Mot-clé «interventionnisme» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé interventionnisme

La pandémie de Covid-19 a donné lieu à un regain d’interventionnisme de la part de l’Etat.

Malédiction Covid

Interventionnisme de pandémie : ce grand retour de l’Etat qui nous menace beaucoup plus qu’il ne nous sauve

La crise sanitaire a renforcé l'interventionnisme de l'Etat dans de nombreux domaines comme la santé ou l'économie. L'accoutumance à cette réalité pourrait nuire aux libertés fondamentales et aux finances du pays.

Retrait américain de Syrie : l’anti-interventionnisme de Trump annonce-t-il la mise en route d’un « ordre multipolaire » ?

Géopolitico-Scanner

Retrait américain de Syrie : l’anti-interventionnisme de Trump annonce-t-il la mise en route d’un « ordre multipolaire » ?

Le président américain est en plein bras de fer avec son gouvernement, décidé à maintenir son shutdown jusqu’à ce que le budget devant financer le mur de la frontière sud avec le Mexique soit approuvé. Politique « à la force du poignet » ou façon de responsabiliser les acteurs tant au pays qu’à l’étranger ?

« Rendre » de l’argent aux gros contributeurs ISF ou l’art de s’auto-piéger en politique

Balle dans le pied

« Rendre » de l’argent aux gros contributeurs ISF ou l’art de s’auto-piéger en politique

Dans son discours de dimanche, Emmanuel Macron a insisté sur le binôme "libérer-protéger". Traduisez : acceptez le changement et l'Etat vous aidera à le surmonter. Mais pensez que l'Etat est apte à apporter une protection à des problèmes qui le dépasse est une illusion.

Et Trump relança l'interventionnisme américain : mais au fait dans quels partis sont aujourd’hui les néoconservateurs français prêts à la suivre ?

Cache-Cache

Et Trump relança l'interventionnisme américain : mais au fait dans quels partis sont aujourd’hui les néoconservateurs français prêts à la suivre ?

Paradoxalement, le retour de l'interventionnisme américain pourrait satisfaire certains partis et personnalités qui ne portent pas le Président Trump dans leur cœur. En matière de politique internationale, les néoconservateurs français ne sont pas ceux qu'on croit !

Sauvé ou... perdu sans Bannon ? Voilà ce qui attend Donald Trump une fois son éminence grise et âme damnée mise sur la touche

Cabinet ou placard ?

Sauvé ou... perdu sans Bannon ? Voilà ce qui attend Donald Trump une fois son éminence grise et âme damnée mise sur la touche

La déchéance de Steve Bannon a été perçue et souvent saluée. Pourtant, si l'outrancier directeur de Breitbart News avait quelques raisons d'effrayer l'opinion, il avait l'avantage d'avoir une ligne idéologique construite et cohérente. A l'opposée de l'impulsivité de son président.

Coup d’Etat silencieux ? Pourquoi l’éviction de Mike Flynn de la Maison Blanche pourrait ressembler à la 1ere étape d’un projet réfléchi visant à neutraliser Donald Trump

Au bon souvenir d'Edgar Hoover

Coup d’Etat silencieux ? Pourquoi l’éviction de Mike Flynn de la Maison Blanche pourrait ressembler à la 1ere étape d’un projet réfléchi visant à neutraliser Donald Trump

L'éviction de Mike Flynn de la Maison Blanche, regrettée publiquement par Donald Trump lui-même, montre la guerre silencieuse qui fait rage entre le nouveau président et l'ancienne administration démocrate, qui semble ne pas vouloir lui faciliter son mandat.

Quand le Pentagone craint l’escalade de l’équipement militaire de Moscou et de Pékin : à quoi ressemblerait un monde où Washington ne règnerait plus en maître absolu ?

Rééquilibrage

Quand le Pentagone craint l’escalade de l’équipement militaire de Moscou et de Pékin : à quoi ressemblerait un monde où Washington ne règnerait plus en maître absolu ?

Après une longue période d'hyperpuissance sur le plan militaire, les Etats-Unis se demandent comment gérer l'escalade militaire empruntée par la Chine et la Russie. Un rééquilibrage qui pourrait pousser les Américains à accepter un monde multipolaire, et l'Europe à se doter de moyens de défense propres.

Irak, Syrie, Algérie, Afghanistan, Palestine :  le “Grand Satan” occidental responsable de tous les maux ?

Ne croyez pas tout ce qu'on vous dit...

Irak, Syrie, Algérie, Afghanistan, Palestine : le “Grand Satan” occidental responsable de tous les maux ?

C'est un fait aujourd'hui établi par la réalité du terrain : l'essentiel des morts causés par les conflits de ces dernières décennies au Moyen-Orient, mais aussi en Afrique, est imputable aux acteurs locaux, et non pas à l'Occident comme beaucoup aimeraient le faire croire.

Pourquoi il n’y aura sans doute jamais de parti conservateur en France (et c’est bien dommage)

Philosophie

Pourquoi il n’y aura sans doute jamais de parti conservateur en France (et c’est bien dommage)

A l'occasion de la parution de son essai "Vous avez dit conservateur ? " (ed du Cerf), l'universitaire Laetitia Strauch-Bonart nous livre sa vision de la philosophie conservatrice et de ce que pourrait être un parti conservateur "à la française".

e salon Napoléon III, la posture debout, le pupitre qui remplace le bureau : malgré les explications de texte distillées par "l’entourage présidentiel" (comprendre le chef de la communication, Gaspard Gantzer), il n’y a tout de même pas de quoi se pâmer !

