Arnaud Mercier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Arnaud Mercier est professeur en sciences de l'information et de la communication à l'Institut Français de Presse, à l'université Paris-Panthéon-Assas. Responsable de la Licence information communication de l'IFP et chercheur au CARISM, il est aussi président du site d'information The Conversation France.

Il est l'auteur de La communication politique (CNRS Editions, 2008) et Le journalisme(CNRS Editions, 2009), Médias et opinion publique (CNRS éditions, 2012).

Le journalisme, Arnaud Mercier

 

Ses Contributions

Un policier utilise un smartphone pour filmer une femme manifestant à Moscou avec une pancarte indiquant "Non à la guerre avec l'Ukraine", le 23 février 2022.

Bataille de l'image

Ukraine : dans la guerre de l’information, les Occidentaux ont su employer des stratégies inhabituelles et occuper le terrain

Face à la Russie, l’Ukraine domine pour l’instant la guerre de l’information. Sur les réseaux sociaux, les images de la guerre en Ukraine sont omniprésentes. Depuis le début du conflit, les contenus pro-Ukrainiens ont inondé la toile.

Cette photo montre les écrans de contrôle sur le plateau alors que Valérie Pecresse (R), assiste au journal télévisé avec la journaliste française Anne Claire Coudray à Boulogne-Billancourt.

Influence

Présidentielle 2022 : les médias font-ils l’élection ?

Les ventes de journaux ou l’audience des médias traditionnels n’ont jamais été aussi faibles ou aussi concentrées sur certaines catégories de population. Et pourtant l’influence des médias demeure. Comment l’expliquer ?

Le combat contre l'emprise des médias dans le discours public est un point qui rapprocherait François Fillon de Donald Trump.

Taisez-vous Elkabbach

Ce point commun entre Donald Trump et François Fillon passé largement inaperçu en raison de leur style aux antipodes

Aux Etats-Unis, Donald Trump continue de ne pas ménager les grands médias, qu'ils jugent biaisés idéologiquement. En France, la défiance envers les élites médiatiques semble elle aussi avoir le vent en poupe.

L’intensité de la réaction dans le cerveau est plus forte et rapide lorsque la perception est négative. Les auteurs concluent qu’avant même que la personnalité politique ne prenne la parole notre cerveau a déjà déclenché une réaction négative.

Fatalisme

Pourquoi vous auriez pu regarder le débat de la primaire sans que cela change grand chose au choix de votre cerveau (et c'est la science qui le dit)

Différents critères autres que l'idéologie influent sur nos décisions d'Homme politique. L'image d'un candidat influe particulièrement notre choix, et ce, malgré ses idées. Notre cerveau peut donc être l'acteur d'une certaine forme de déterminisme électoral.

Le cas de Nicolas Sarkozy est éloquent de ce point de vue : son avocat a tout de suite crié à la machination politique de la part du gouvernement, alors qu'on sait très bien que l'affaire Bygmalion est une affaire interne à ce qui s’appelait alors l’UMP.

Affaires en cours

La multiplication des tempêtes juridico-politico-médiatiques finit-elle par abîmer la démocratie ?

Alors que l'affaire Cahuzac et l'affaire Bygmalion ont toutes deux retrouvé un fort écho médiatique ce lundi, le traitement journalistique des affaires politico-judiciaires, notamment depuis les années 1990, pose aujourd'hui de nombreuses questions de responsabilité.

Martine Aubry a fait une sortie virulente sur Emmanuel Macron.

Quand y'en a marre...

Ras-le-bol anti-Macron au PS : qui du jeune ministre ou de la vieille garde se laisse le plus prendre au piège de l'autre ?

Depuis ses propos sur les fonctionnaires et les 35h, Emmanuel Macron fait l'objet d'une véritable fronde au Parti socialiste et 52% des Français estiment qu'il est un handicap pour la gauche.

Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.

Mouton gris

Quand Emmanuel Macron se façonne studieusement une image d’homme différent

En travaillant à une identité politique alternative, le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, se positionne comme un outsider à l’intérieur du système..

Application Direct Citoyen : l’UMP saura-t-elle réussir le délicat pari du participatif ?

Paroles numériques

Application Direct Citoyen : l’UMP saura-t-elle réussir le délicat pari du participatif ?

L'UMP vient de lancer une application mobile, destinée à donner la parole aux sympathisants de droite. Mais la méthode, déjà expérimentée auparavant, risque bien de faire chou blanc.

Quand l’étrange obsession des médias et des politiques pour le Front national nous condamne à voir un boeuf plutôt qu’une (grosse) grenouille

Cet obscur objet du désir

Quand l’étrange obsession des médias et des politiques pour le Front national nous condamne à voir un boeuf plutôt qu’une (grosse) grenouille

Des chaînes d'infos en continue, dont il occupe les plateaux, aux colonnes de Libération, où on s'en inquiète, en passant par la phrase de Sarkozy sur le "FNPS", l'obsession pour le Front national investit les moindres recoins de l'espace politico-médiatique.

