François-Bernard Huyghe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

François-Bernard Huyghe, docteur d’État en sciences politiques et HDR, est directeur de recherche à l’Institut de Recherches Internationales Stratégiques (notamment sur l’infordémie la  désinformation et la géopolitique : https://www.iris-france.org/observatoires/observatoire-desinformation-geopolitique-au-temps-du-covid-19/). 
Il est également président de l’Observatoire Stratégique de l’Information et participe au groupe des Médiologues de Régis Debray et aussi l’auteur de : « L’art de la guerre idéologique » (le Cerf 2021) et  « Fake news Manip, infox et infodémie en 2021 » (VA éditeurs 2020).

Ses Contributions

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions.

Bonnes feuilles

La bataille des mots : anatomie du wokisme

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions. La réélection d'Emmanuel Macron a montré une France fracturée et où domine le vote protestataire. Pro et antisystème, mondialistes et souverainistes, populistes et élites, identitaires et progressistes… les lignes de front sont multiples. Chacun tente d'imposer sa phraséologie. Extrait 2/2.

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions.

Bonnes feuilles

La bataille des mots : anatomie du populisme

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions. La réélection d'Emmanuel Macron a montré une France fracturée et où domine le vote protestataire. Pro et antisystème, mondialistes et souverainistes, populistes et élites, identitaires et progressistes… les lignes de front sont multiples. Chacun tente d'imposer sa phraséologie. Extrait 1/2.

Des Gilets jaunes participent à un rassemblement de protestation contre les prix élevés du carburant à Rochefort, le 24 novembre 2018.

Défiance

Une partie de la France en colère est-elle en passe de basculer vers un phénomène à la QAnon ?

Alors que les Gilets jaunes puis la pandémie et la vaccination ont déjà poussé à une polarisation extrême sur les réseaux sociaux, la guerre en Ukraine accentue encore les galaxies où l’on ne croit plus aux « vérités officielles ».

Cette vue montre des dommages aux étages supérieurs d'un immeuble à Kiev le 26 février 2022, après l'impact d'une roquette russe.

Intox à tous les étages

Guerre d’Ukraine : petits conseils pour apprendre à faire la part de la désinformation de celle des vrais contenus mis en ligne

Depuis le début de l’invasion russe, des photos et des vidéos détournées sont publiées sur les réseaux sociaux. Certaines images choquent et génèrent un partage massif, sauf qu'elles ne sont pas toutes vraies. La désinformation est très présente autour de la guerre en Ukraine.

Un citoyen exhibe une affiche par la fenêtre de sa voiture alors que le Convoi de La Liberté part de Bayonne vers Paris, le 9 février 2022.

Racines de la contestation

Convois de la liberté : et si le passe vaccinal n’était que l’écran sur lequel se projettent des angoisses beaucoup plus profondes (et pas dénuées de fondement…) ?

Né sur les réseaux sociaux et inspiré d’un mouvement canadien, le Convoi de la liberté a commencé à s’élancer à travers la France ce mercredi 9 février. Cette mobilisation dénonce notamment les restrictions des libertés et exprime un sentiment de dépossession. La classe politique ne commet-elle pas une erreur en ne répondant pas aux sources profondes des angoisses des citoyens ?

Un manifestant tient une pancarte Lors d'une manifestation contre la vaccination obligatoire contre la Covid-19, à Toulouse, le 28 août 2021.

Petits cadavres entre amis 

Complotisme : les (grosses) poussières qu’on cache sous le tapis nourrissent la paranoïa ambiante 

Les éditions du Seuil publient un Manifeste conspirationniste le 21 janvier en expliquant qu’il représente un "réveil politique qu'il serait suicidaire de laisser à l'extrême droite". Mais pourquoi ces théories s’installent-elles plus aujourd’hui qu’hier ?

Une photo prise le 15 décembre 2021 d'un écran de télévision diffusant l'entretien du chef de l'Etat sur TF1. Emmanuel Macron était interrogé sur le bilan de son quinquennat.

Concurrence faussée ?

Emmanuel Macron à TF1 : le plus vu à la télé est-il vraiment le plus sûr d’être élu ?

Différentes études de sociologie ou de sciences politiques montrent que la télé a bien une influence sur le vote. Mais pas forcément par les mécanismes qui nous paraissent les plus évidents.

Remettre de la rationalité dans le discours public : la mission impossible de la commission anti-complotisme

Travail ardu

Remettre de la rationalité dans le discours public : la mission impossible de la commission anti-complotisme

Emmanuel Macron confie ce mercredi au sociologue Gérald Bronner la délicate mission de trouver des solutions pour lutter contre le complotisme. En oubliant que l’enjeu premier est celui de la restauration de la crédibilité d’une parole publique abîmée par des années de démagogie, de lâcheté et de mensonges politiques…

La lutte contre les fake news est difficile.

Equilibriste

Traquer fake news et sites dits litigieux : un sport beaucoup moins vertueux qu’il n’y paraît

Les fausses informations se répandent comme une traînée de poudre grâce à l'avènement des réseaux sociaux. Mais la lutte contre cette désinformation peut conduire les entreprises à censurer des propos qui ne leur conviennent simplement pas.

