Ferghane Azihari | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Ferghane Azihari est journaliste et analyste indépendant spécialisé dans les politiques publiques. Il est membre du réseau European students for Liberty et Young Voices, et collabore régulièrement avec divers médias et think tanks libéraux français et américains.

Ses Contributions

Ferghane Azihari publie « Les Ecolgistes contre la modernité Le procès de Prométhée », aux éditions Presse de la Cité.

Idéologues

Ferghane Azihari : "L’écologie politique traditionnelle est avant tout une critique de la société industrielle et de la modernité qui reprend tous les poncifs rousseauistes"

Dans « Les écologistes contre la modernité Le procès de Prométhée » (éditions Les Presses de la Cité), Ferghane Azihari défend une écologie qui place sa confiance dans le progrès technique, sa capacité à rendre notre habitat et notre environnement toujours plus hospitalier.

Un technicien passe près de panneaux solaires sur le site de la première centrale solaire photovoltaïque au sol en France métropolitaine, le 19 novembre 2008 à Lunel.

Bonnes feuilles

La menace qui pèse sur l’humanité est moins le changement climatique que les entraves aux progrès technologiques qui permettraient d’y faire face

Ferghane Azihari publie « Les Ecologistes contre la modernité. Le procès de Prométhée » aux Presse de la Cité. Voilà deux siècles que la civilisation industrielle libère les hommes de la misère. Mais les apôtres de l'écologie radicale accusent les sociétés modernes d'avoir acheté leur confort au détriment de l'environnement, quitte à dépeindre le passé comme le paradis perdu qu'il n'a jamais été. Extrait 2/2.

Des manifestants demandent des actions pour lutter contre le changement climatique en marge du congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature à Marseille, le 3 septembre 2021

Bonnes feuilles

Emprise du mouvement écologiste et recul des libertés : vers une théocratie verte ?

Ferghane Azihari publie « Les Ecologistes contre la modernité. Le procès de Prométhée » aux Presse de la Cité. Voilà deux siècles que la civilisation industrielle libère les hommes de la misère. Mais les apôtres de l'écologie radicale accusent les sociétés modernes d'avoir acheté leur confort au détriment de l'environnement, quitte à dépeindre le passé comme le paradis perdu qu'il n'a jamais été. Extrait 1/2.

projet ITER nucléaire industrie Saint-Paul-les-Durance

Pensées magiques

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

Considéré comme le projet énergétique le plus ambitieux au monde, l’organisation Greenpeace critique le projet ITER, qui promet pourtant une énergie non polluante, décarbonée et pratiquement sans déchet.

Pourquoi les fantasmes de nouveau monde de Frédéric Lordon et des anti-capitalistes ne sont que les mêmes et (vieilles) lunes dangereuses

Contrepoids

Pourquoi les fantasmes de nouveau monde de Frédéric Lordon et des anti-capitalistes ne sont que les mêmes et (vieilles) lunes dangereuses

Avec la crise liée au coronavirus, de nombreux intellectuels et analystes remettent en cause le capitalisme et l'économie de marché, responsables selon eux, de tous les maux. C'est le cas de Frédéric Lordon (instigateur de Nuit Debout) qui a publié le 7 Avril dans Le Monde Diplomatique une tribune à ce sujet.

Si vous pensez que tout va de mal en pis pour (les habitants de) la planète, voilà le graphique qui vous prouvera l’inverse. Et à quoi vous attendre pour les années 2020

Bienfaits du libéralisme. Et toc !

Si vous pensez que tout va de mal en pis pour (les habitants de) la planète, voilà le graphique qui vous prouvera l’inverse. Et à quoi vous attendre pour les années 2020

Alors que s'ouvre l'année 2020, des données permettent de découvrir des résultats encourageants lors des années 2010 dans des domaines majeurs à l'échelle de la planète (sur l'extrême pauvreté, la mortalité infantile, les morts liés au SIDA ou bien encore la faim dans le monde). Ces éléments apportent-ils un motif d'espoir pour la décennie qui s'ouvre, pour les années 2020 ?

