Mot-clé «Vincent Crase» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé Vincent Crase

Alexandre Benalla arrive dans la salle d'audience pour entendre le verdict de son procès pour avoir agressé un jeune couple lors d'une manifestation du 1er mai en 2018, alors qu'il était garde du corps du président français.

Justice

Violences du 1er mai 2018 : Alexandre Benalla est condamné à trois ans de prison dont un an ferme

Le tribunal de grande instance de Paris a condamné Alexandre Benalla à trois ans de prison dont un ferme, 500 euros d'amende et cinq ans d'interdiction d'exercer dans la fonction publique pour "violences volontaires en réunion", "port d'arme prohibé" et "usage de passeports diplomatiques" dans l'affaire des violences du 1er mai 2018. Alexandre Benalla va faire appel de sa condamnation à trois ans de prison, dont un ferme, selon les précisions de son avocate Jacqueline Laffont sur BFMTV.

Alexandre Benalla a  décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart

Riposte judiciaire

Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart

Alexandre Benalla aurait déposé une plainte il y a deux mois dans l'affaire des enregistrements diffusés par le site d'information Mediapart.

Vincent Crase se confie sur l'affaire Benalla

Un an déjà

Vincent Crase se confie sur l'affaire Benalla

Vincent Crase, l'ancien employé de La République en marche, s'est confié à Libération. Il a notamment évoqué le rôle de l'ancien chargé de mission de l'Elysée, Alexandre Benalla.

Affaire Benalla: le parquet de Paris ouvre deux nouvelles enquêtes après le signalement du Sénat

Justice

Affaire Benalla: le parquet de Paris ouvre deux nouvelles enquêtes après le signalement du Sénat

Deux nouvelles enquêtes préliminaires sont ouvertes dans le cadre de l’affaire Benalla. Le président du Sénat avait saisi le parquet fin mars pour "suspicion de faux témoignage" à l’encontre d’Alexandre Benalla, de Vincent Crase et du directeur de cabinet de l’Elysée, Patrick Strzoda.

Le Sénat décide de saisir la justice des cas d'Alexandre Benalla, de Vincent Crase et de trois proches d'Emmanuel Macron

Justice

Le Sénat décide de saisir la justice des cas d'Alexandre Benalla, de Vincent Crase et de trois proches d'Emmanuel Macron

Nouveau rebondissement dans l'affaire Benalla. Le bureau du Sénat a voté la transmission à la justice des cas d'Alexandre Benalla, de Vincent Crase, d'Alexis Kohler, de Patrick Strzoda et du général Lavergne.

Les révélations de l'enquête sur les enregistrements d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase

Contrôle judiciaire

Les révélations de l'enquête sur les enregistrements d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase

Selon les éléments dévoilés dans le cadre de l'enquête sur les enregistrements diffusés par Mediapart, les téléphones de Vincent Crase, d'Alexandre Benalla, de l'ancienne cheffe de la sécurité de Matignon ont été géolocalisés dans le même quartier de Paris, le 26 juillet 2018, le jour de la violation présumée de leur contrôle judiciaire.

 Et encore un épisode de l’affaire Benalla sans aucune démission : le principe de responsabilité existe-t-il en France ?

Etat de (non) droit

Et encore un épisode de l’affaire Benalla sans aucune démission : le principe de responsabilité existe-t-il en France ?

Alors qu'ils avaient interdiction d'entrer en contact, Vincent Crase et Alexandre Benalla ont été placés dans un même box le jour de leur détention provisoire, nouveau rebondissement dans une affaire qui ne cesse de surprendre.

Une erreur qui a permis à Benalla et Crase d'entrer à nouveau en contact

Loupé de taille

Une erreur qui a permis à Benalla et Crase d'entrer à nouveau en contact

Selon RTL, les deux hommes se sont à nouveau parlé mardi 19 février à cause d'un cafouillage au sein du palais de justice de Paris.

