Mot-clé «Déclassement» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé Déclassement

Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares donne une conférence de presse pour présenter le plan stratégique du groupe "Retour dans la course" au siège de PSA à Paris le 14 avril 2014.

Bonnes feuilles

Peugeot : le management darwinien de Carlos Tavares

Jean-Baptiste Forray publie « Au coeur du grand déclassement. La fierté perdue de Peugeot-Sochaux » aux éditions du Cerf. Lorsque Peugeot annonça la vente du FC Sochaux, les amoureux des Lions crièrent à la trahison. Mais cet évènement funeste ne venait qu'entériner le déclin d'une industrie, d'une ville, d'une légende. Et le déclassement d'une France jugée désormais dépassée. Extrait 1/2.

Une femme marche devant la maternité d'Orthez dans les Pyrénées-Atlantiques.

Bonnes feuilles

Les villages de la ligne de démarcation dont les visages n’ont pas changé depuis 1940

Richard Werly publie « La France contre elle-même : De la démarcation de 1940 aux fractures d'aujourd'hui » aux éditions Grasset. Démarcation : le terme n'est plus guère utilisé. Fractures et archipel sont les mots à la mode. Démarcation, pourtant résonne d'une autre force. L’auteur est parti, pour enquêter sur ces démarcations françaises, sur les traces de cette balafre qui traversait à l’époque un pays oublié. Extrait 2/2.

Richard Werly publie « La France contre elle-même : De la démarcation de 1940 aux fractures d'aujourd'hui » aux éditions Grasset.

Bonnes feuilles

Tresnay, petite ville de la Nièvre où rien n’a vraiment changé depuis les années 50

Richard Werly publie « La France contre elle-même : De la démarcation de 1940 aux fractures d'aujourd'hui » aux éditions Grasset. Démarcation : le terme n'est plus guère utilisé. Fractures et archipel sont les mots à la mode. Démarcation, pourtant résonne d'une autre force. L’auteur est parti, pour enquêter sur ces démarcations françaises, sur les traces de cette balafre qui traversait à l’époque un pays oublié. Extrait 1/2.

Manifestation appelée par des syndicats d'enseignants pour dénoncer "un désordre indescriptible" à cause des mesures du nouveau gouvernement contre Covid-19, à Strasbourg, dans le nord-est de la France, le 13 janvier 2022.

Une profession dévalorisée ?

Education : quel est vraiment l’ampleur du déclassement des enseignants ?

Si certains critères confirment une dégradation des conditions de vies économiques et sociales, d’autres éléments relativisent les discours les plus catastrophistes

Un manifestant tient une pancarte lors d'un rassemblement contre les réformes du gouvernement, notamment sur l'indemnisation du chômage, à Nantes, le 23 avril 2021.

Dépossession de nos destins

Derrière la hausse des pétages de plomb, ces frustrations du quotidien qui empoisonnent de plus en plus la vie des Français

Une hausse des sentiments négatifs a été constatée au sein de l'opinion lors du récent baromètre du Cevipof. La société est de plus en plus marquée par la colère. Les petites frustrations du quotidien qui s’accumulent participent de notre sentiment de dépossession de nos destins. Ce phénomène a été accentué par la pandémie de Covid-19.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

Conséquences

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

Pour qu’une démocratie fonctionne, encore faut-il que les perdants n’aient pas l’impression de tout perdre face à une nouvelle majorité qui nie leur dignité, sape leur capital culturel et entreprend de détruire, plus ou moins volontairement leur mode de vie ou même leurs revenus.

Electeurs urbains : pourquoi la France qui va bien est plus inquiète que ne le suggère le tableau des métropoles gagnantes de la mondialisation

Bobos en détresse

Electeurs urbains : pourquoi la France qui va bien est plus inquiète que ne le suggère le tableau des métropoles gagnantes de la mondialisation

Dans une note à la Fondation pour l'innovation politique sur l'électorat urbain, la France des métropoles ne se porte pas si bien que ça. Les électorats urbains sont confrontés à la peur du déclassement.

