Sylvie Matelly | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Sylvie Matelly est Docteur en sciences économiques et directrice-adjointe de recherche à l'IRIS, spécialiste des questions d'économie internationale et d'économie de la Défense. 

Ses Contributions

Une photo prise à Moscou montre des pièces et des billets en roubles, à côté du signe de la monnaie russe.

Sanctions

Guerre en Ukraine : combien de temps l’économie russe peut-elle vraiment tenir ?

La main tendue par la Chine pourrait sauver la Russie. Tout en la vassalisant. Mais le passage d’une intégration de l’économie russe à la sphère occidentale -notamment d’un point de vue technologique- à une sphère chinoise prendra du temps, beaucoup de temps. Vladimir Poutine en dispose-t-il ?

Et si nous étions tous coupables de l'omniprésence de l'argent sale ?

Bonnes feuilles

Et si nous étions tous coupables de l'omniprésence de l'argent sale ?

De quoi l'argent sale est-il le nom ? Pourquoi est-il devenu un enjeu si important ? Quels sont les moyens mis en oeuvre pour lutter ? Dénoncée depuis des décennies, comment expliquer que cette question ne soit toujours pas réglée ? Extrait de "L'argent sale : à qui profite le crime ?" de Carole Gomez et Sylvie Matelly, publié aux éditions Eyrolles.(2/2)

L'agent sale, ce dénominateur commun entre le terrorisme et le crime organisé

Bonnes feuilles

L'agent sale, ce dénominateur commun entre le terrorisme et le crime organisé

De quoi l'argent sale est-il le nom ? Pourquoi est-il devenu un enjeu si important ? Quels sont les moyens mis en oeuvre pour lutter ? Dénoncée depuis des décennies, comment expliquer que cette question ne soit toujours pas réglée ? Extrait de "L'argent sale : à qui profite le crime ?" de Carole Gomez et Sylvie Matelly, publié aux éditions Eyrolles.(1/2)

Mais que se passerait-il si les Chinois décidaient de ne plus recycler les produits usagés que la plupart des pays occidentaux leur expédient ?

Retour à l'envoyeur

Mais que se passerait-il si les Chinois décidaient de ne plus recycler les produits usagés que la plupart des pays occidentaux leur expédient ?

D'ici la fin de l'année, la Chine va bannir l'import de 24 types de déchets destinés au recyclage en les qualifiant de "détritus étrangers". Cette décision va obliger les produits exportateurs à s'adapter.

Comment les pays riches ont réduit leurs émissions de carbone en les exportant vers la Chine

Atlantico Green

Comment les pays riches ont réduit leurs émissions de carbone en les exportant vers la Chine

L'Europe pollue moins qu'il y a vingt ans entend-on et constate-t-on autour de nous. Et pourtant ce n'est pas tout à fait vrai, puisque les émissions de CO2 qu'on trouvait chez nous ont été délocalisées comme nos industries... dans les pays pauvres.

Retour en arrière ou réinvention du commerce international ? Ce que nous réserve le coup d'arrêt au libre-échange décidé par le G20

Retour vers le passé.

Retour en arrière ou réinvention du commerce international ? Ce que nous réserve le coup d'arrêt au libre-échange décidé par le G20

Pour la première fois depuis 2005, les Etats-Unis n'ont pas répété leur engagement de lutte contre les formes de protectionnismes lors de la réunion du G20.

Mondialisation, marchés financiers, politique industrielle : mais que peut véritablement faire un État face à l’économie du XXIe siècle ?

David et Goliath

Mondialisation, marchés financiers, politique industrielle : mais que peut véritablement faire un État face à l’économie du XXIe siècle ?

L'affaire Alstom représente, selon certains, l'échec de l'Etat stratège. Mais en réalité, elle pousse surtout à s'interroger sur la redéfinition du rôle de l'Etat dans une économie globale.

De quel poids notre pays dispose-t-il encore auprès des grandes institutions internationales ?

Bon pied, bon œil

FMI, OCDE, OMC, OIT : le poids économique de la France lui permet-il encore de se faire entendre dans les instances internationales ?

Les organisations internationales siégeant au G20 sont reçues ce vendredi par François Hollande.

Contributeurs les + lus