Rebondissements en cascade dans l'affaire Benalla : contrat russe, cheffe de la sécurité du Premier ministre et condamnation du couple du 1er mai

Vagues de révélations

Rebondissements en cascade dans l'affaire Benalla : contrat russe, cheffe de la sécurité du Premier ministre et condamnation du couple du 1er mai

L'affaire Benalla vient de connaître de nombreux rebondissements. Le couple interpellé place de la Contrescarpe après l'intervention d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase vient d'être condamné à 500 euros d'amende chacun. Le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête sur un contrat signé avec un oligarque russe. La cheffe de la sécurité du Premier ministre vient de démissionner.

Affaire Benalla : Mediapart a remis sept enregistrements à la justice

Nouvelles révélations

Affaire Benalla : Mediapart a remis sept enregistrements à la justice

Après la tentative de perquisition dans ses locaux et à la suite d’une conférence de presse, Mediapart a publié de nouveaux éléments sur les enregistrements d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Sept enregistrements ont été remis à la justice, dont un inédit.

Affaire Benalla : la rédaction de Mediapart dénonce un acte grave et s'oppose à la perquisition dans ses locaux

Conditions d'enregistrement

Affaire Benalla : la rédaction de Mediapart dénonce un acte grave et s'oppose à la perquisition dans ses locaux

La rédaction de Mediapart a été visée ce lundi 4 février par une tentative de perquisition dans le cadre de l'affaire Benalla. Ce refus a été justifié car l'enquête préliminaire est "susceptible d'atteindre le secret des sources".

"Tu vas les bouffer" : quand Benalla se vantait du soutien de Macron

Grâce présidentielle

"Tu vas les bouffer" : quand Benalla se vantait du soutien de Macron

Le site Mediapart a publié des enregistrements audios attribués à Alexandre Benalla et Vincent Crase, qui dateraient de fin juillet. Une conversation dans laquelle l'ex-chargé de mission de l'Élysée se targue de jouir du soutien d'Emmanuel Macron.

Alexandre Benalla reconnaît "des erreurs" mais invoque l'information judiciaire en cours

Grand oral

Alexandre Benalla reconnaît "des erreurs" mais invoque l'information judiciaire en cours

L'ancien chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla s'est expliqué devant la commission d'enquête sénatoriale. Il a répondu aux nombreuses questions des sénateurs.

Vincent Crase reçoit près de 300 000 euros d'un oligarque russe

House of Crase

Vincent Crase reçoit près de 300 000 euros d'un oligarque russe

L'ami d'Alexandre Benalla a reçu cette somme douteuse un mois avant son limogeage de L’Elysée.

Sénat : Alexandre Benalla et Vincent Crase officiellement convoqués le 19 septembre

Auditions décisives

Sénat : Alexandre Benalla et Vincent Crase officiellement convoqués le 19 septembre

Les deux principaux protagonistes de l'affaire Benalla devront bientôt s'expliquer devant la commission d'enquête du Sénat. Ils viennent d'être officiellement convoqués, selon des précisions de l'AFP.

Affaire Benalla : des pistolets non déclarés découverts au siège d'En Marche et les révélations à l'issue de la perquisition à son domicile

Armes volatilisées ?

Affaire Benalla : des pistolets non déclarés découverts au siège d'En Marche et les révélations à l'issue de la perquisition à son domicile

La rédaction du Monde a divulgué les premiers éléments réunis par les juges dans le cadre de l'enquête sur Alexandre Benalla.

Les gardes à vue d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase prolongées

Mauvais timing

Les gardes à vue d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase prolongées

Alexandre Benalla, qui devait se marier ce samedi matin, n'a donc pas pu se rendre à la cérémonie.

Affaire Alexandre Benalla : Vincent Crase, impliqué également sur les images, est à son tour en garde à vue

Second fautif ?

Affaire Alexandre Benalla : Vincent Crase, impliqué également sur les images, est à son tour en garde à vue

Un second collaborateur d'Emmanuel Macron, présent aux côtés d'Alexandre Benalla sur les images violentes de la vidéo du 1er mai dévoilée par Le Monde, a été placé en garde à vue. Vincent Crase a donc été également sanctionné par l'Elysée.