Mot-clé «ministère de la justice» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé ministère de la justice

Des gendarmes et médecins légistes français à Lviv, en Ukraine

Après le massacre de Boutcha

Des gendarmes français sont en Ukraine pour enquêter sur des crimes de guerre

L’équipe de gendarmes, également composée de deux médecins légistes, est arrivée ce lundi à Lviv. Elle collaborera avec les autorités ukrainiennes « dans les investigations des crimes de guerre commis autour de Kiev », a annoncé l’ambassadeur de France en Ukraine

Emmanuel Macron s'exprime lors du lancement des "Etats Généraux de la Justice", au Palais des Congrès à Poitiers, le 18 octobre 2021.

Réformes

Etat général de la Justice : c'est par la tête que pourrit le poisson

Les recommandations des Etats Généraux de la Justice seront-elles suffisantes et suivies d’effet pour réformer le système judiciaire ?

Après six heures d'examen, Dupond-Moretti est mis en examen par la Cour de Justice de la République

Délibéré

Après six heures d'examen, Dupond-Moretti est mis en examen par la Cour de Justice de la République

Le garde des sceaux est mis en examen pour "prise illégale d'intérêts" pour avoir selon la Cour de Justice de la République "réglé des comptes" avec certains magistrats.

Petit bilan d’Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, un an après son arrivée

L’heure des comptes

Petit bilan d’Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice, un an après son arrivée

Et si, sous son allure sérieuse de jeune manager-financier, M. Macron cachait l’âme espiègle d’un ado-provocateur ?

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, quitte l'Elysée après le conseil des ministres à Paris, le 30 juin 2021.

Riposte

Perquisition au cœur du ministère de la Justice : Eric Dupond-Moretti met en cause un syndicat de magistrats

Dans un entretien accordé au JDD, Eric Dupond-Moretti a mis en cause et implicitement désigné l'Union syndicale des magistrats concernant la perquisition menée au sein du ministère de la Justice, dont le but serait selon lui de lui trouver un remplaçant.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, quitte l'Elysée après le Conseil des ministres à Paris, le 30 juin 2021.

Justice

Soupçons de conflits d’intérêts visant Eric Dupond-Moretti : une perquisition a été menée au ministère de la Justice ce jeudi

Une perquisition a été mené au ministère de la Justice ce jeudi 1er juillet. Le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, est visé par une enquête pour de possibles conflits d’intérêts.

Eric Dupond Moretti

Justice

S'il est mis en examen par la Cour de justice de la République, Eric Dupond-Moretti pourra-t-il rester au gouvernement ?

Le garde des sceaux est visé par information judiciaire pour « prise illégale d’intérêts » depuis le 13 janvier

justice chiffre récidive

Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

Le travail judiciaire (préventif et répressif) consiste à empêcher, tant que possible, criminels et délinquants de récidiver. Dans les quinze ans écoulés, le bilan de la justice est pourtant désastreux sur la question de la récidive.

Ces inégalités structurelles d’accès aux services publics encore bien plus graves que la punition de territoires qui votent mal

(In)justice

Ces inégalités structurelles d’accès aux services publics encore bien plus graves que la punition de territoires qui votent mal

Selon une note révélée par le Canard Enchaîné, le ministère de la Justice envisagerait de maintenir ou de supprimer des postes de juges en fonction des résultats électoraux de La République en marche dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire.

Prisons : la CGT et FO refusent les nouvelles propositions du gouvernement

Non

Prisons : la CGT et FO refusent les nouvelles propositions du gouvernement

Le ministère de la Justice avait pourtant lâché du lest pour tenter de satisfaire les syndicats.

Prisons : les syndicats de surveillants quittent les négociations avec la ministre de la Justice

Déception

Prisons : les syndicats de surveillants quittent les négociations avec la ministre de la Justice

"Au bout d'une heure de présentation et de courts échanges, on repart déçus et frustrés", a indiqué le secrétaire général du syndicat Ufap-Unsa, Jean-François Forget.

