Mot-clé «<!-- -->agriculture française<!-- -->» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé agriculture française

Cette tribune préconise une agriculture paysanne soutenable et nourricière, qui concilie les impératifs de subsistance de la population et la préservation des écosystèmes.

Une tribune qui n'a rien de scientifique

Quand les scientifiques invisibilisent les agriculteurs au nom de “l’environnement”

Des chercheurs dénoncent dans Le Monde un recul du gouvernement sur les réglementations environnementales imposées aux agriculteurs.

Placer l’agriculture au rang des intérêts fondamentaux de la Nation, au même titre que notre sécurité ou notre défense nationale, est de ce point de vue un acte fort, mais il faudra le concrétiser à tous les niveaux.

Vrai faux dilemme

Aider les agriculteurs ou défendre l’environnement : la science est-elle aussi tranchée que l’affirment les militants écologistes ?

Dans une tribune au Monde, un collectif de chercheurs spécialistes des questions d’écologie et de santé, parmi lesquels la Société française d’écologie et d’évolution, l’Office français de la biodiversité et la réserve naturelle nationale du Val de Loire, s’alarme des décisions prises par le gouvernement pour mettre fin aux mobilisations des agriculteurs.

À peine investie par les Républicains pour les européennes, que l’agricultrice céréalière du Tarn critique le bilan agricole d’Emmanuel Macron.

Critiques

Salon de l’agriculture : Emmanuel Macron traité de « pompier pyromane » par Céline Imart, numéro 2 de la liste LR aux européennes

En visite au Salon de l’Agriculture ce lundi, l'agricultrice céréalière du Tarn a pourfendu le bilan agricole du président de la République et dénoncé l’invitation lancée aux Soulèvement de la Terre.

Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture 2024.

Urgence

Crise de l’agriculture : la potion toxique d’Emmanuel Macron

Le chef de l’État a annoncé lors de l’ouverture du Salon de l’agriculture réfléchir pour fixer des prix plancher pour les produits agricoles, ainsi qu’une poursuite des efforts pour mettre en place un Egalim européen pour améliorer le revenu des agriculteurs.

D'après tout ce que l'on entend, l’agriculture serait victime d’un libéralisme qui lui aurait imposé une concurrence internationale déloyale et des accords biaisés avec l’industrie agro-alimentaire ou la grande distribution.

Et la responsabilité de l'étatisme ?

Le libéralisme, bourreau imaginaire de l’agriculture française

Alors que si on pointait plutôt les responsabilités de l’étatisme français et de la philosophie de décroissance promue par l’Union européenne.

La mobilisation des agriculteurs peut-elle repartir?

Négociations

Crise agricole : « Les préfets sont à notre écoute, mais on a l'impression qu'après, ça bloque », affirme Amélie Rebière (Coordination rurale)

La mobilisation des agriculteurs peut-elle repartir? Dans les exploitations, les effets concrets des mesures annoncées par le gouvernement ne sont pas encore visibles. Certains semblent déterminés à accentuer la pression, alors que le Salon de l'agriculture doit s'ouvrir le 24 février.

La France a une fois de plus manifesté un attachement quasi-amoureux à son agriculture, faite de petites exploitations qui agrémentent la campagne et alimentent parfois les marchés locaux pendant les vacances ou les week-ends.

Atlantico Business

Sauver l'agriculture française ? Oui, mais de quelle agriculture parle-t-on ?

Les mesures prises par Gabriel Attal ont, a priori, permis de calmer la grogne sociale. Encore faut-il les appliquer et définir pour le long terme de quelle agriculture on parle. Parce que l'agriculture dont la France est si fière n'existe pas…

La crise agricole a donné lieu à de multiples diagnostics sur les maux qui affaiblissent l’agriculture française.

Etat des lieux

Crise de l’agriculture : une nouvelle occasion ratée de faire le VRAI diagnostic des maux français

La crise agricole a donné lieu à de multiples diagnostics sur les maux qui affaiblissent l’agriculture française. Mais si l'essentiel n'était toujours pas abordé ?

Jean-Sébastien Ferjou intervient régulièrement sur CNews.