Panne de l’ascenseur social : pourquoi on ferait mieux de s’occuper de celle du “monte-charge” français ?

Déclassement

Panne de l’ascenseur social : pourquoi on ferait mieux de s’occuper de celle du “monte-charge” français ?

Pays développé, mûr économiquement, la France peine toutefois à offrir des opportunités d’ascension sociale aux catégories sociales les plus démunies. Les Gilets jaunes ont peut-être le sentiment d’être dans une impasse, dans l’impossibilité d’améliorer leurs conditions d’existence, l’un des enjeux de l’ascension sociale, précisément.

Mondialisation, classes moyennes déstabilisées et démocratie : le cocktail explosif du 21e siècle

Déclassement

Mondialisation, classes moyennes déstabilisées et démocratie : le cocktail explosif du 21e siècle

La mondialisation pourrait transformer les sociétés occidentales selon le schéma que l'on retrouve en Amérique latine, avec une poignée de super-riches, une importante classe moyenne, mais aussi un nombre significatif de gens relativement pauvre. Politiquement, cette fracture aurait un impact significatif.

Le déclassement social ou le malaise des diplômés du supérieur

Bonnes feuilles

Le déclassement social ou le malaise des diplômés du supérieur

Vous-vous ennuyez au travail malgré de bonnes études ? Vous- vous sentez inutile ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Ceux qu’on appelle encore les « cadres et professions intellectuelles supérieures » n’encadrent plus personne, d’ailleurs ils n’utilisent plus vraiment leur cerveau et sont menacés par le déclassement social. Chez ces anciens premiers de la classe, les défections pleuvent et la révolte gronde. Vous ne les trouverez cependant pas dans la rue à scander des slogans rageurs, mais à la tête de commerces des grands centres urbains : boulangers, restaurateurs, pâtissiers, fromagers, bistrotiers ou brasseurs, derrière leur comptoir et les deux mains dans le concret. La quête de sens de ces jeunes urbains n’a pas ni de redessiner nos villes, notre consommation mais aussi notre vision du succès, car ces nouveaux entrepreneurs marquent peut-être le renversement des critères du prestige en milieu urbain. (Extrait de "La Révolte des Premiers de la Classe" de Jean-Laurent Cassely, publié aux éditions Arkhê 2/2)

L'OFCE signale que tous les voyants de la compétitivité sont au rouge. L'industrie française qui a eu un rôle central dans le processus de croissance est reléguée au second rang.

Atlantico Business

Risque de décrochage de l'économie française : l'étude que tous les candidats devraient lire

L'OFCE, un laboratoire classé à gauche, pointe la menace de décrochage de l'appareil productif français et le risque imminent de déclin.

En 2015, 1 032 policiers et gendarmes ont été blessés par mois. Au premier semestre 2016, 6 753 blessés en mission ou en service pour la seule police, +14% sur les mêmes mois de 2015. Cibler les flics devient un sport dans certaines zones.

L'heure du bilan

Braquages, agressions, vols et autres méfaits… Comment les chiffres officiels masquent les réalités criminelles

A quelques mois de la fin du quinquennat de François Hollande, la situation sécuritaire de la France est aujourd'hui plus que préoccupante. Face à la dégradation de la sécurité des Français et des forces de l'ordre, le gouvernement ne semble pas pour autant vouloir agir.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il n'y a pas eu de progression de pouvoir d'achat pour plus de la moitié de la population en l'espace de 10 ans. Cela s'explique notamment par l'augmentation du coût du logement et donc du taux d'effort.

Faucille et marteau

Comment la stagnation des revenus a favorisé la résurgence de la lutte des classes dans l’esprit de 64% des Français

Non seulement la stagnation des revenus pèse sur la consommation et donc sur la croissance mais elle favorise le sentiment d'appartenance sociale. Ainsi, 64% des Français considèrent que la lutte des classes est une réalité, soit 20 points de plus qu'en 1967.