13-Novembre : la ministre de la Justice annonce la création d'un "centre de résilience"

Aide aux victimes

13-Novembre : la ministre de la Justice annonce la création d'un "centre de résilience"

Il "permettra de former les personnes qui suivront les victimes" des attentats, a expliqué Nicole Belloubet sur RTL.

René Dosière, député de l'Aisne a remis son plan pour la moralisation de la vie politique à François Bayrou

Moralisation

René Dosière, député de l'Aisne a remis son plan pour la moralisation de la vie politique à François Bayrou

Le plan concocté par René Dosière, député de l'Aisne, pour la moralisation de la vie politique a officiellement été remis au ministre de la Justice. En 12 points, le député livre là de quoi réaliser un ambitieux projet.

Difficile de tirer des conséquences trop générales sur les capacités de Christiane Taubira à gérer une administration et donc à prendre la tête de l’Etat.

Le retour

Christiane Taubira "attendue" pour 2017 ? L’hypothèse à laquelle personne ne croit vraiment mais qui aurait le mérite de confronter l'icône de la gauche à son terrible bilan

La possibilité de la candidature de Christiane Taubira devient de plus en plus crédible ces derniers temps, tant l'ancienne Ministre de la Justice garde le soutien de la gauche. Pourtant, son bilan est fortement critiqué, et pourrait jouer contre elle et contre son camp.

Putsch raté en Turquie : 38 000 prisonniers non impliqués seront libérés, mais la purge continue

Libérés… Délivrés…

Putsch raté en Turquie : 38 000 prisonniers non impliqués seront libérés, mais la purge continue

Le ministre de la Justice turc a fait savoir que seuls seront concernés des individus condamnés avant le 1er juillet, à l'exclusion de ceux inculpés pour meurtre, acte de terrorisme ou atteinte à la sécurité de l'État.

En dépit d'un niveau des dépenses publiques estimé à 55,8% du PIB pour 2015, l'état des services publics français ne cesse de se détériorer, notamment l'armée, la gendarmerie, la police, les médecins dans les hôpitaux...

Mais où va l'argent ?

Derrière les finances catastrophiques de la Justice, le scandale d’une France incapable de garantir la dignité de ses services publics alors qu’elle est la vice-championne du monde des prélèvements obligatoires

En dépit d'un niveau des dépenses publiques estimé à 55,8% du PIB pour 2015, l'état des services publics français ne cesse de se détériorer, comme le confirment les propos du ministre de la Justice ce dimanche dans le "JDD" sur la situation financière de son ministère.

Finances de la Justice, l’autre scandale : quand la Chancellerie imposerait à ses traducteurs-interprètes de travailler au noir

Scandale

Finances de la Justice, l’autre scandale : quand la Chancellerie imposerait à ses traducteurs-interprètes de travailler au noir

Après la cessation virtuelle de paiement du Ministère de la Justice, un autre scandale couve : le travail dissimulé dont se rendrait coupable la place Vendôme. Là-bas, aucune règle fiscale ou sociale n’est respectée.

Quand Jean-Jacques Urvoas juge "pire que ce qu’il craignait" l’état dans lequel Christiane Taubira a laissé la Justice

Entre les lignes

Quand Jean-Jacques Urvoas juge "pire que ce qu’il craignait" l’état dans lequel Christiane Taubira a laissé la Justice

Interrogé par Europe 1 en début de semaine sur la situation critique du tribunal de Bobigny, Jean-Jacques Urvoas déclarait "ce que je découvre est pire que ce je craignais". Il enchaînait ensuite en déclarant que "nos palais du justice sont sinistrés".

Christiane Taubira, la garde des Sceaux qui avait abandonné la gestion du ministère de la Justice

Bloquages multiples

Christiane Taubira, la garde des Sceaux qui avait abandonné la gestion du ministère de la Justice

Son bilan se résume à deux lois et un projet de loi : celle du "Mariage pour tous", celle concernant la contrainte pénale ; et un projet de loi pour réformer la justice des mineurs. Pour le reste, c'était du verbe, une certaine arrogance, un mépris de l'adversaire…