Crise agricole

Jean-Sébastien Ferjou : « Ce ne sont pas les traités de libre-échange qui posent problème à l’agriculture française, c’est le reste de l’agriculture européenne »

Le directeur d'Atlantico, Jean-Sébastien Ferjou, à propos de la crise agricole : « Ce ne sont pas les traités de libre-échange qui posent problème à l’agriculture française, c’est le reste de l’agriculture européenne ».

"Les solutions existent, mais quand serons-nous, chacun individuellement (et pas seulement dans l’attente de décisions politiques qui n’arriveront pas), prêts à les porter ?", lance Antoine Jeandey.

Sainte colère

Adieu paysan, on t’aimait bien…

Existe-t-il plus de raisons aujourd’hui qu’hier à la colère paysanne ? Les promesses données aux agriculteurs n'ont pas été tenues.

Les agriculteurs sont essentiellement confrontés à des normes et aux effets néfastes de la bureaucratie.

Inutile et bureaucratique

Agriculture : petits éléments concrets pour prendre la mesure de l’inflation des normes

Beaucoup d'agriculteurs se plaignent du coût des mises aux normes en France.

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture.

Colère

« N’essayons pas de comparer » : Fesneau refuse les « amalgames » entre la crise des « gilets jaunes » et la colère des agriculteurs

Invité du « Grand Jury RTL-Le Figaro-M6-Paris Première », le ministre de l’Agriculture a estimé que « la violence, d’où qu’elle vienne, ne peut pas être un moyen d’action ».

"Retourner les panneaux, c’est dire gentiment et avec humour que l’Europe a perdu la boule. On ne peut pas parler de souveraineté alimentaire et tout mettre en œuvre pour la saccager !", estime Sylvie Brunel.

Ras-le-bol

Explosion en vue ? La révolte gronde chez les agriculteurs français dans l’indifférence du reste du pays

Pour les agriculteurs, la situation est intenable : tout se passe comme si les autorités et la société ignoraient la réalité d’une profession pleinement engagée dans la transition écologique.

Les Vingt-Sept doivent se prononcer ce vendredi 13 octobre sur le renouvellement pour dix ans de l’autorisation du glyphosate dans l’Union européenne, sous conditions.

Enormes enjeux

Glyphosate : la France en position d'arbitre de l'avenir de l'agriculture européenne

Aujourd'hui, 13 octobre 2023, le sort de la proposition de la Commission européenne de renouveler l'approbation du glyphosate pour une durée de 10 ans dépendra (provisoirement) du vote de la France. Avec cette proposition, c'est aussi l'avenir de l'agriculture et de la sécurité alimentaire européennes.

Les premiers chiffres du recensement agricole donnent une image du secteur bien meilleure que ce que les clichés politiques répètent en boucle.

Atlantico Business

L’amour est dans le pré : l’agriculture se porte beaucoup mieux que ce que les discours politiques colportent

Les premiers chiffres du recensement agricole donnent une image du secteur bien meilleure que ce que les clichés politiques répètent en boucle à longueur de discours. Les exploitations ne disparaissent plus dans la misère mais elles évoluent. Les emplois et la mentalité également.

Le débat sociétal sur les OGM (ici, du maïs) s’est donc déplacé vers d’autres cibles biotechnologiques pour lesquelles les enjeux réglementaires sont, plus que jamais, cruciaux pour l’avenir de l’agriculture française et européenne.

Tribune

La réglementation européenne des nouvelles biotechnologies végétales : au cœur des enjeux

Le débat sociétal sur les OGM s’est déplacé vers d’autres cibles biotechnologiques pour lesquelles les enjeux réglementaires sont, plus que jamais, cruciaux pour l’avenir de l’agriculture française et européenne.

Crise agricole : y'en a marre ! Que chacun prenne ses responsabilités ! L'Etat, l'Europe mais aussi les agriculteurs français

Atlantico Business

Crise agricole : y'en a marre ! Que chacun prenne ses responsabilités ! L'Etat, l'Europe mais aussi les agriculteurs français

Crise agricole, la stratégie du bouc émissaire empruntée par les agriculteurs ne débouchera sur rien. Il faut que chacun prenne ses responsabilités.

L’agriculture française est sous la pression du porc allemand.

Combat de coqs

L’agriculture française sous la pression du porc allemand

Le bras de fer entre agriculteurs, industriels de la transformation, groupes de la grande distribution et gouvernement s’éternise, notamment car les acteurs précités n’ont pas de réel pouvoir sur la fixation des prix.