Des manifestants anti-vaccins (entre autres) le 12 septembre à Bordeaux.

Danger démocratique

L’effet écho : 65% des fake news sur les vaccins Covid provenaient outre-Atlantique de… 12 personnes (mais suivies par 59 millions d’autres)

Un rapport du Center for Countering Digital Hate a analysé des contenus anti-vaccin sur les réseaux sociaux. Aux Etats-Unis, une poignée de personnes ont une influence considérable du fait des reprises et partages de leurs messages.

Gérald Darmanin s'est rendu à la Chapelle-sur-Erdre après l'attaque d'une policière.

Routine terroriste

Policière attaquée à Nantes : les limites de la politique sécuritaire

Une policière municipale a été poignardée près de Nantes, ce vendredi 28 mai, par un djihadiste atteint de schizophrénie. Suivi pour radicalisation, l'homme avait été condamné à de nombreuses reprises pour des faits violents.

Des manifestants en Birmanie.

Outils de révolte

Vers un Printemps TikTok ? De la Birmanie à la Russie en passant par la Biélorussie, les réseaux sociaux perturbent les régimes autoritaires

En Birmanie, les manifestants utilisent tous les réseaux sociaux disponibles pour s'organiser. En Tunisie ou en Russie aussi, des applications comme TikTok servent à défier le pouvoir.

Attaques à l’arme blanche ou à la voiture : la France est-elle face à une intifada des couteaux ?

Guerre des couteaux

Attaques à l’arme blanche ou à la voiture : la France est-elle face à une intifada des couteaux ?

À Oberkampf, un homme criant "Allah akbar" et parlant de djihad a été interpellé lundi 10 septembre au matin. La veille, une série d'attaques à l'arme blanche s'est produite dimanche 9 septembre soir à Paris dans le 19e arrondissement. Si aucun élément ne permet d'envisager la piste terroriste à ce stade, l'attaque fait écho à plusieurs attaques du même type revendiquées par l'Etat Islamique.

Projet de loi Fake News : le gouvernement balance entre vacuité et menace pour la liberté d’expression

En France on n’a ni pétrole ni (bonnes) idées

Projet de loi Fake News : le gouvernement balance entre vacuité et menace pour la liberté d’expression

Les récents amendements déposés dans le cadre du projet de loi de lutte contre les fake-news suscitent beaucoup d’interrogations voire de craintes : un amendement définit la fausse information, dont la diffusion sera passible de prison, comme une "allégation ou imputation d’un fait dépourvue d’éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable".

Quand les réseaux sociaux se retournent contre la gauche

Boomerang

Quand les réseaux sociaux se retournent contre la gauche

Les réseaux sociaux, lieux de tous les combats dans le sillage des Printemps arabes, sont désormais mieux appréhendés par tous les acteurs du spectre politique.

Vous avez aimé (vous faire peur avec) les Fake News ? Vous allez adorer les vidéos retouchées

Le vrai du faux

Vous avez aimé (vous faire peur avec) les Fake News ? Vous allez adorer les vidéos retouchées

Alors que les fake news fleurissent sur internet et biaisent la manière dont nous sommes informés, il est à parier, selon François-Bernard Huygue, spécialiste des stratégies de l'information à l'IRIS, que l'avènement des nouvelles technologies, et notamment l'intelligence artificielle, sauront nous rendre la tâche de discerner le vrai du faux plus ardue encore dans les années à venir.

LR face au feu des traqueurs de démagogie. Soit. Mais qui propose des solutions convaincantes aux yeux des Français ?

Terrorisme

LR face au feu des traqueurs de démagogie. Soit. Mais qui propose des solutions convaincantes aux yeux des Français ?

La charge lancée par Wauquiez, qui a demandé un durcissement de la législation contre le terrorisme est aujourd'hui abondamment critiquée dans la presse et le monde politique, et ce même par ses anciens alliés.

Peur sur la démocratie : mais comment se forme vraiment l’opinion et sommes-nous plus influençables qu’avant via les Facebook et autres Cambridge analytica ?

Manupulation

Peur sur la démocratie : mais comment se forme vraiment l’opinion et sommes-nous plus influençables qu’avant via les Facebook et autres Cambridge analytica ?

La période actuelle est caractérisée par un relativisme général et une forme de brouillard où la vérité n'existe même plus comme valeur.

Que faire des djihadistes français qui reviendraient de Syrie ? Réponses inconfortables à question à hauts risques

Bonne question

Que faire des djihadistes français qui reviendraient de Syrie ? Réponses inconfortables à question à hauts risques

Donald Trump est aujourd'hui largement critiqué médiatiquement et par l'opinion publique pour avoir demandé la peine de mort envers le présumée terroriste ouzbek qui aurait commis un attentat en plein Manhattan tuant 8 personnes et en blessant 11 autres. Pour autant avec cette déclaration il applique une logique politique de l'état de guerre.

Contributeurs les + lus