permet pas beaucoup de précisions sur la forme que prendra cette "rupture".

50 matinales pour réveiller la France : privatiser l’institution du mariage

Bonnes feuilles

50 matinales pour réveiller la France : privatiser l’institution du mariage

Les objectifs de cette chroniques ont un objectif clair : faire des propositions de réformes plausibles et offrir des solutions à une société malade de ses institutions. Extrait de "50 matinales pour réveiller la France", publié aux éditions les Belles Lettres (1/2).

Contributeurs les + lus