Mot-clé «dissolution» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé dissolution

Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Toulouse, le 20 février 2020

Inattendu

Sur Twitter, Mélenchon félicite Darmanin pour la dissolution d’un groupe d’extrême-droite

Le leader de la France Insoumise appelle à « poursuivre les tentatives de reconstitution de ligues dissoutes ».

Emmanuel Macron souhaite que la réforme des retraites passe via le projet de loi de financement de la sécurité sociale et envisage de recourir au 49.3.

Machiavel ou Néron ?

Vers une blitzkrieg sur les retraites : le calcul politique d’Emmanuel Macron est-il le bon ?

Lors d’un dîner de la majorité organisé à l’Elysée, Emmanuel Macron a révélé avoir décidé que la réforme des retraites passerait via le projet de loi de financement de la sécurité sociale, ce qui permettra de la faire adopter par 49.3. Objectif en creux : consolider la position du chef de l’Etat en vue d’une dissolution.

Un montage de portraits de Jacques Chirac et d'Emmanuel Macron.

LR(EM)

Le macronisme, piège encore plus dangereux que le chiraquisme pour LR ?

De nombreux parlementaires Les Républicains souhaiteraient abandonner la stratégie d'opposition systématique au gouvernement pour renouer avec "l'esprit de responsabilité". Ce choix ne risque-t-il pas de conduire à l'immobilisme et à une compromission sur les valeurs ?

Le spectre d'une dissolution de l'Assemblée nationale plane sur le mandat d'Emmanuel Macron.

Emmanuel tu te décides ?

Menaces de dissolution ? Chiche

Même pas peur…

La Première ministre Elisabeth Borne lors d'un discours à l'Assemblée nationale.

Consultation médicale

Dites 49.3... répétez 49.3...

C’est grave docteur ? Oui !

Emmanuel Macron et Elisabeth Borne vont tenter de mener à bien la réforme des retraites. Des consultations vont débuter mercredi

Réformes

Age de la retraite contre menace de la dissolution : ce combat de coqs qui oublie le capital humain

Les politiques s’opposent sur l’âge de départ à la retraite. Pendant ce temps, l’économie française glisse vers la récession, entre chômage, inflation et creusement du déficit budgétaire.

Emmanuel Macron est prêt à dissoudre l'Assemblée nationale pour provoquer de nouvelles élections législatives si les débats sur la réforme des retraites au Parlement n'aboutissent pas et en cas de motion de censure.

Calendrier des réformes

Emmanuel Macron, l’homme qui aimait "prendre son risque" politique sans toujours mesurer ceux qu’il fait courir à la France

Emmanuel Macron a réuni les responsables de la majorité lors d’un dîner de travail sur la réforme des retraites, le mercredi 28 septembre. En cas de motion de censure, le chef de l’Etat a confirmé son choix de dissoudre l’Assemblée nationale. En jouant la carte du rapport de force, ne risque-t-il pas de contribuer au pourrissement du climat politique ?

Retraites : Macron n'exclut pas une dissolution en cas de censure à l’Assemblée, reconnaît Dussopt

Ça chauffe

Retraites : Macron n'exclut pas une dissolution en cas de censure à l’Assemblée, reconnaît Dussopt

En cas de censure а l’Assemblée sur la réforme des retraites, le chef de l’État est prêt à la dissoudre, a souligné Olivier Dussopt sur LCI ce matin

Une motion de censure va être déposée contre le gouvernement par La France insoumise ce mercredi.

Assemblée nationale

La France insoumise déposera une motion de censure contre le gouvernement ce mercredi

Elisabeth Borne ne sollicitera pas la confiance des députés à l’issue de son discours de politique générale le 6 juillet. Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, a indiqué qu’une motion de censure allait être déposée contre le gouvernement.

Olivier Marleix, député et nouveau président du groupe parlementaire du parti Les Républicains, pose avec des députés LR pour une photo de famille à l'Assemblée nationale, le 22 juin 2022

Fracture

Simple divergence tactique ou ADN différents ? Radioscopie de la fracture entre la droite Macron-compatible et celle d’opposition

Emmanuel Macron cherche à rallier à son camp une quarantaine de députés. Au sein des Républicains, deux lignes coexistent. L’une étant constructive et plus pro-Macron, ouverte à la coalition, et l’autre plus opposée au chef de l’Etat et souhaitant rester au sein de l’opposition.