Traquer les racines du populisme : l'historien qui voyait beaucoup plus loin que le chômage ou l'immigration pour expliquer l'esprit réactionnaire qui souffle au XXIe siècle

Spin-off

Traquer les racines du populisme : l'historien qui voyait beaucoup plus loin que le chômage ou l'immigration pour expliquer l'esprit réactionnaire qui souffle au XXIe siècle

Pour le philosophe et historien américain Mark Lilla, l'esprit réactionnaire est aujourd'hui caractéristique des systèmes politiques occidentaux. Il contribue, en privilégiant la nostalgie du passé au détriment de la situation présente, à accentuer le sentiment de déclassement ressenti par les classes moyennes. Entretien exclusif.

“Nous vivons le divorce entre les économies de marché et les démocraties” : quand Emmanuel Macron met le doigt sur un problème majeur du XXIème siècle

SOS économie qui profiterait à tous

“Nous vivons le divorce entre les économies de marché et les démocraties” : quand Emmanuel Macron met le doigt sur un problème majeur du XXIème siècle

Interrogé sur les conséquences du néo-libéralisme, Emmanuel Macron a répondu qu'il "[produisait] en tout cas des laissés-pour-compte". Une analyse qui pourrait expliquer qu'une partie des électeurs ne croient plus au système communément admis.

Attention bombe politique : cette France pétrifiée par la crainte (et la réalité...) du déclassement

Un enjeu de taille

Attention bombe politique : cette France pétrifiée par la crainte (et la réalité...) du déclassement

Baisse des revenus, mais également contraction de la croissance, absence de mobilité sociale, compression du pouvoir d'achat, impossibilité de continuer à vivre dans les centre-villes des grandes métropoles, etc. : autant de facteurs qui expliquent le phénomène du déclassement exploité par certaines personnalités politiques dans leurs discours, à l'instar de Nicolas Sarkozy ce dimanche lors de son grand meeting parisien dans le cadre de la campagne de la primaire à droite.

Grand meeting au Zénith : Nicolas Sarkozy mise sur le déclassement de la France pour sauver sa campagne

Dernière chance ?

Grand meeting au Zénith : Nicolas Sarkozy mise sur le déclassement de la France pour sauver sa campagne

Quelques semaines à peine après les relents de l'affaire Bygmalion et la sortie du livre à charge de Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy a tenu ce dimanche un grand meeting de campagne à Paris dans le cadre de la primaire de la droite, dont le thème central était le déclassement. Avec l'espoir de remonter dans les sondages face à Alain Juppé, toujours en tête.

Enfin une contre-attaque face aux populistes : quand Hillary Clinton ouvre enfin les yeux sur les ravages de la mondialisation et de la technologie sur un bon nombre d’électeurs des pays développés

A l’Ouest, un peu de nouveau

Enfin une contre-attaque face aux populistes : quand Hillary Clinton ouvre enfin les yeux sur les ravages de la mondialisation et de la technologie sur un bon nombre d’électeurs des pays développés

Dans un entretien accordé le 23 juin au Washington Post, Hillary Clinton a dit comprendre ce que vivaient les perdants de la mondialisation et de la technologie. Même si faire ce diagnostic est essentiel, il lui reste, à elle comme aux dirigeants des autres pays développés, à proposer un modèle qui permette de relancer l'emploi de façon durable.

Manifestations contre la loi El Khomri : pourquoi les jeunes se laissent aller à être des cons (manipulés comme les autres)

Le bal des débutants

Manifestations contre la loi El Khomri : pourquoi les jeunes se laissent aller à être des cons (manipulés comme les autres)

En ayant à nouveau manifesté ce mercredi 15 mars contre le projet de loi El-Khomri, les organisations étudiantes témoignent d'une incompréhension de ce qui est réellement en jeu. D'autant plus que ce projet ne les concerne pas directement, et qu'il pourrait leur être, à terme, profitable en matière de stabilité de l'emploi.