La conférence de presse est le passage obligé du président

Du neuf ?

Conférence de presse de François Hollande : petites prédictions sur ce que le président va nous dire (et comment il va le faire)

François Hollande va donner sa première grande conférence de presse depuis les attentats de Paris. Un moment délicat pour un Président qui annonce rarement des décisions chocs et inattendues lors de ce genre d'événement.

Le Premier secrétaire du PS a estimé que les deux dernières semaines qui ont suivi les attentats ont changé la perception des Français sur l'exécutif.

Oups

"On ne pourra plus dire que nous sommes des amateurs" ou l’incroyable aveu de faiblesse de Cambadélis

Interrogé dimanche 18 janvier par Europe1/Le Monde/i-Télé sur les deux semaines qui ont suivi les attentats contre Charlie Hebdo, le premier secrétaire du PS a reconnu en creux que les critiques qui étaient faites contre l’exécutif n'étaient pas totalement infondées.

Cécile Duflot, député de Paris et ex-ministre du logement ou encore Edwy Plennel ont comparé la mort du jeune homme de 21 ans avec celle de Malik Oussékine en 1986.

Mélange des genres

Non, Rémi Fraisse n’est pas Malik Oussékine

Mardi 28 octobre, alors que les circonstances exactes de la mort de Rémi Fraisse n'étaient pas encore connues, plusieurs responsables politiques ont rapproché cet événement de la bavure policière qui avait coûté la vie à Malik Oussékine en 1986.

Voici les 5 échecs qui ont amené le président au point de non retour.

Pas de changement en perspective

Hollande en pleine décomposition : les 5 échecs qui ont amené le président au point de non retour

François Hollande a perdu son cap et n'est pas prêt de le retrouver. Une situation qui peut se résumer par cinq explications : une absence de vision, un certain amateurisme, des instructions données par texto, une incapacité à faire le diagnostic de la crise et une communication désastreuse.

"Le débat entre godillots et déloyaux n'a pas de sens", indique la tribune signée par 200 députés socialistes publiée par Le Monde ce jeudi 28 août.

Agit’ prop’

Appel des 200 : de la nécessité pour les “majorités silencieuses” d’apprendre à communiquer dans un système obsédé par les minorités vociférantes

200 députés socialistes ont publié une tribune dans Le Monde ce jeudi 28 août, en réaction à ce qu’ils semblent considérer comme un trop-plein de publicité accordée à la quarantaine de frondeurs anti-Valls.

La bataille de com' a commencé.

Deux en un

Le choc Sarkozy : et maintenant qu’attendre de la bataille de com’ qui s’ouvre avec la bataille judiciaire ?

Mis en examen pour "trafic d'influence", "recel de violation du secret professionnel" et "corruption active" dans la nuit du 1er au 2 juillet, Nicolas Sarkozy a décidé de porter cette bataille judiciaire sur le terrain médiatique en accordant une interview à TF1 et Europe 1.

Tous aux abris ! Pourquoi le traitement médiatique d’un FN en tête des Européennes sera bien pire à supporter que les résultats eux-mêmes

Bad Trip

Tous aux abris ! Pourquoi le traitement médiatique d’un FN en tête des Européennes sera bien pire à supporter que les résultats eux-mêmes

Sauve qui peut ! La victoire déjà actée du Front national dimanche nous annonce une bonne indigestion médiatique. Voici quelques idées de unes de nos journaux décryptées par deux experts des médias.

Les journalistes prennent les villes FN pour des zoos.

Ménagerie

Quand les journalistes prennent les villes FN pour des zoos

France Info diffusait le 8 avril un reportage titré "les premiers pas du FN" au contenu particulièrement caricatural concernant les habitants de ces villes.

Coucou, je suis là

A découvert

La preuve par la femme au téléphone rose : qui sont ceux qui n’ont plus peur de s'afficher aux côtés du FN ?

De plus en plus de militants ne cachent plus leurs opinions politiques d'extrême droite. La stratégie de dédiabolisation du FN a-t-elle finalement permis au parti d'être aujourd'hui socialement accepté ?

Jean-François Copé a joué un coup de poker.

Quitte ou double

Le coup de poker de Copé : si près du microcosme, si loin des Français, que peut-il y gagner ?

Jean-François Copé a prononcé en urgence une déclaration publique solennelle, se défendant contre les accusations de favoritisme qui pèsent sur lui. Il s'engage à "mettre à disposition" la comptabilité de l'UMP si les autres partis en font autant. Pas sûr cela dit que le fait de dénoncer une campagne calomnieuse soit un bon choix stratégique.

Contributeurs les + lus