André Bercoff | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

André Bercoff est journaliste et écrivain. Il est notamment connu pour ses ouvrages publiés sous les pseudonymes Philippe de Commines et Caton.

Il est l'auteur de La chasse au Sarko (Rocher, 2011), Qui choisir (First editions, 2012), de Moi, Président (First editions, 2013) et dernièrement Bernard Tapie, Marine Le Pen, la France et moi : Chronique d'une implosion (First editions, 2014).

Ses Contributions

Les exigences du peuple face à une classe politique devenue impuissante

Bonnes feuilles

Les exigences du peuple face à une classe politique devenue impuissante

André Bercoff publie "Le retour des peuples" (Hugo Document). Qu'est-ce qui a fait qu'en quelques mois, le couvercle d'une marmite qui bouillait depuis quarante ans a sauté ? Qu'une élite se retrouva fort dépourvue quand la bise jaune fut venue ? André Bercoff explique pourquoi le peuple refait surface dans tous les domaines, et avec une radicalité inconnue jusqu'alors. Extrait 2/2.

La révolte du peuple des Gilets jaunes face à l’aveuglement du pouvoir

Bonnes feuilles

La révolte du peuple des Gilets jaunes face à l’aveuglement du pouvoir

André Bercoff publie "Le retour des peuples" (Hugo Document). Qu'est-ce qui a fait qu'en quelques mois, le couvercle d'une marmite qui bouillait depuis quarante ans a sauté ? Qu'une élite se retrouva fort dépourvue quand la bise jaune fut venue ? André Bercoff explique pourquoi le peuple refait surface dans tous les domaines, et avec une radicalité inconnue jusqu'alors. Extrait 1/2.

André Bercoff : "Les Gilets jaunes ont inventé une nouvelle version de la lutte des classes"

"Le retour des peuples"

André Bercoff : "Les Gilets jaunes ont inventé une nouvelle version de la lutte des classes"

En exclusivité pour Atlantico, André Bercoff nous livre son analyse sur la crise des Gilets jaunes, sur les syndicats et sur la fin du Grand débat. André Bercoff vient de publier "Le retour des peuples" chez Hugo Document.

Ces batailles culturelles à mener d’urgence pour sauver la démocratie française de ces "mots maux" qui l’étranglent

Best of Atlantico 2017

Ces batailles culturelles à mener d’urgence pour sauver la démocratie française de ces "mots maux" qui l’étranglent

A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En 2017, Vincent Peillon s'est fendu d'une comparaison entre le sort des musulmans français actuels et celui des juifs sous le régime du maréchal Pétain. Avec cette rhétorique moraliste, l'ancien ministre de l'Education nationale empêche le débat d'idées dans la primaire de la gauche et érode la cohésion nationale.

 L'alternance d'après : y-aura-t-il encore une place pour une opposition qui ne soit pas anti-système après une élection d'Emmanuel Macron ?

Quelle opposition ?

L'alternance d'après : y-aura-t-il encore une place pour une opposition qui ne soit pas anti-système après une élection d'Emmanuel Macron ?

Avec l'éclatement des partis politiques traditionnels, et la montée des groupes antisystèmes, le temps du classique clivage gauche / droite semble de moins en moins d'actualité.

Grand débat : quand les "manants" invités à la table des seigneurs font exploser la langue de bois

Revanche

Grand débat : quand les "manants" invités à la table des seigneurs font exploser la langue de bois

Un débat à onze est une chose peu aisée, mais cela a l'avantage de permettre d'entendre de nouvelles voix. Et de perturber le train-train habituel des "gros" candidats, trop habitués à ne débattre qu'entre eux.

Quand Christine Angot remet François Fillon sur les rails

Performance

Quand Christine Angot remet François Fillon sur les rails

Actuellement sous la barre des 20% d'intentions de vote au premier tour de la présidentielle, François Fillon était l'invité ce jeudi soir de "L'Emission politique" sur France 2, quelques jours seulement après le premier débat télévisé l'ayant opposé aux quatre autres principaux candidats de la présidentielle.

Empêcheurs de penser droit : cette guerre culturelle qu'il est urgent de mener pour sauver la démocratie française du poids du sectarisme de la gauche morale

Pauvreté rhétorique

Empêcheurs de penser droit : cette guerre culturelle qu'il est urgent de mener pour sauver la démocratie française du poids du sectarisme de la gauche morale

Invité de "L'Entretien politique" sur France 2 mardi soir, Vincent Peillon s'est fendu d'une comparaison entre le sort des musulmans français actuels et celui des juifs sous le régime du maréchal Pétain. Avec cette rhétorique moraliste, l'ancien ministre de l'Education nationale empêche le débat d'idées dans la primaire de la gauche et érode la cohésion nationale.

Révolution culturelle : ces autres mesures qui pourraient accompagner l’aggravation des peines pour outrage à agent dépositaire de l’autorité publique

Pourquoi s'arrêter là ?

Révolution culturelle : ces autres mesures qui pourraient accompagner l’aggravation des peines pour outrage à agent dépositaire de l’autorité publique

Alors que le gouvernement examine cette semaine un projet de loi aggravant les peines pour outrage à agent dépositaire de l'autorité publique, d'autres signaux positifs pourraient être envoyés pour rétablir certaines valeurs nécessaires à la cohésion nationale.