Inégalités : petits contre-arguments aux nouvelles thèses de Thomas Piketty sur la propriété privée

Capitalisme

Inégalités : petits contre-arguments aux nouvelles thèses de Thomas Piketty sur la propriété privée

Thomas Piketty, à l'occasion de la sortie de son nouvel ouvrage, a indiqué qu'il était favorable à un système de répartition du pouvoir au sein de l'entreprise en faveur des représentants du personnel.

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

Contrairement à ce que l'on entend régulièrement, les catastrophes naturelles tuent aujourd'hui bien moins qu'il n'y a de cela 100 ans. Pourquoi ? Notamment parce que nous sommes plus résilients notamment grâce à la croissance économique.

Les Français et la décroissance : une histoire d’incompréhension et d’hypocrisie

SOS culture économique

Les Français et la décroissance : une histoire d’incompréhension et d’hypocrisie

D'après un récent sondage Aviva Assurance, BFM Business et Challenges, 54% des Français interrogés indiquent qu'ils seraient favorables à la décroissance. Ces résultats reflètent-ils une incompréhension de la croissance et de son réel impact ?

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

Alors que va s’ouvrir la 51e session du GIEC, un appel mondial à la grève pour le climat a été lancé. Or les discours sur des questions liées au climat entretiennent parfois certaines confusions déjà présentes dans l’opinion.

Petite réflexion sur la richesse dans le monde capitaliste

Possession(s)

Petite réflexion sur la richesse dans le monde capitaliste

Laurent Alexandre a été critiqué pour sa tribune qui prétendait que Louis XIV vivait moins bien qu'un ouvrier. La polémique passe à côté du sujet.

Le monde a-t-il vraiment besoin de plus de régulation ou de plus de liberté ?

En bonne règle

Le monde a-t-il vraiment besoin de plus de régulation ou de plus de liberté ?

Nicolas Sarkozy a déclaré à propos des tensions internationales, lors de la Rencontre des Entrepreneurs de France : « Il y a quarante ans, on manquait de liberté, aujourd’hui on a besoin de régulation. »

Ressources naturelles épuisables : l’argument fallacieux des décroissants ?

Epuisement argumentaire

Ressources naturelles épuisables : l’argument fallacieux des décroissants ?

L'argumentaire malthusien est mis à mal par les possibilités a priori illimitées d'innovation, favorisées par le mécanisme de l'offre et de la demande.

Panique chez LR : le prix de l’étrange allergie au libéralisme de la droite française

Libéralophobes

Panique chez LR : le prix de l’étrange allergie au libéralisme de la droite française

Alors que François Baroin a dénoncé mardi "l'ultralibéralisme de François Fillon", c'est plutôt l'absence de libéralisme dans le corpus idéologique de la droite actuelle qui lui fait défaut.

Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement

En marche pour un bulle à la Nuit Debout ?

Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement

Ce vendredi 15 mars a lieu partout dans le monde une grève étudiante initiée par la très médiatisée Greta Thunberg pour protester contre l'inaction des sociétés face aux menaces qui pèsent sur le climat.

Pierre Rabhi ou l’idéologie aveugle à tout raisonnement scientifique sur l’environnement

Prophète de l'obscurantisme écologiste ?

Pierre Rabhi ou l’idéologie aveugle à tout raisonnement scientifique sur l’environnement

Alors que les discussions sont en cours sur la loi agriculture et alimentation, Pierre Rabhi défend souvent dans les médias un modèle "d'agroécologie", alternatif aux techniques agricoles intensives.

Responsables, eux ? Jamais ! L’affaire Benalla et les spécificités si peu démocratiques de la culture politique française

République pas très exemplaire

Responsables, eux ? Jamais ! L’affaire Benalla et les spécificités si peu démocratiques de la culture politique française

La complaisance dont a bénéficié Alexandre Benalla révèle une forme de dérive clanique dans les plus hautes sphères de l’État, où les connivences permettent aux uns et aux autres d’échapper à leurs responsabilités tout en s’octroyant des privilèges indus.

Contributeurs les + lus