Mot-clé «dévaluation» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé dévaluation

Les sorties de capitaux en Chine sont maintenant aussi importantes que lors de la peur de la dévaluation du renminbi en 2015-2016.

Sortie des capitaux

L’autre effet Ukraine / Taïwan : l’économie chinoise souffre et ça commence à se voir vraiment

Les sorties de capitaux en Chine sont désormais aussi importantes que lors de la peur de la dévaluation du renminbi en 2015 et 2016. Les investisseurs étrangers regardent la Chine sous un nouveau jour après l'invasion de l'Ukraine par la Russie et avec la crise de Taïwan.

Une manifestante tient une banderole contre la politique du FMI à l'égard de l'Argentine, le 20 décembre 2021.

Le point de vue de Dov Zerah

Tango financier en Argentine

L'Argentine traverse, depuis soixante-dix ans, une succession de crises économiques. Le gouvernement argentin a obtenu un assouplissement des conditions de remboursement d'un prêt qu'il jugeait « impayable » de 44 milliards de dollars du FMI.

Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours où il annonce que le salaire minimum net sera augmenté de 50 %, le 16 décembre 2021. La livre turque est en grande difficulté.

L'analyse d'un économiste

Turquie : grave crise en perspective?

La livre turque est en chute libre. Le président Erdogan est déjà intervenu pour calmer le jeu. Cela a eu un impact temporaire mais la livre continue de baisser. Quelles options s'offrent à la Turquie pour éviter le pire?

La sortie de l’euro ou la dévaluation serait une absurdité dangereuse pour les plus pauvres. Et voilà pourquoi

Atlantico Business

La sortie de l’euro ou la dévaluation serait une absurdité dangereuse pour les plus pauvres. Et voilà pourquoi

Les partisans de la sortie de l’euro veulent retrouver le pouvoir de dévaluer la monnaie, ce qui est absurde et dangereux.

Le Footsie monte, les taux anglais remontent aussi, et finalement reviennent au niveau post-Brexit.

Lendemains qui oublient de pleurer

Brexit, suite : les secrets de cette croissance britannique qui défie les prédictions cataclysmiques

Alors que de nombreux experts ont prédit un avenir catastrophique à l'économie britannique suite à la sortie du pays de l'Union européenne, toutes les variables macro-économiques affichent de bons résultats. Le Brexit pourrait ainsi s'avérer une opération très peu préjudiciable.

Une guerre des changes va peut-être se déclarer.

Eau dans le gaz

Crise des pays émergents, chute du pétrole, dévaluation chinoise et pourquoi la guerre des changes serait une excellente nouvelle pour l’économie mondiale

Si une guerre des changes se déclenche, elle pourrait constituer une dynamique salutaire pour l'Europe.

Pourquoi l'économie chinoise file un mauvais coton

Le Nettoyeur

Pourquoi l'économie chinoise file un mauvais coton

Le modèle fondateur de l'économie chinoise arrive à son terme et doit être rééquilibré.

La Chine a dévalué le yuan.

La valeur de l'argent

Dépréciation du yuan : les conséquences pour l'économie mondiale d'une monnaie chinoise déjà lourdement sous-évaluée

Après une chute des exportations de 8,3% en Juillet, la Chine a décidé de revenir sur sa politique du yuan fort, qui visait à renforcer son marché intérieur.

La Chine abaisse fortement le taux de référence du yuan face au dollar

Manoeuvre

La Chine abaisse fortement le taux de référence du yuan face au dollar

Cette décision est destinée à enrayer le ralentissement de l'activité économique du géant asiatique, en relançant son commerce extérieur en difficulté.

La sortie de l'euro signifiera pour elle une dévaluation d'environ 50 %.

Deus ex machina

Et si la Grèce était en fait au bord du salut ?

Plus que jamais, la Grèce semble au bord du gouffre. Pourtant, une sortie de la zone euro accompagnée d'une forte dévaluation pourrait donner un nouveau souffle à l'économie hellène.

L’euro a baissé de 8% depuis ses plus hauts par rapport au dollar en quelques mois.

