Jérôme Sainte-Marie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Jérôme Sainte-Marie est président de la société d'enquête et de conseils PollingVox.

Il a dirigé l’institut CSA et l'institut BVA Opinion. Il enseigne à l’Université Paris-Dauphine et est l’auteur d’un ouvrage sur l’élection présidentielle de 2007, Un Fauteuil pour 10 (éd. de l'Archipel). 

Ses Contributions

La stratégie de Nicolas Sarkozy ressemble finalement à ce qu'avait fait Martine Aubry avec François Hollande, lorsqu'elle lui reprochait d'être un peu flou… Par ailleurs, Alain Juppé est un peu immobile dans sa campagne.

Versus inattendu

Après la malédiction de Matignon, la malédiction de l’Elysée ? Ce match Fillon-Valls qui pourrait remplacer le remake attendu Hollande-Sarkozy

Plusieurs sondages corroborent la montée fulgurante de François Fillon, à quelques jours du premier tour des primaires de la droite. Une remontée facilitée par Nicolas Sarkozy, qui se fait au détriment des deux favoris de la primaire, dans un contexte de chute du président sortant.

Les dernières élections en France ont montré un affaissement du paysage politique.

Renouvellement de l'échiquier

"Le nouvel ordre démocratique" : comment la montée en puissance du Front national change drastiquement les règles du jeu politique français

Les dernières élections en France ont montré un affaissement du paysage politique fondé sur deux principaux partis. Un Front national durablement à 30% dans les urnes déstabilise et refonde les rhétoriques idéologiques, mais aussi la composition partisane du pays.

Manifestations à Clichy-sous-Bois - Crédits Reuters

Politico scanner

10 ans après les émeutes de 2005, l’évolution du regard des Français sur les banlieues

Les événements du mois de janvier 2015 ont attiré l'attention de l'opinion sur les banlieues. Une attitude régulièrement renouvelée en fonction de l'actualité depuis les émeutes de 2005, séquence qui a marqué les Français par son ampleur nationale.

François Hollande souffle

Une odeur de grillé

Pourquoi il y a trop d'électricité accumulée autour de François Hollande pour que la foudre ne frappe pas... mais où et quand le fera-t-elle ?

"Quand l'orage arrive, il n'y a qu'une certitude, c'est qu'il va y avoir un coup de foudre", déclarait en mai 2014 François Bayrou au sujet de François Hollande. Au vu des derniers sondages, la prédiction pourrait se vérifier.

La droite française est plutôt pro-israelienne.

Atomes crochus

Dis-moi tes affinités géopolitiques, je te dirai pour qui tu votes

Conflit israélo-palestinien, politique étrangère russe, rôle des États-Unis : bien souvent l'opinion que l'on a de ces sujets est fortement influencée par ses propres affinités politiques.

Manifestation pro-palestienne à Paris.

Politico scanner

Les Français face au conflit israélo-palestinien

Le conflit israélo-palestinien a été, en France, le prétexte à des manifestations et à des débordements en marge des cortèges.

L’ancien séguiniste François Fillon fait l’éloge de Margaret Thatcher.

Il s'assume

La voie libérale : le nouveau visage que se construit lentement mais sûrement François Fillon

François Fillon joue "la rupture". Dans une interview publiée dans l'Express ce mercredi, l'ancien Premier ministre dévoile son programme économique autour d'un mot clef : la liberté.

Manuel Valls a déclaré que la gauche pouvait "mourir".

La gauche moribonde

La semaine où la gauche de la gauche voulait montrer les dents : les "ultras", idiots utiles du hollando-vallsisme

Alors que Manuel Valls déclarait samedi 14 juin que la gauche pouvait "mourir", l'aile gauche du PS, elle, se retrouvait le soir-même en compagnie de plusieurs responsables communistes et écologistes.

François Hollande

Je vois, je vois...

Et maintenant quoi pour le PS et François Hollande (et pas besoin d’être Mme Irma...) ?

François Hollande a convoqué ce lundi 26 mai à l'Elysée à partir de 8h30 plusieurs des ministres du gouvernement pour une réunion de crise au sujet des résultats des Européennes. Le PS, avec ses 13,8 % de voix, n'en mène pas large sur son avenir.

Les cohabitations sous Mitterrand et Chirac sont les seules périodes de remontées concrètes des cotes de popularité des présidents.

Politico scanner

Stratégies de reconquête : qui sont les présidents qui sont parvenus à inverser les courbes, comment et dans quelles circonstances ?

