Marc Crapez | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Marc Crapez est politologue et chroniqueur (voir son site).

Il est politologue associé à Sophiapol  (Paris - X). Il est l'auteur de La gauche réactionnaire (Berg International  Editeurs), Défense du bon sens (Editions du Rocher) et Un  besoin de certitudes (Michalon).

 

Ses Contributions

Eric Zemmour lors d'une conférence le 18 septembre 2021.

Portrait

Zemmour, le moraliste politique

Pour des générations de jeunes Français, Zemmour aura été le grand frère intellectuel, un pôle de résistance à la bêtise, à la censure et au conformisme. Mais toutes ses positions ne se vérifient pas.

Un combattant taliban est vu avec des habitants à Pul-e-Khumri, le 11 août 2021, après que les talibans aient capturé cette capitale de la province de Baghlan à environ 200 km au nord de Kaboul.

Conquête éclair

Prise de Kaboul par les Talibans : voilà pourquoi le pouvoir change de main aussi facilement en Afghanistan

Les talibans ont repris la ville de Kaboul, symbole de leur victoire militaire en seulement dix jours. Le président Ashraf Ghani a quitté le pays et reconnu la victoire des talibans. Les talibans ont pris le contrôle de nombreuses capitales régionales.

 Petites propositions pour le prix de la femme la plus courageuse de l’année

Journée du droit des femmes :

Petites propositions pour le prix de la femme la plus courageuse de l’année

De l’écueil de trop "genrer" le harcèlement

Plasticité sémantique

De l’écueil de trop "genrer" le harcèlement

Le mot harcèlement a connu une évolution sémantique, notamment en investissant le champ juridique ces dernières années. Marc Crapez revient sur cette notion.

Comment la galeriste Berthe Weill s'est imposée dans un métier alors réservé aux hommes

Bonnes feuilles

Comment la galeriste Berthe Weill s'est imposée dans un métier alors réservé aux hommes

"Femmes, totalitarisme & tyrannie" (éditions du Cerf) embrasse la généalogie du phénomène totalitaire et entend brosser un panorama de l'apport féminin à l'insurrection de l'esprit contre l'idéologie, la démagogie et la logomachie. Extrait 2/2.

Les femmes, premières victimes de la tyrannie moderne

Bonnes feuilles

Les femmes, premières victimes de la tyrannie moderne

"Femmes, totalitarisme & tyrannie" (éditions du Cerf) embrasse la généalogie du phénomène totalitaire et entend brosser un panorama de l'apport féminin à l'insurrection de l'esprit contre l'idéologie, la démagogie et la logomachie. Extrait 1/2.

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

Indépendamment des ennuis du leader de la France insoumise sur les fronts judiciaires et médiatiques, sur un front plus politique et idéologique, le populisme de gauche est en train de faire pschitt.

La femme, icône et martyr des tyrannies

Etre une femme libérée

La femme, icône et martyr des tyrannies

Le 2ème colloque Femmes contre le Totalitarisme a lieu du 19 au 21 mars. Deux dates significatives. En effet, le 19 fut, historiquement, la vraie date de la journée des femmes, y compris dans les milieux socialistes. On y célébra, il y a un siècle, les trois premières femmes élues au suffrage universel, en l’occurrence trois Finlandaises.

Le vrai coût humain de la cocaïnophilie des élites

Paradis artificiels

Le vrai coût humain de la cocaïnophilie des élites

Pablo Escobar, feuilletonisé, apparaît presque sympathique.

Pourquoi la jeunesse rejette le gilet-jaunisme?

Paradoxe

Pourquoi la jeunesse rejette le gilet-jaunisme?

Jaune, la couleur des maudits. Pêle-mêle : juifs, prostituées, maris bafoués. A la Belle époque, les syndicalistes de droite sont affublés ou assimilés à cette couleur.

Comment la Fondation Marc-Bloch fut un think tank marquant

C'était il y a 20 ans

Comment la Fondation Marc-Bloch fut un think tank marquant

Fondée le 2 mars 1998, la Fondation Marc-Bloch avait pour objectif de promouvoir les valeurs et la culture républicaines. Elle entendait notamment lutter contre la pensée unique sur les enjeux tels que la mondialisation et les questions nationales et économiques qu'elle pose.

Pourquoi les accusations de Stephane Le Foll à l'égard de Benoît Hamon confirment l'éparpillement du PS façon puzzle

Animosité

Pourquoi les accusations de Stephane Le Foll à l'égard de Benoît Hamon confirment l'éparpillement du PS façon puzzle

L'ancien ministre de l'agriculture, Stéphane le Foll s'est fendu d'une nouvelle charge à l’encontre du dernier candidat perdant du PS, Benoît Hamon. Des accusations qui en disent long sur l'état chaotique dans lequel se trouve le PS actuellement.

