reserche

Contenus en rapport avec le mot-clé universités

Sciences-po Sciences Po école AFPSociété
Bonnes feuillesRives et dérives du déconstructionnisme dans la science politique

L’ouvrage collectif « Après la déconstruction Actes du Colloque: L'Université au défi des idéologies » est publié aux éditions Odile Jacob sous la direction de Pierre-Henri Tavoillot, Emmanuelle Hénin et Xavier-Laurent Salvador. La déconstruction est devenue folle. Entreprise jadis salutaire pour dénicher les préjugés et démasquer les illusions, elle a engendré une mode délétère, prétexte d’un nouvel ordre moral, suppôt d’une idéologie qui envahit les savoirs, tétanise la culture et terrorise le débat. Extrait 2/2.

avec Pascal Perrineau
liberté d'expression Etats-Unis free speech AFPEducation
Bonnes feuillesLiberté d’expression ou contrôle de la parole : les campus dans la tourmente

Monique Canto-Sperber publie « Sauver la liberté d’expression » aux éditions Albin Michel. Jusqu'où laisser les apprentis censeurs d'aujourd'hui définir ce qu'on peut dire et ce qu'il faut taire ? La parole publique est déjà l'objet d'un rapport de forces, elle sera demain l'enjeu d'un conflit. Le temps des injonctions est révolu, il faut désormais résister. Extrait 1/2.

avec Monique Canto-Sperber
France relance AFPEconomie
Atlantico BusinessLes chefs d’entreprise ne supportent plus les polémiques politiciennes stériles qui empêchent l’examen des vrais problèmes

La société française est devenue folle. Elle passe son temps à débattre sur des questions culturelles et identitaires et en oublie de traiter les vrais problèmes de son déclin et de sa survie. Le débat verbal consomme l’énergie qui serait nécessaire à créer de la richesse, et de l’influence.

avec Jean-Marc Sylvestre
Frédérique Vidal AFPEducation
Frédérique VidalIslamogauchisme à l’université : l’erreur de stratégie de la ministre de l’enseignement supérieur

Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a annoncé qu’elle allait demander « notamment au CNRS » de faire une enquête sur « l’ensemble des courants de recherche » à propos de « l’islamo-gauchisme » à l’université. Comment expliquer cette polémique ? Quelle est la place actuelle dans l’université des études décoloniales et courants de pensées qui s’y rapportent ?  

avec Vincent TournieretPhilippe d'Iribarne