"Un président ne devrait pas dire ça"... et un président qui aurait pris la mesure de sa fonction n’aurait jamais dit ça

Moi Président

"Un président ne devrait pas dire ça"... et un président qui aurait pris la mesure de sa fonction n’aurait jamais dit ça

Alors que François Hollande reprocherait en privé à Nicolas Sarkozy sa vulgarité, sa grossièreté et son goût pour l'argent, l'inventaire de son propre quinquennat actuel pousse pourtant à croire qu'il a lui-même abaissé la fonction présidentielle à un niveau rarement constaté dans l'histoire de la Vème République.

L’ère de la subversion qui venait de l’intérieur : cette étrange fascination punk rock que produisent Nicolas Sarkozy ou Donald Trump sur les électeurs

Sex Pistols

L’ère de la subversion qui venait de l’intérieur : cette étrange fascination punk rock que produisent Nicolas Sarkozy ou Donald Trump sur les électeurs

Face à l'exaspération exprimée par plusieurs segments de la population au regard de leur précarité, des questions liées à l'identité et au terrorisme, etc. , Nicolas Sarkozy et Donald Trump veulent "frapper là où ça fait mal" pour toucher de potentiels électeurs en ayant recours à la transgression.

La demande de respect, ce "tout petit détail" qu'oublient tous ceux qui ne voient que la peur et la colère chez les électeurs tentés par le populisme

Stratégie du déni

La demande de respect, ce "tout petit détail" qu'oublient tous ceux qui ne voient que la peur et la colère chez les électeurs tentés par le populisme

En rangeant la moitié des partisans de Donald Trump dans le "panier des pitoyables" du fait de leur xénophobie supposée, Hillary Clinton a commis une double erreur : d'une part, elle a considéré que les motivations du vote de ces électeurs étaient uniquement racistes ; d'autre part, elle les a ouvertement méprisés.

Najat Vallaud-Belkacem est porte-parole du gouvernement Ayrault

Les maudits

Najat Vallaud-Belkacem, Benoît Hamon, Aurélie Filippetti, Fleur Pellerin… ou l’euthanasie par le hollandisme d’une génération entière

Les jeunes ministres pourraient se retrouver éclaboussés par leur appartenance à l'impopulaire gouvernement Ayrault. Cette nouvelle génération se voit en effet plongée dans le grand bain, dans un contexte qui n'est guère favorable pour la suite de leur carrière politique.

Trump - Poutine, le match : derrière la connivence affichée, qui gagnerait le plus pour son pays ?

1-1

Trump - Poutine, le match : derrière la connivence affichée, qui gagnerait le plus pour son pays ?

A l'image de Vladimir Poutine qui souhaite redorer le blason de la Russie, Donald Trump a pour ambition de rétablir la puissance américaine. Si d'un point de vue économique et commercial le candidat républicain pourrait faire valoir les intérêts de son pays, le chef du Kremlin est beaucoup plus préparé sur le plan de la politique internationale.

François Hollande a-t-il raison de redouter une élection de Donald Trump ?

Peur inconsidérée

François Hollande a-t-il raison de redouter une élection de Donald Trump ?

L'élection de Donald Trump "compliquerait les rapports entre l'Europe et les Etats-Unis. (...) Le meilleur service que peuvent rendre les démocrates, c'est de faire élire Hillary Clinton." a estimé le président de la République, en marge du sommet de Varsovie.

Les outrances toujours plus extrêmes de Donald Trump finiront-elles par l'empêcher de se bâtir une véritable majorité ?

Too much

Les outrances toujours plus extrêmes de Donald Trump finiront-elles par l'empêcher de se bâtir une véritable majorité ?

Tweet antisémite, déclarations suprémacistes... Si la politique de la colère et de la transgression a permis à Donald Trump de mobiliser des militants et de remporter la primaire républicaine, une telle stratégie pourrait lui faire perdre la présidentielle.

Trump ou la révolte contre le politiquement correct : qui dans la droite française pourrait réussir à exploiter le même filon ?

Libération de la parole

Trump ou la révolte contre le politiquement correct : qui dans la droite française pourrait réussir à exploiter le même filon ?

Surfer sur le mécontentement de la population envers les élites politiques : telle est la recette de Donald Trump, que certains hommes politiques français à droite pourraient reprendre à leur compte.

Et si jamais Trump gagnait la présidentielle américaine, quel impact pour la France et l’Europe ?

Politique fiction

Et si jamais Trump gagnait la présidentielle américaine, quel impact pour la France et l’Europe ?

Donald Trump s'est incliné cette nuit face à Ted Cruz dans la primaire républicaine de l'Iowa, premier Etat à voter dans la course à l'investiture. Pour autant, rien est encore joué.

Photo d'illustration // Un samouraï.

Bluff ou front républicain ?

Régionales : se faire hara-kiri ou permettre l’accession du FN au pouvoir, comment le soir du 1er tour sera l'épreuve de vérité pour le PS

"Nous ferons tout pour empêcher le FN de gagner" martèlent les responsables socialistes à propos des élections régionales qui auront lieu le 6 décembre prochain. Une position de principe qui pourrait coûter cher au PS.

Contributeurs les + lus