Atlantico bourse

Pourquoi la dévaluation n'est pas la solution miracle à tous les maux de la zone euro

L’euro a baissé de 8% depuis ses plus hauts par rapport au dollar en quelques mois, ce qui donne une bouffée d’air économique appréciable. Néanmoins, l’impact positif d'une dévaluation massive serait réel mais plus limité que beaucoup l’espère.

La grande hémiplégie : pourquoi il est absurde d’opposer politiques de l’offre et de la demande (et non, la relance monétaire n’a rien à voir avec du keynésianisme)

Faux débat

La grande hémiplégie : pourquoi il est absurde d’opposer politiques de l’offre et de la demande (et non, la relance monétaire n’a rien à voir avec du keynésianisme)

Le gouvernement Valls a fini par faire les frais de l'opposition frontale entre les défenseurs d'une politique de l'offre et les partisans d'une politique de la demande. Au vu de la situation économique, ces deux stratégies semblent pourtant recommandables, un assouplissement monétaire facilitant les réformes structurelles dont la France a besoin.

Qu'obtiendrait-on en sortant de la zone euro ?

Balance

Les pieds dans le plat : sortir de l'euro (voire de l'Europe), ce qu'on y gagnerait, ce qu'on y perdrait

A quelques semaines des élections européennes, gouvernements et opinions publiques sont à l'heure du bilan et de la remise en question. Le Vieux Continent se rapproche peu à peu de la déflation, et la solidarité européenne semble toujours faire défaut. Mais qu'obtiendrait-on en sortant de la zone euro ?

Fiscalité : et pendant ce temps-là, que font nos voisins européens ?

Chassé-croisé

Fiscalité : et pendant ce temps-là, que font nos voisins européens ?

Alors que la France persiste dans une politique fiscale de plus en plus lourde, la plupart des pays de l'Union européenne entrent dans une véritable guerre des impôts pour attirer les entreprises étrangères. Un fait tout aussi inquiétant pour notre pays que pour le Vieux Continent dans son ensemble.

Les élections au Parlement européen représentent la première possibilité qui va être donnée aux peuples européens de donner leur avis sur l’Euro.

Boomerang

Vengeance de la démocratie contre les "Oints du Seigneur" ? Les élections européennes en passe de se transformer en référendum sur l'euro

Les "oints du Seigneur" tels Jean-Claude Trichet ou Mario Monti, qui savent mieux que les Etats ce qui est bon pour eux, ont conduit l'Italie vers un défaut de paiement inéluctable. Les élections européennes pourraient bien entraîner un retour de bâton des peuples.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

Cause à effet

Arnaud Montebourg : il veut dévaluer l'euro de 10% pour réduire le chômage

Mardi, le ministre a aussi rappelé que la monnaie unique n'appartient pas uniquement à l'Allemagne et a fustigé les politiques d'austérité en Europe.

François Hollande s'est montré bien optimiste en affirmant dimanche : "La reprise, elle est là".

On n'est pas sorti de l'auberge

Les trois graphiques qui montrent que la reprise n'est malheureusement pas là contrairement à ce qu'en pense François Hollande

Alors que la France traverse l'une des crises les plus longues de son histoire, la déclaration a de quoi surprendre. "La reprise, elle est là", a assuré François Hollande à la télévision, lors de la traditionnelle interview présidentielle du 14 juillet.

Ce qui se passerait pour la croissance mondiale si la Chine s'écroulait

Scénario

Ce qui se passerait pour la croissance mondiale si la Chine s'écroulait

La croissance chinoise est en baisse. Si cette dernière s'écroule, les conséquences pourraient être dramatiques à court terme pour les autres économies mondiales qui dépendent pour beaucoup de la Chine.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a adopté un tournant dans sa politique monétaire, qui consiste à injecter un maximum de monnaie dans l'économie pour abaisser le yen par rapport aux autres monnaies.

Hara-kiri

Début de la fin pour les Abenomics? Ce qu’il faut comprendre de la chute des marchés japonais

La place boursière japonaise a perdu 7,3% en une seule journée la semaine dernière et a de nouveau connu une baisse brutale de 5,15% ce jeudi. Et pourtant, il n'y a rien d'étonnant dans tout cela.