Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
De la "sécu" au "49-3" : François Fillon et Manuel Valls pris au piège mortifère de la contradiction

Rhétorico-laser

De la "sécu" au "49-3" : François Fillon et Manuel Valls pris au piège mortifère de la contradiction

La semaine écoulée aura vu deux des grands noms de la course présidentielle mis en difficulté par leurs propres revirements. Gare aux effets délétères et durables sur leur crédibilité !

"Rassembler la gauche !" : dans les urnes pour gagner la grande bataille ou sur le pont juste avant le grand naufrage ?

Rhétorico-laser

"Rassembler la gauche !" : dans les urnes pour gagner la grande bataille ou sur le pont juste avant le grand naufrage ?

Si le "rassemblement" est le grand mot de tous les candidats à la primaire socialiste, l’absence de tout fondement crédible et positif sur lequel ce rassemblement pourrait se construire le condamne à l’échec.

Pourquoi François Bayrou n’est pas un concurrent politique dangereux pour François Fillon... mais peut se révéler un redoutable adversaire rhétorique ?

Rhétorico-laser

Pourquoi François Bayrou n’est pas un concurrent politique dangereux pour François Fillon... mais peut se révéler un redoutable adversaire rhétorique ?

La perspective d'une candidature du maire de Pau est aujourd'hui à envisager. Une initiative qui pourrait présenter de réels inconvénients pour le vainqueur de la primaire de la droite et du centre.

L’on avait déjà remarqué que F. Fillon était, à la différence d’Alain Juppé, un bon orateur. Mais, contrairement à son concurrent, il a longtemps été un débatteur très moyen, baissant trop vite la tête. Ce n'est plus le cas.

Rhétorico-laser

Primaire de la droite : et si c'était le meilleur orateur qui avait gagné ?

Nous ne sommes qu’au début des (vraies) leçons à tirer des primaires de la droite et du centre. La supériorité rhétorique de François Fillon devrait être l’une d’entre elles.

Face à un François Fillon, clairement (et cette clarté aura été sa force dans la primaire) positionné à droite, tant sur le plan économique que sociétal, Emmanuel Macron pourrait rassembler une gauche modérée et un centre en déshérence.

Rhétorico-laser

Macron candidat : comment "trop de com'" pourrait compromettre une réelle opportunité politique

Malgré son très bon timing et l’espace ouvert au centre par la primaire de la droite, la déclaration de candidature d’Emmanuel Macron a souffert de trop de (mauvaise) com' et de trop peu de (bonne) rhétorique.

"Liberté !" Comment un mot abandonné par la droite comme par la gauche a été repris par Trump et Marine Le Pen en passant par les "Brexiters" et Mélenchon

Rhétorico-laser

"Liberté !" Comment un mot abandonné par la droite comme par la gauche a été repris par Trump et Marine Le Pen en passant par les "Brexiters" et Mélenchon

Dans la floraison de commentaires, d’ailleurs contradictoires, suscités en France par la victoire de Trump aux Etats Unis, un fait majeur est passé inaperçu : l’importance du mot "liberté" dans la campagne de Trump.

Le  quatuor des candidats jugés les plus convaincants par les Français ressemble à s’y méprendre au quatuor en tête des derniers sondages : 1/Juppé 2/ Sarkozy /3 Fillon 4/ BLM.

Rhétorico-laser

"C'est mon candidat qui a gagné !" : du débat des primaires au débat des commentaires, le confort des certitudes

Le 2ème débat des primaires de la droite a donné lieu, comme le premier, à un florilège de commentaires, où les préférences personnelles servent trop souvent de critère d’analyse.

Ni Hollande, ni Copé, ni Sarkozy ne sont des perdreaux de l’année. Leur sens de la formule et de la répartie est même exceptionnel.

Rhétorico-laser

Hollande, Copé, Sarkozy "coincés" par des journalistes : mais pourquoi donc de grands fauves politiques se laissent ainsi prendre aux (gros) pièges médiatiques ?

Entre prix du pain au chocolat et choix au second tour de la présidentielle, Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy ont fait en petit ce que François Hollande a fait en immense : tomber dans des gros panneaux que leur expérience aurait dû leur faire éviter. Pourquoi donc ?

Selon J.-C.. Cambadélis, le FN mène une double stratégie "de banalisation et d’excitation". Véritable sophisme qui est au cœur de tout raisonnement complotiste : "plus ça a l’air normal, plus c’est suspect"!

Rhétorico-laser

"La patte du Front national" dans les manifestations policières : nouvelle trouvaille rhétorique du magicien Cambadélis

On le savait très doué : que ce soit l’héritage de son long passé trotskiste ou de son ascendance grecque, pays où naquit l’art oratoire, tout le monde s’accorde à reconnaître à J.C. Cambadélis une maestria rhétorique plutôt rare dans la classe politique.

Pourquoi François Hollande a d'ores et déjà perdu tous ses débats à venir, face à la gauche comme à la droite

Rhétorico-laser

Pourquoi François Hollande a d'ores et déjà perdu tous ses débats à venir, face à la gauche comme à la droite

Après celle de Nicolas Sarkozy, c’est une véritable « semaine noire » que vient de connaître François Hollande. De cafouillages en révélations, son naufrage rhétorique s’avèrera fatal à une nouvelle candidature.

