reserche

Contenus en rapport avec le mot-clé cancel culture

Portland State UniversityEducation
Bonnes feuillesL’université woke, tu l’aimes ou tu la quittes

Sylvie Perez publie « En finir avec le wokisme Chronique de la contre-offensive anglo-saxonne » aux éditions du Cerf. Le wokisme est né sur les campus américains. Il a gagné l'Angleterre et le continent européen. Son berceau deviendra-t-il son tombeau ? Dans le monde anglo-saxon, la résistance s'organise. Extrait 1/2.

avec Sylvie Perez
Saint-Michel statue AFPHistoire
Bonnes feuillesDéboulonner les statues de la Vierge et de Saint-Michel : quand la cancel culture va à l’encontre de l’opinion des Français

Dimitri Casali publie « Ces statues que l’on abat ! » aux éditions Plon. Notre Histoire est accusée d'être à l'origine de tous les maux de notre société. La dégradation des statues de personnalités historiques, telles celles de Colbert ou de Napoléon, est devenue une pratique courante. Ce phénomène, appelé cancel culture, nous vient des États-Unis. Extrait 2/2.

avec Dimitri Casali
Cour européenne des droits de l'homme AFPEurope
Cancel cultureCes discrètes mais sérieuses attaques de la Cour européenne des droits de l’homme contre la liberté d’expression

Supprimer des remarques ou des attitudes qui pourraient nuire à un « climat social apaisé » peut être une bonne chose pour les réunions distinguées du Conseil de l'Europe, les séminaires universitaires ou les dîners, même si cela peut les rendre un peu ennuyeux. Mais cela ne fonctionnera pour aucun type de politique efficace du 21e siècle.

avec Andrew Tettenborn
Xavier Gorce AFPSociété
Bonnes feuillesLe wokisme veut-il la peau du dessin de presse ?

Fabienne Desseux, Cami et Urbs publient « Qui veut la peau du dessin de presse ? : Abédécaire critique pour défendre la liberté d'expression » aux éditions Eyrolles. Adoptant un angle critique, ce livre vient nourrir de façon constructive le débat public sur la liberté d'expression et les valeurs républicaines. Extrait 2/2.

avec Fabienne DesseuxetCami (Dessinatrice)etCami (Dessinatrice)etUrbs (Dessinateur)
Facebook Campbridge Analytica AFPEconomie
Bonnes feuillesQuand les entreprises tentent d’imposer un nouvel ordre juridique et finissent par museler la liberté d’expression

Anne de Guigné publie « Le Capitalisme woke. Quand l’entreprise dit le bien et le mal » aux éditions Les Presses de la Cité. Sous la pression de la société civile, l'entreprise privée ne se soucie plus uniquement de rentabilité. Elle s'est engagée dans la grande marche vers le bien, embrassant tous les combats de l'époque. Très présent aux États-Unis, ce mouvement gagne peu à peu l'Europe, au risque d'organiser une forme de privatisation de l'intérêt général. Extrait 2/2.

avec Anne de Guigné
Ben & Jerry's Black Lives Matter AFPEconomie
Bonnes feuillesComment les entreprises ont cédé à la tentation « woke » dans le sillage du mouvement Black Lives Matter

Anne de Guigné publie « Le Capitalisme woke. Quand l’entreprise dit le bien et le mal » aux éditions Les Presses de la Cité. Sous la pression de la société civile, l'entreprise privée ne se soucie plus uniquement de rentabilité. Elle s'est engagée dans la grande marche vers le bien, embrassant tous les combats de l'époque. Très présent aux États-Unis, ce mouvement gagne peu à peu l'Europe, au risque d'organiser une forme de privatisation de l'intérêt général. Extrait 1/2.

avec Anne de Guigné