Jean-Laurent Cassely | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Jean-Laurent Cassely est journaliste à Slate.fr, où il chronique la vie et l’œuvre des classes supérieures urbaines. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et guides pratiques sur la survie en milieu urbain.

Ses Contributions

Des Français dans une cité balnéaire lors de la période estivale. Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely publient « La France sous nos yeux. Economie, paysages, nouveaux modes de vie », aux éditions du Seuil

La France sous nos yeux

L’imaginaire d’une vie réussie n’est plus ce qu’il était pour les Français

Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely publient « La France sous nos yeux. Economie, paysages, nouveaux modes de vie » aux éditions du Seuil. Depuis le milieu des années 1980, notre société s'est métamorphosée en profondeur, entrant pleinement dans l'univers des services, de la mobilité, de la consommation, de l'image et des loisirs.

Un électeur muni de sa carte dans un bureau de vote dans le nord de la France, pour le premier tour de l'élection régionale française, le 20 juin 2021.

Bonnes feuilles

La politique d’après : quand les modes de vie influencent le vote

Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely publient « La France sous nos yeux. Economie, paysages, nouveaux modes de vie » aux éditions du Seuil. Près d'un demi-siècle après l'achèvement des Trente glorieuses, nous continuons à parler de la France comme si elle venait d'en sortir. Pourtant, depuis le milieu des années 1980, notre société s'est métamorphosée en profondeur, entrant pleinement dans l'univers des services, de la mobilité, de la consommation, de l'image et des loisirs. Extrait 2/2.

Les salariés de Bridgestone se rassemblent devant l'usine de Béthune, le 27 novembre 2020, lors d'une manifestation pour protester contre la fermeture annoncée de l'usine qui emploie plus de 860 personnes.

Bonnes feuilles

De la crise de 2008 au Covid-19 : la poursuite de la désindustrialisation

Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely publient « La France sous nos yeux. Economie, paysages, nouveaux modes de vie » aux éditions du Seuil. Près d'un demi-siècle après l'achèvement des Trente glorieuses, nous continuons à parler de la France comme si elle venait d'en sortir. Pourtant, depuis le milieu des années 1980, notre société s'est métamorphosée en profondeur, entrant pleinement dans l'univers des services, de la mobilité, de la consommation, de l'image et des loisirs. Extrait 1/2.

Jean-Laurent Cassely : "l'imaginaire entrepreneurial est assez puissant, même en France"

Bullshit jobs

Jean-Laurent Cassely : "l'imaginaire entrepreneurial est assez puissant, même en France"

Ils sont de plus en plus à tout plaquer. Des cadres dans une situation confortable mais en perte de sens dans leur travail quittent tout pour devenir artisan, petit commercant... C'est de ce phénomène sociétal que s'empare Jean-Laurent Cassely. Entretien.

Le déclassement social ou le malaise des diplômés du supérieur

Bonnes feuilles

Le déclassement social ou le malaise des diplômés du supérieur

Vous-vous ennuyez au travail malgré de bonnes études ? Vous- vous sentez inutile ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Ceux qu’on appelle encore les « cadres et professions intellectuelles supérieures » n’encadrent plus personne, d’ailleurs ils n’utilisent plus vraiment leur cerveau et sont menacés par le déclassement social. Chez ces anciens premiers de la classe, les défections pleuvent et la révolte gronde. Vous ne les trouverez cependant pas dans la rue à scander des slogans rageurs, mais à la tête de commerces des grands centres urbains : boulangers, restaurateurs, pâtissiers, fromagers, bistrotiers ou brasseurs, derrière leur comptoir et les deux mains dans le concret. La quête de sens de ces jeunes urbains n’a pas ni de redessiner nos villes, notre consommation mais aussi notre vision du succès, car ces nouveaux entrepreneurs marquent peut-être le renversement des critères du prestige en milieu urbain. (Extrait de "La Révolte des Premiers de la Classe" de Jean-Laurent Cassely, publié aux éditions Arkhê 2/2)

Ces cadres supérieurs qui fuient des "métiers à la con"

Bonnes feuilles

Ces cadres supérieurs qui fuient des "métiers à la con"

Vous-vous ennuyez au travail malgré de bonnes études ? Vous- vous sentez inutile ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Ceux qu’on appelle encore les « cadres et professions intellectuelles supérieures » n’encadrent plus personne, d’ailleurs ils n’utilisent plus vraiment leur cerveau et sont menacés par le déclassement social. Chez ces anciens premiers de la classe, les défections pleuvent et la révolte gronde. (Extrait de "La Révolte des Premiers de la Classe" de Jean-Laurent Cassely, publié aux éditions Arkhê 1/2)

Contributeurs les + lus