"Qu'ils nous épargnent du moins leurs ineptes couplets sur la défense de la liberté contre le fascisme" : quand Orwell démystifiait dès 1945 les mécanismes du terrorisme intellectuel

Bonnes feuilles

"Qu'ils nous épargnent du moins leurs ineptes couplets sur la défense de la liberté contre le fascisme" : quand Orwell démystifiait dès 1945 les mécanismes du terrorisme intellectuel

Depuis la fin du XIXe siècle en France, l’immobilisme est le grand vainqueur des luttes vives qui ont marqué l’histoire de notre pays. Entre opposition de doctrines, combats de personnes mais aussi subversion des mots et captation d’influences, les dérives historiographiques s’avèrent à tel point impertinentes qu’il est urgent de les dénoncer. Car ce n’est rien de moins que la mutilation de l’histoire qui est ici en jeu. Extrait de "Antagonismes français" de Marc Crapez, aux Editions du Cerf (2/2).

L’antisémitisme de gauche, cette matrice parmi d'autres de l’antisémitisme islamiste

Bonnes feuilles

L’antisémitisme de gauche, cette matrice parmi d'autres de l’antisémitisme islamiste

Depuis la fin du XIXe siècle en France, l’immobilisme est le grand vainqueur des luttes vives qui ont marqué l’histoire de notre pays. Entre opposition de doctrines, combats de personnes mais aussi subversion des mots et captation d’influences, les dérives historiographiques s’avèrent à tel point impertinentes qu’il est urgent de les dénoncer. Extrait de "Antagonismes français" de Marc Crapez, aux Editions du Cerf (1/2).

Establishment contre anti-establishment : après l'onde de choc de la scène de ménage du Brexit, comment renouer le fil entre le peuple et ses élites en Europe ?

Question de cible

Establishment contre anti-establishment : après l'onde de choc de la scène de ménage du Brexit, comment renouer le fil entre le peuple et ses élites en Europe ?

Après la victoire du camp du Brexit, ses principaux partisans semblent douter de leur volonté de quitter l'Union européenne. Un doute également révélé par les sondages et qui montre qu'au-delà de l'Europe, les électeurs souhaitent surtout rejeter leurs élites.

Pourquoi les citoyens ne peuvent plus compter sur un Etat démocratique sans limites ni frontières

Bonnes feuilles

Pourquoi les citoyens ne peuvent plus compter sur un Etat démocratique sans limites ni frontières

Dans son dernier livre "Je suis un contrariant" (éditions Michalon), l'universitaire Marc Crapez dénonce la malhonnêteté intellectuelle de la gauche et fait le constat de la difficulté voire l'impossibilité d'être à la fois de gauche et dissident. Extrait de "Je suis un contrariant" de Marc Crapez, éditions Michalon 2/2

Marc Crapez : "La question de la crise ou de la disparition de la gauche, de la droitisation des débats ou de la lepénisation des esprits est un seul et même fantasme"

Interview

Marc Crapez : "La question de la crise ou de la disparition de la gauche, de la droitisation des débats ou de la lepénisation des esprits est un seul et même fantasme"

Dans son dernier livre "Je suis un contrariant" (éditions Michalon), l'universitaire Marc Crapez dénonce la malhonnêteté intellectuelle de la gauche, la crainte de faire le jeu des réactionnaires rendant, selon lui, difficile voire impossible d'être à la fois dissident et de gauche.

Eric Zemmour : un essayiste qui surfe sur la vulgarisation du débat d’idées, mais parvient à susciter l’espérance

Bonnes feuilles

Eric Zemmour : un essayiste qui surfe sur la vulgarisation du débat d’idées, mais parvient à susciter l’espérance

Dans son dernier livre "Je suis un contrariant" (éditions Michalon), l'universitaire Marc Crapez dénonce la malhonnêteté intellectuelle de la gauche et fait le constat de la difficulté voire l'impossibilité d'être à la fois de gauche et dissident. Extrait de "Je suis un contrariant" de Marc Crapez, éditions Michalon 1/2

La ministre s’était laissé ostensiblement filmer se rendant au travail à vélo, avec une complaisance qui rappelle la Deux-chevaux de Laurent Fabius. Elle a quitté le gouvernement, à vélo.

Entreprise d'auto-culpabilisation

Ce ressentiment anti-occidental qui n’a cessé de polluer l’action de Christiane Taubira au gouvernement

Contrairement à ses déclarations sur ses préoccupations « sociales », elle n’aura guère œuvré qu’en faveur des appartenances sociétales.

Contributeurs les + lus