Rhétorico-laser

Vœux amnésiques pour président en mal d’amnistie ?

D’un strict point de vue formel, l’exercice 2014 était au demeurant meilleur (débit, gestuelle, voix) que celui de 2015. Les consonances ("résistance", "vaillance", etc.) et le chiasme sur l’apprentissage ("pas un apprenti sans patron, pas un patron sans un apprenti") étaient certes bien trouvés, mais ont un peu souffert d’un effet trop appuyé.

Avalanche de mesures d'interventionnisme étatique : le bonheur, pas trop vite, pas trop fort

Et si on en parlait

Avalanche de mesures d'interventionnisme étatique : le bonheur, pas trop vite, pas trop fort

On l’a vu : c’est avec constance que le sénateur (ou la sénatrice en l’occurrence) s’immisce dans la vie des Français pour en réguler, règlementer, calibrer, légiférer et mesurer tous les aspects. Et cette semaine, il semble que les repas de la cantoche du Sénat, pourtant réputés splendides, n’ont pas suffi à calmer l’ardeur de nos barons de l’interventionnisme. C’est à une véritable avalanche que nous avons droit.

Un accord a finalement été trouvé pour le rachat d'Alstom par General Electric.

Perturbateur

Et le deal Alstom-GE passa finalement comme une lettre à la poste : le vrai bilan de l’interventionnisme socialiste depuis 2 ans et demi

Alors qu'un accord a finalement été trouvé pour le rachat d'Alstom par General Electric, l'idée que l'Etat peut efficacement se poser en arbitre des négociations commerciales demeure incertaine. Et le bilan de ce concept hautement idéologique, au regard des affaires comme celles de Florange ou encore de Mory Ducros n'est pas à la faveur de ceux qui y croient.

Le logo de l'entreprise d'Alstom sur le mur d'une de ses succursales.

Boulimie

Complètement alstomisés… Mais quel est le vrai bilan des interventions étatiques dans les (rares) domaines où son action se justifie ?

François Hollande, Manuel Valls et Arnaud Montebourg se sont réunis jeudi 12 juin pour étudier les différentes offres de reprises d'Alstom, notamment celle de Siemens et Mitsubishi.

L'Etat français ne supporte pas de ne pas gérer l'aide à l'entreprise.

Monopole

APCE : pourquoi l'Etat ne supporte pas de ne pas avoir la main mise sur l'aide à l'entreprise

L'Agence pour la création d'entreprises, qui conseille les entrepreneurs dans leurs démarches, va sans doute disparaître, faute de budget suffisant. Alors que l’État finance à grands frais des agences peu efficaces, il a coupé toute subvention à cet organisme associatif.

Avec la mobilisation de troupes russes en Ukraine, l'affaire a pris un tournant complètement international et pourtant les Etats-Unis ne semblent pas prêts à intervenir.

Dilemme

Impéralistes ou isolationnistes ? Pourquoi le reste du monde a tant de mal à définir ce qu'il attend des Etats-Unis

Depuis l'élection de Barack Obama, les Etats-Unis paraissent moins impliqués sur la scène internationale. Pas d'intervention en Libye, pas d'intervention en Syrie, pas d'intervention en Afrique. Pas non plus d'intervention en Ukraine. Et si le monde entier condamnait l'Irak, aujourd'hui il est attendu des États-Unis qu'ils interviennent plus. Retour sur cette relation ambivalente des USA avec le reste du monde.

Compagnie nationale des mines : l'Etat a-t-il encore les moyens d'être un Etat stratège ?

Essai à transformer

Compagnie nationale des mines : l'Etat a-t-il encore les moyens d'être un Etat stratège ?

De plus en plus de nationalisations étatiques : retour vers l’interventionnisme

Arnaud Montebourg creuse la tombe des entrepreneurs français.

Arrêt de mort

Et Arnaud Montebourg enfonça un clou supplémentaire dans le cercueil des entrepreneurs français

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a déclaré que "La concurrence, ce n'est pas une politique, c'est l'absence de politique", se positionnant en faveur des ententes entre concurrents pour gagner des marchés, surtout à l'exportation.

Syrie et ex-Yougoslavie, même combat : les affrontements idéologiques droite-gauche se répètent

Eternel recommencement

Syrie et ex-Yougoslavie, même combat : les affrontements idéologiques droite-gauche se répètent

Le débat actuel sur la Syrie, tel qu’on l’a vu se dérouler à l’Assemblée nationale française, n’est pas sans rappeler les affrontements idéologiques du passé autour des guerres dans l’ex-Yougoslavie en 1992 ou en Irak en 2003. Un bien consternant piège temporel.

Les banques centrales du Japon et du Royaume-Uni favorables à une poursuite de l'interventionnisme monétaire

Marchés financés

Les banques centrales du Japon et du Royaume-Uni favorables à une poursuite de l'interventionnisme monétaire

Les banques centrales japonaise et britannique ont réagi à la volonté de leur homologue américaine de revoir à la baisse le soutien à l'économie.