"Père, gardez-vous à droite. Père, gardez-vous à gauche !" : Alain Juppé pourra-t-il tenir sur tous les fronts ?

Rhétorico-laser

"Père, gardez-vous à droite. Père, gardez-vous à gauche !" : Alain Juppé pourra-t-il tenir sur tous les fronts ?

Si la plupart des médias lui sont à l’évidence favorables, au nom du "Tout-Sauf-Sarkozy", c'est à la réaction de ces concurrents mais aussi de la gauche "hollandaise" que le favori actuel des sondages doit prendre garde.

Le premier débat télévisuel entre le candidat républicain et la candidate démocrate a donné quelques indications sur la chose politique aujourd'hui.

Rhétorico-laser

Clinton/Trump : du débat en Amérique et de quelques leçons utiles pour les primaires françaises

Le débat Clinton/Trump, au-delà des particularités américaines, devrait retenir notre attention par ses enseignements sur les lois du débat politique, à l’approche de nos propres confrontations.

On oublie un fait capital : l’opposition absolue des programmes du FN et de la droite sur l’économie et l’Europe. La "ressemblance" est ici entre Front national et Front de gauche, sans que cela ne suscite de questions gênantes, ni à l’un, ni à l’autre.

Rhétorico-laser

"Les Français préféreront toujours l’original à la copie"... Sauf que ce cliché signé Jean-Marie Le Pen est complètement faux et voilà pourquoi

Difficile de passer une journée sans entendre dans les commentaires politiques la fameuse expression : "les Français préféreront toujours l’original à la copie". Qu’en est-il vraiment ?

Comment le danger pour Hillary Clinton vient bien plus du discours démocrate sur les attentats que sur sa santé

Rhétorico-laser

Comment le danger pour Hillary Clinton vient bien plus du discours démocrate sur les attentats que sur sa santé

Plus grave que les cachotteries sur sa santé précaire dont elle pourrait même faire un atout, Hillary risque d’être battue rhétoriquement et politiquement par la reprise des attentats aux Etats-Unis.

Des mots, des mots, des mots... Quand François Hollande part à la reconquête de l'Elysée avec une obsession rhétorique qui pourrait vite se retourner contre lui

Rhétorico-laser

Des mots, des mots, des mots... Quand François Hollande part à la reconquête de l'Elysée avec une obsession rhétorique qui pourrait vite se retourner contre lui

Le "beau discours" de François Hollande salle Wagram n’a guère été convaincant sur le fond, délaissé pour des procédés rhétoriques qui peuvent aisément se retourner contre leur auteur.

Juppé/Sarkozy : "Ô duel tant désiré"… par les médias. Mais la route est encore longue pour les deux protagonistes

Rhétorico laser

Juppé/Sarkozy : "Ô duel tant désiré"… par les médias. Mais la route est encore longue pour les deux protagonistes

On nous l’annonce avec gourmandise sur tous les tons et dans tous les médias. Que dis-je, les hostilités ont déjà commencé : la "guerre de droite" aura bien lieu.

La palme du fair play revient sans doute à la boxeuse Sarah Ourahmoune qui, après un combat final incertain jusqu’au bout, a déclaré que "la décision du jury était juste", invitant tout simplement à partager le bonheur d’une magnifique médaille d’argent.

Forme olympique

La médaille d’or française oubliée à Rio : celle de la rhétorique

Petit retour sur les commentaires entendus dans les médias pendant les jeux de Rio mais aussi sur les beaux mots de nos champions.

Eté meurtrier : de la "Garde nationale" à "l’Etat de droit", un nouveau discours sur la "sécurité" lourd d’arrière-pensées politiques.

Sécurité

Eté meurtrier : de la "Garde nationale" à "l’Etat de droit", un nouveau discours sur la "sécurité" lourd d’arrière-pensées politiques.

Derrière l’évidence qui fait consensus qu’"il n’y a pas de risque zéro", le discours du gouvernement sur "la sécurité" a connu depuis la tragédie de Nice, il y a tout juste un mois, une sensible évolution qui passe largement inaperçue.

Hillary contre Donald ou la réponse de la bergère au berger. La guerre (pas très propre) ne fait que commencer

Rhétorico-laser

Hillary contre Donald ou la réponse de la bergère au berger. La guerre (pas très propre) ne fait que commencer

Hillary Clinton a fait un discours brillantissime à la Convention démocrate ; mais l’on reste vraiment sur sa faim quant au fond. Chez les deux candidats les attaques personnelles ont remplacé l’argumentation.

Hillary Clinton face au redoutable défi posé par Donald Trump avec son discours à l'investiture

Rhétorico-laser

Hillary Clinton face au redoutable défi posé par Donald Trump avec son discours à l'investiture

Jeudi, à Philadelphie, Hillary Clinton donnera son discours d’acceptation à la Convention démocrate. Il lui faudra répondre au véritable défi rhétorique que lui a lancé Trump dans son propre discours à la Convention républicaine. Un discours parfois surprenant.