Cécile Philippe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Cécile Philippe est présidente et fondatrice de l’Institut économique Molinari, un organisme de recherche qui vise à entreprendre et à stimuler l’approche économique dans l’analyse des politiques publiques.

Ses Contributions

Un membre de l'équipe olympique sud-coréenne de volley-ball reçoit la première dose du vaccin contre le Covid-19 lors d'un programme de vaccination à Séoul le 29 avril 2021.

Efficacité de la lutte contre la pandémie

Zéro Covid contre « vivre avec » : le match liberté, PIB, santé

De récents rapports montrent que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud ont moins impacté les libertés via la stratégie Zéro Covid tout en ayant 45 fois moins de morts que les pays ayant privilégié la politique du vivre avec le virus.

Bercy impôts de production

Relance de l'activité

Baisser les impôts de production, une urgence économique et sociale

En France en 2018, les impôts de production représentaient 109 milliards d'euros. C'est autant que le total cumulé de 23 pays de l'Union européenne, dont l'Allemagne. Il faut diriger les moyens du futur plan de relance vers leur abaissement, écrit un collectif d'économistes et d'essayistes. Il en va du rebond de l'économie française.

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

Le coronavirus nous a pris par surprise. Le plus important est de rattraper notre retard dans la gestion de la pandémie en organisant une sortie réussie du confinement et une reprise de nos activités économiques et sociales. Les autorités ne parviennent pas à anticiper rapidement les éléments de blocage.

En France, les dépenses publiques sont passées de 44,9% du PIB en 1978 à 57% en 2015. Cela représente une hausse de 12,1 points. Pour faire face à de telles dépenses, la France est devenue championne de la fiscalité et des déficits.

Mais comment nous débrouillons-nous ?

Encore 53 jours pour 2016 et l’État n’a plus 1 euro de recette pour assurer ses dépenses malgré une pression fiscale infernale

Alors que la situation s'améliore dans la plupart des pays européens, la France, qui vivra à crédit à partir du mercredi 9 novembre pour une durée de 53 jours, a l'une des administrations centrales les plus déficitaires d'Europe.

Les caisses françaises sont vides.

Débiteur

9 novembre, jour de la dette : à partir d’aujourd’hui, l'État a consommé tous ses revenus et commence à s'endetter pour terminer l'année

Depuis ce matin 9 novembre, les caisses françaises sont vides.

Le jour de libération fiscale serait tombé cette année le 28 juillet, ce qui représente deux jours de plus que l'année dernière.

Un peu d'air

Pression fiscale : et cela ne fait que deux jours que vous ne travaillez pas pour l’État en 2014

En 2014, le salarié moyen français a travaillé jusqu’au 28 juillet pour financer les dépenses publiques, soit 2 jours de plus que l’an passé.

Contributeurs les + lus