Mot-clé «guerre hybride» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé guerre hybride

Le ministre des affaires étrangères russes Sergueï Lavrov

Guerre ukrainienne

Vers une guerre hybride et totale ? La Russie s’enferme dans une partie de poker menteur avec l’Occident

En invoquant une guerre hybride qui serait menée contre la Russie, le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov suggère que des moyens hybrides seront utilisés en représailles.

Vous pensiez à la Syrie? La 3ème Guerre mondiale pourrait plutôt commencer dans la Baltique (et on y entend justement de plus en plus de bruits de bottes)

De la guerre froide à la guerre chaude

Vous pensiez à la Syrie? La 3ème Guerre mondiale pourrait plutôt commencer dans la Baltique (et on y entend justement de plus en plus de bruits de bottes)

Alors que les incidents se multiplient depuis plusieurs mois dans la mer Baltique entre les forces russes d'un côté, les nations riveraines et l'Alliance atlantique de l'autre, la hausse des tensions dans cette région, laisse craindre l'éclatement d'un conflit ouvert.

Espionnage, incursions dans l’espace aérien et les eaux territoriales : ces pressions que la Russie exerce sur la Suède pour la dissuader de rejoindre l’OTAN

Tensions

Espionnage, incursions dans l’espace aérien et les eaux territoriales : ces pressions que la Russie exerce sur la Suède pour la dissuader de rejoindre l’OTAN

Alors que la coopération entre la Suède et l'OTAN sera débattu au Parlement suédois le 25 mai, la hausse des activités d'espionnage russes inquiète le Service du renseignement suédois.

Isolationnisme et désengagement de l'OTAN : pourquoi l’élection de Donald Trump serait un énorme tremblement de terre pour l’Allemagne

Onde de choc

Isolationnisme et désengagement de l'OTAN : pourquoi l’élection de Donald Trump serait un énorme tremblement de terre pour l’Allemagne

En avançant l'idée d'un désengagement américain de l'OTAN, Donald Trump laisse envisager un avenir difficile pour les Européens en matière de défense, notamment face à la Russie.

Le refus d’Obama de bombarder la Syrie quand Bachar a franchi la "ligne rouge" (en utilisant des armes chimiques contre son peuple en 2013) a-t-il été un signal favorable pour la Russie dans son projet d’annexion de la Crimée et de guerre en Ukraine ?

Cause à effet

Le refus d’Obama de bombarder la Syrie quand Bachar a franchi la "ligne rouge" (en utilisant des armes chimiques contre son peuple en 2013) a-t-il été un signal favorable pour la Russie dans son projet d’annexion de la Crimée et de guerre en Ukraine ?

Pour certains, la non-intervention des Etats-Unis en Syrie, alors que la "ligne rouge" décrétée par Obama avait été franchie, aurait incité la Russie à intervenir militairement en Ukraine. Une supposition qui interroge plus largement sur les conséquences de l'attentisme américain.