Mot-clé «quantitative easing» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé quantitative easing

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, lors d'un sommet européen.

Réalités économiques

Inflation : voilà les courbes qui prouvent que l’économie européenne n’est pas en surchauffe contrairement à ce que redoute la BCE

La Banque centrale européenne a annoncé pour juillet sa première hausse des taux depuis plus de dix ans. La BCE va procéder à « une série » de relèvement des taux aux cours des prochains mois pour tenter de limiter la hausse des prix, selon sa présidente Christine Lagarde. Malgré la crainte de l’inflation, des données permettent de reconsidérer la situation économique.

Emmanuel Macron s'exprime lors d'une allocution sur la guerre en Ukraine, le 2 mars 2022.

Impact économique

La guerre en Ukraine nous contraint à un nouveau quoi qu’il en coûte. Mais quel serait le plus efficace ?

Ce quoi qu’il en coûte acte II était évoqué en creux par Emmanuel Macron lors de son allocution de mercredi soir dans laquelle il a indiqué vouloir protéger les Français des conséquences de cette guerre. Pour autant, toutes les stratégies en la matière ne se valent pas.

Des passants devant l'immeuble de la BCE, à Francfort.

L'analyse d'un économiste

La BCE, source d’inégalités ?

La Banque Centrale Européenne, par ses actions pour la sortie du Covid, est-elle à la source d'inégalités en France et en Europe ? Analyse d'une situation plus complexe qu'il n'y paraît.

Un trader à la Bourse de New York le 7 octobre 2008.

Evaluation des dommages

Abstention : les démocraties libérales ont sauvé leurs économies de la grande crise de 2008. Mais totalement raté sa prise en compte politique

Lors de la crise financière de 2008, les démocraties libérales se sont mobilisées et ont déployé des mesures pour sauver les banques, les entreprises et des pans entiers de l'économie. La prise en compte politique d’un tel événement n’a pas été réellement au coeur des préoccupations lors de la gestion de la crise.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

Lors du confinement, les Français ont épargné près de 60 milliards d'euros. Comment expliquer ce phénomène ? La politique de Quantitative Easing de la BCE pourrait-elle avoir des conséquences et un impact négatif sur les épargnants ?

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

Jean-Paul Betbeze revient cette semaine sur la fuite en avant des Banques Centrales.

Pourquoi la Banque centrale européenne devrait verser une prime mensuelle à chaque citoyen européen (et non, ça n’est absolument pas de la planche à billets)

Dette et création monétaire

Pourquoi la Banque centrale européenne devrait verser une prime mensuelle à chaque citoyen européen (et non, ça n’est absolument pas de la planche à billets)

Pour remplacer les niveaux très élevés de dette émise, la BCE pourrait envisager de mettre en place un système de dividende monétaire, plus stable et plus pérenne.

Les liquidités injectées par les banques centrales dans les économies occidentales depuis 2008 sont-elles vraiment responsables de la montée des inégalités dans le monde ?

Débauche monétaire

Les liquidités injectées par les banques centrales dans les économies occidentales depuis 2008 sont-elles vraiment responsables de la montée des inégalités dans le monde ?

La politique de "quantitative easing" ou assouplissement monétaire est désignée par de nombreuses voix comme à l'origine de l'augmentation des inégalités.

Crise de déni monétaire : mais pourquoi les élites françaises ont-elles tant de peine à comprendre l’importance de ce qu’a fait Mario Draghi pour la zone euro ?

Nos limites

Crise de déni monétaire : mais pourquoi les élites françaises ont-elles tant de peine à comprendre l’importance de ce qu’a fait Mario Draghi pour la zone euro ?

Les ornières de nos élites sur les questions monétaires sont multiples : idéologiques, résultant d'un défaut de formation et de compétence.

1998-2018 : la Banque centrale européenne fête ses 20 ans au lendemain d'une crise décennale qui a révélé l'ampleur de ses failles

Anniversaire

1998-2018 : la Banque centrale européenne fête ses 20 ans au lendemain d'une crise décennale qui a révélé l'ampleur de ses failles

Après 20 ans d'existence, la BCE affiche un bilan d'une décennie 1998-2008 réussie et de dix années ininterrompues de crise entre 2008 et 2018. Un résultat qui est aussi bien le fruit des lourdes erreurs commises par son ancien président, Jean-Claude Trichet, que d'une politique monétaire mal pensée dès l'origine.

Mario Draghi pense que l’Europe est sauvée de la déflation mais voilà pourquoi la zone euro n’est toujours pas capable de se passer des béquilles de la BCE

Quantitative easing

Mario Draghi pense que l’Europe est sauvée de la déflation mais voilà pourquoi la zone euro n’est toujours pas capable de se passer des béquilles de la BCE

Dans sa conférence de presse, le président de la BCE a laissé entendre que sa politique monétaire de taux bas pouvait se poursuivre parce que la déflation avait disparu.

