Mot-clé «rhume des foins» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé rhume des foins

Une jeune maman fait inhaler de la ventoline à son enfant souffrant d'asthme pour prévenir une éventuelle crise, le 26 février 2002.

Leçons de la pandémie

Et si le Covid nous avait permis de réaliser que la médecine comprenait très mal les facteurs déclencheurs de crise d’asthme jusqu’à présent

Les virus respiratoires sont habituellement des déclencheurs connus de crises d'asthme. Lors des périodes de confinement durant la pandémie de Covid-19, les patients sont restés à la maison et paradoxalement ont souffert de beaucoup moins de crises d'asthme que d’habitude. D'autres facteurs ont pu jouer un rôle.

Toute personne peut être victime d'une allergie à l'ambroisie, notamment lorsque cette plante fait partie de son environnement proche qui implique une longue exposition.

Sortez les mouchoirs

Pourquoi vous avez ENCORE le rhume des foins en septembre

Vous pensiez en avoir fini avec vos allergies au pollen, mais vous continuez à vous moucher et à vous gratter ? Vous êtes probablement victime d'une allergie à l'ambroisie, une plante sauvage au pollen ultra agressif, qui, sous les effets du réchauffement climatique, prolifère de manière très inquiétante sur le territoire français.

Allergie et rhume des foins : vers un été 2016 d’enfer

Atchoum

Allergie et rhume des foins : vers un été 2016 d’enfer

Les températures plus chaudes, la pollution de l'air et l'urbanisation risquent d'augmenter le nombre de personnes victimes de rhume des foins cette année. De telles conditions sont en effet parfaites pour la prolifération du pollen, fléau pour de nombreux asthmatiques et personnes souffrant d'allergies.

Les allergies printanières sont les allergies aux pollens, dont certains ont du mal à se protéger.

Intolérances

Saison des allergies, mode d'emploi : pourquoi il faut se soigner dès les premiers éternuements

Pour se débarrasser du fameux rhume des foins, il est judicieux de consulter le taux de pollens dans votre ville sur le site du RNSA afin de maintenir les traitements durant toute la période à risque.

Un Français sur 10 a perdu l’odorat.

Fade

Un Français sur 10 a perdu l’odorat : comment vivre avec un handicap à la gravité méconnue

Une récente étude épidémiologique présente des résultats inquiétants : près d'un Français sur 10 aurait perdu l'odorat.

Un enfant sur trois souffre d'une allergie.

Mouchoirs de poche

Comment l’école est contrainte de s’adapter (tant bien que mal) à l’explosion des cas d’allergies

Un enfant sur trois souffre d'une allergie selon un récent sondage Ifop pour la fondation Stallergènes.

Le réseau national de surveillance aérobiologique tire la sonette d'alarme sur le rhume des foins pour le mois de juin

A vos mouchoirs

Allergies : alerte au rhume des foins pour le mois de juin

La pollinose aux graminées, ou rhume des foins, se caractérise par des manifestations oculaires et respiratoires importantes : yeux rouges et larmoyants, nez qui coule, éternuements, gênes respiratoires.

La quantité de pollen dans l’air sera plus importante ce printemps.

Atchoum !

Pourquoi ce printemps s'annonce plus difficile que les autres pour les personnes allergiques

Alors que s'est déroulé à Paris du 16 au 19 avril le 8e Congrès francophone d'allergologie, le point sur une saison printanière qui s'annonce délicate pour les personnes sujettes aux allergies.

Allergies : alerte au pollen... et au rhume des foins

Atchoum !

Allergies : alerte au pollen... et au rhume des foins

La masse de pollens présents dans l’air est jusqu’à trois fois supérieure à la normale. Le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) appelle à la vigilance.

Allergies : la saison 2012 est la plus grave jamais connue (et le pire est à venir)

Atchoum

Allergies : la saison 2012 est la plus grave jamais connue (et le pire est à venir)

Une étude britannique le montre : la saison du pollen ne cesse de s'allonger. La France n'est pas épargnée par ce phénomène et nous croulons toujours plus tôt sous le pollen et autres graminées.