La cote de popularité de François Hollande a dégringolé jusqu'à 20% en novembre 2013, chiffre le plus faible jamais enregistré par l'Ifop pour un président sous la 5e République. Voici les présidents dont il pourrait s'inspirer pour tenter de remonter la pente.

A une semaine des élections municipales, les affaires se multiplient.

3... 2... 1...

J-7 avant les municipales, J+7 de la semaine horribilis politico-judiciaire : qui peut raisonnablement attendre quoi

A une semaine des municipales, les différents partis politiques sont tiraillés entre les affaires judiciaires et les campagnes menées sur le terrain par leurs candidats.

A moins de 3 semaines des élections municipales, l'indicateur Ifop de participation à ce scrutin s'établit à 65 %.

Pile ou face

Abstention ou vote sanction, quels Français privilégient quelle option ?

A trois semaines des municipales, 41% des électeurs de gauche prévoient de ne pas aller voter. Si ce rejet du système permet de sanctionner la gauche, il risque toutefois de favoriser la droite.

François hollande a changé de cap sur la PMA/GPA.

On peut tromper un électeur une fois...

Reniements, renoncements, changements de cap : quel capital politique reste-t-il encore à François Hollande ?

Si la désertion du PS sur les sujets sociaux et économiques ne date pas d'hier, la récente reculade du gouvernement sur la PMA/GPA représente un sérieux camouflet pour la gauche "culturelle" qui reste convaincue du bien-fondée de son projet de société. Un fait qui diminue encore le bien faible soutien populaire à l'actuel locataire de l'Elysée.

Michel Sapin a estimé que le chômage "fera partie des éléments à partir desquels les Français vont nous juger, mais la réélection de François Hollande ne dépend pas que de cela."

2017...

"La réélection de François Hollande ne dépendra pas que du chômage" : pourquoi Michel Sapin a probablement raison

Depuis le début de son mandat, François Hollande a fait du chômage sa priorité, allant jusqu'à promettre "d'inverser la courbe", objectif non atteint jusque là. Heureusement pour lui, son ministre du Travail affirme que son éventuelle réélection ne dépendra pas que de cela.

 Popularité des personnalités politiques : ce que 2014 réserve à qui

Politico Scanner

Popularité des personnalités politiques : ce que 2014 réserve à qui

Président le plus impopulaire de la 5ème République, François Hollande, comme de nombreux autres politiques, va essayer de retrouver une base de soutien en 2014. Tour d'horizon de ce que la nouvelle année réserve à nos dirigeants et ceux qui voudraient l'être.

Certains ténors du Parti socialiste ne devraient pas pâtir de l'impopularité du gouvernement lors des prochaines municipales.

Sauvés des eaux

Municipales : ceux qui au PS vont sauver leur peau (et pourquoi)

Martine Aubry, Gérard Collomb ou encore François Rebsamen figurent parmi les ténors qui ne devraient pas voir leurs chances de victoire affectées par l'impopularité de l'exécutif.

Marine Le Pen opère une percée historique dans les sondages à 23% d’intention de vote d'un éventuel 1er tour.

Qui est le Ying, qui est le Yang ?

Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon: pourquoi l'une séduit quand l'autre patine dans les sondages ?

les Français estiment plus crédibles les solutions de la présidente du FN face à la crise économique que celles du leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

Chute de popularité de François Hollande : la faute à une politique de rigueur qui ne dit pas son nom

Pas assez clair, mon fils

Chute de popularité de François Hollande : la faute à une politique de rigueur qui ne dit pas son nom

La cote de confiance de l'exécutif a baissé de 7 points depuis fin mai. Une chute de popularité dont la rapidité est inédite sous la Ve République et qui s'explique par le contexte de contrainte budgétaire.

Les dessous du vote : 
pourquoi les reports de voix ne 
sont pas ce à quoi on s’attendait

Sondage CSA

Les dessous du vote : pourquoi les reports de voix ne sont pas ce à quoi on s’attendait

Report décevant des électeurs de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, vote des jeunes pour Nicolas Sarkozy, des gens aisés pour François Hollande... L'analyse du vote du second tour révèle de nombreuses surprises.

L’égalité du temps de parole est-elle en train d’asphyxier la campagne
de Nicolas Sarkozy ?

Un problème de timing

L’égalité du temps de parole est-elle en train d’asphyxier la campagne de Nicolas Sarkozy ?

Avec l'égalité du temps de parole, le Président n'est plus qu'un candidat parmi d'autres. Sa campagne devient ainsi difficilement audible.

Contributeurs les + lus