Attention nervosité : les tensions commencent à poindre sur le marché de la dette française

Oh mon bas taux, oh oh oh !

Attention nervosité : les tensions commencent à poindre sur le marché de la dette française

L'émission d'obligations sur 30 ans par la France a été peu enthousiasmante, moins que celle de janvier dernier. Les investisseurs s'inquiète et la dette française revient sur le devant de la scène.

Budget : En Marche rapide vers le mur de la réalité ?

Ça va faire mal

Budget : En Marche rapide vers le mur de la réalité ?

Afin de susciter une vague de confiance à son égard, Emmanuel Macron devrait procéder, dès le mois de juillet, à l'adoption par la nouvelle Assemblée et le Sénat d'un collectif budgétaire avant le vote, à l'automne, du budget pour 2018.

Stratégie du déni face à la crise qui menace la zone euro : après la procrastination du mois de septembre, la BCE s’obstine dans le culte de l’irréel

QE-mou

Stratégie du déni face à la crise qui menace la zone euro : après la procrastination du mois de septembre, la BCE s’obstine dans le culte de l’irréel

Face à cette crise qui n’en finit pas d’être derrière nous, il y a toujours dans l’attitude de la BCE une prime au non concret, un culte évident de l’irréel, tout ce qui détourne l’attention de ce qui se passe dans la vraie vie y est accueilli avec ferveur.

Pour l'instant, la montée de l'inflation a été tellement faible qu'elle n'a pas érodé les revenus des ménages et n'a pas trop pesé sur les coûts salariaux et non-salariaux des entreprises.

Faux espoirs

Mirage sur la zone euro : pourquoi le "grand retour" de l'inflation qu'on annonce ne risque pas de nous apporter le come-back tant attendu de la croissance

Dans le scénario de la BCE, l'objectif de 2% d'inflation ne serait atteint qu'en 2019 seulement. Ce retour à la cible est trop lent : il est urgent que la zone euro passe à un régime d'inflation plus élevée pour que la croissance européenne et la confiance dans la crédibilité de la BCE soient maintenues.

Alerte rouge pour les boursiers, la BCE devrait ralentir la planche à billets pour préparer un retour à la "normale"

Atlantico Business

Alerte rouge pour les boursiers, la BCE devrait ralentir la planche à billets pour préparer un retour à la "normale"

La BCE va changer de politique. La conviction des analystes anglo-saxons est que la banque centrale va diminuer le montant mensuel de ses rachats d’actions...

On l’a bien vu en 2008, à travers les tonnes de lettres reçues par la BCE : à l’époque, le siège de Francfort recevait des courriers de protestations par wagons entiers.

Ils veulent encore frapper

Les 5 raisons pour lesquelles la position monétaire des Allemands est dangereuse, obstinée, déraisonnable et hypocrite

Entre les dirigeants allemands et la BCE basée à... Francfort, le temps est à l'orage depuis de longs mois maintenant. Une tension qui puise ses origines dans l'histoire économique de l'Allemagne et de sa très influente Bundesbank.

1 000 milliards d’euros par la fenêtre ? Et si la BCE n’en faisait à l'inverse pas assez pour soutenir l’économie...Le plaidoyer exclusif du père du Quantitative easing

Peut mieux faire

1 000 milliards d’euros par la fenêtre ? Et si la BCE n’en faisait à l'inverse pas assez pour soutenir l’économie...Le plaidoyer exclusif du père du Quantitative easing

Jeudi 8 septembre, au cours d'une réunion très attendue, la Banque centrale européenne a décidé de ne pas assouplir davantage sa politique monétaire. Une décision qui montre que l'institution ne fait pas tout ce qu'elle peut pour atteindre sa cible de 2% d'inflation comme le reconnaît, en exclusivité pour Atlantico, le père du "Quantitative easing", Scott Sumner.

Entre catastrophe redoutée par les uns et espoirs entretenus par les autres, quel impact ont vraiment eu les 1000 milliards d'euros injectés par la BCE pour soutenir l'économie européenne ?

Money money money

Entre catastrophe redoutée par les uns et espoirs entretenus par les autres, quel impact ont vraiment eu les 1000 milliards d'euros injectés par la BCE pour soutenir l'économie européenne ?

Alors que la BCE mène depuis bientôt deux ans une politique active de rachat de dettes, les orientations de l'instance basée à Francfort ne font pas l'unanimité. Pourtant, sans ce quantitative easing, la situation économique de la zone euro aurait été bien pire aujourd'hui.