Les élections législatives n'ont pas permis à Emmanuel Macron d'obtenir une majorité absolue.

Vote sanction

La gueule de bois post-législatives

En recevant les leaders des oppositions, Emmanuel Macron installe un rapport de force poussant ses adversaires vers un blocage constitutionnel.

Emmanuel Macron pourra-t-il gouverner sans une majorité absolue ?

Majorité relative

Emmanuel Macron peut-il gouverner sans une majorité absolue ?

En n’obtenant que 245 sièges à l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron doit désormais composer avec des groupes minoritaires à la fois au sein et à l’extérieur de sa coalition pour espérer pouvoir gouverner. Dans ce contexte parlementaire instable, Emmanuel Macron pourrait-il gouverner ? Dirigeons-nous vers un quinquennat marqué par une forte instabilité gouvernementale ?

Dans quelle mesure la majorité présidentielle comme les partis d’opposition vont-ils tous essayer de créer le rapport de forces qui leur serait le plus favorable avant une dissolution ?

L’ombre de la dissolution

Guerre des nerfs : qui de Macron ou de ses oppositions se mettra le premier en faute ?

Alors qu’aucune solution politique stable ne semble pouvoir être trouvée pour faire face à l’absence de majorité à l’Assemblée, Emmanuel Macron comme les partis d’opposition vont tous essayer de créer le rapport de forces qui leur serait le plus favorable avant une quasi inéluctable dissolution.

Assemblée nationale

La macronie craint une paralysie totale et envisage une dissolution de l'Assemblée nationale

Vers une crise institutionnelle ?

Une vue générale de l'hémicycle de l'Assemblée nationale française à Paris, le 17 mai 2022.

Vers une dissolution ?

L’Assemblée Nationale 2022 ne tiendra pas cinq ans …

A moins d’un miracle, - en l’occurrence un retournement spectaculaire de la situation provoqué par un motif inconnu, l’Assemblée Nationale, telle qu’elle est sortie des urnes ce dimanche 19 juin, - sans majorité nette, présente toutes les caractéristiques d’une « chambre introuvable » pour un pays ingouvernable. Dans un contexte de crises multiples la situation va devenir intenable pour Emmanuel Macron et l’auteur de ces lignes partage l’avis de ceux qui pronostiquent une dissolution dans un an, l’assemblée ne pouvant être dissoute plus tôt...

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) fait une déclaration à côté de Chems-Eddine Hafiz, le 18 janvier 2021, depuis l'Elysée.

Forum de l'islam de France 

Dissolution du CFCM : et si l’Etat n’avait aucun intérêt à (ré)organiser l’islam de France ?

Emmanuel Macron devrait lancer le 5 février le forum de l’islam de France pour remplacer l’ancien interlocuteur des pouvoirs publics. Une idée contre-productive ?

Le secrétaire général du Conseil français du culte musulman Fatih Sarikir lors d'une conférence de presse à Strasbourg, le 6 avril 2021.

Alerte ironie !

Le 19 février c’est mon anniversaire. Et c’est ce jour-là que le Conseil Français du Culte Musulman a choisi pour se dissoudre

Dois-je considérer ça comme un cadeau ?

Le groupuscule les Zouaves Paris a été dissous ce mercredi 5 janvier en Conseil des ministres, selon une annonce de Gérald Darmanin.

Ministère de l’Intérieur

Le gouvernement décide de dissoudre le groupuscule les Zouaves Paris, soupçonné d'être impliqué dans les violences lors du meeting d’Eric Zemmour

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé la dissolution du groupuscule les Zouaves Paris. Le décret publié mercredi accuse le groupe d'être « à l'origine de nombreux et récurrents agissements violents » et de « propager un discours ouvertement raciste ».

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à l'Elysée à l'issue d'un conseil des ministres hebdomadaire, le 22 septembre 2021. Le Conseil d’Etat a validé le 24 septembre la dissolution du CCIF et de Baraka City.

Ministère de l'Intérieur

Le Conseil d’Etat acte la dissolution de Baraka City et du CCIF par le gouvernement

Le Conseil d’Etat vient de valider, ce vendredi 24 septembre, la dissolution de Baraka City et du CCIF par le gouvernement. Gérald Darmanin avait demandé la dissolution par le gouvernement du CCIF et de Baraka City à l’automne 2020. Ces organisations avaient été dissoutes après l'attentat ayant ciblé Samuel Paty.