Mot-clé «réduction des dépenses publiques» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé réduction des dépenses publiques

A quel point avons-nous laissé s’installer en France une insincérité budgétaire chronique ?

Dérapages budgétaires

Rejet des comptes 2021 par l’Assemblée nationale : l’arbre qui cache la forêt de l’insincérité budgétaire chronique française ?

L'Assemblée nationale a rejeté cette semaine le projet de loi de règlement du budget 2021, une étape de validation des comptes publics. Le gouvernement pourrait redéposer un projet de loi de règlement en Conseil des ministres.

Bruno Le Maire a annoncé aux collectivités territoriales qu’elles devront baisser de 0,5% leurs dépenses de fonctionnement.

Chronique d’un crash annoncé

Finances publiques : le gouvernement force les collectivités locales à foncer dans le mur en klaxonnant

Si la reprise en main des finances des collectivités territoriales en pleine dérive depuis des années est un enjeu incontournable, les objectifs et les moyens définis par le gouvernement relèvent de la mission impossible pour les élus locaux.

Dérive des dépenses publiques : Emmanuel Macron cède à la malédiction de l’ancien monde

Vu sur le courrier des stratèges

Dérive des dépenses publiques : Emmanuel Macron cède à la malédiction de l’ancien monde

La dérive des comptes publics devrait repartir de plus belle dans les mois à venir, alors que l’exécutif ne cesse de répéter que les objectifs de déficit auxquels la France s’est engagée devraient être maintenus.

Financement des mesures de pouvoir d’achat : ces réductions de la dépense publique qui pourraient être à la fois rapides et efficaces

Pragmatisme

Financement des mesures de pouvoir d’achat : ces réductions de la dépense publique qui pourraient être à la fois rapides et efficaces

Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron le 10 décembre dernier, le gouvernement est aujourd'hui confronté au problème du financement de ces mesures.

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron propose (discrètement) une baisse de 100 milliards d'euros des dépenses publiques

En catimini

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron propose (discrètement) une baisse de 100 milliards d'euros des dépenses publiques

"Revenir à 50 % de dépenses publiques rapportées au PIB, c'est crédible à horizon 2022", avait déclaré l'ancien ministre de l'Économie à l'université d'été du Medef en 2015.

La fusion des régions n’engendrera des économies qu’à très long terme.

L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

Quand Standard & Poor's accuse le gouvernement de mentir sur les effets budgétaires de la fusion des régions

Standard & Poor's vient de démontrer que la réforme territoriale ne réduira pas les dépenses publiques. Au contraire.

La marge de manœuvre du gouvernement pour baisser les impôts dès 2015 s'amenuise.

Modélisation

Vers une baisse des impôts dès 2015 ? Ce qui serait possible (et pour qui) en fonction de ce qu'on peut anticiper de la croissance et des baisses de dépenses

Entre la prévision de croissance limitée du FMI à 1,5 % et l'engagement présidentiel de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros, la marge de manœuvre du gouvernement pour baisser les impôts dès 2015 s'amenuise.

Distributeur de billets à Riga.

Les dessous de Riga

La Lettonie, élève modèle de l'austérité… mais à quel prix ?

En accédant à l'euro le 1er janvier dernier, les Lettons ont rejoint les quelque 330 millions d'Européens utilisateurs de la monnaie unique, pas toujours de gaieté de cœur...

33% des Français estiment que l'on devrait d'abord réduire les dépenses publiques au sein de l'armée.

Le changement c'est maintenant

Pourquoi les Français sont plus enclins à la réforme qu'ils en ont l’air

Contrairement à une idée communément admise, les Français n'auraient pas d'aversion particulière pour le changement et seraient prêts à accepter les réformes nécessaires. Le hic ? Ces mesures ne coïncident en fait pas avec l'intérêt de la classe politique.

Dissolution, scoop ! : le scénario qui fait peur à Nicolas Sarkozy, Hollande peut-il changer ? : l'avis de Boris Cyrulnik, "Manifeste des 343 salauds" : la réponse de Frédéric Beigbeder

Revue de presse des hebdos

Dissolution, scoop ! : le scénario qui fait peur à Nicolas Sarkozy, Hollande peut-il changer ? : l'avis de Boris Cyrulnik, "Manifeste des 343 salauds" : la réponse de Frédéric Beigbeder

Mais aussi le président en Louis XVI face à une France pré-révolutionnaire — brrrr ! —, et, et, et… l'illusion d'optique sur la "mollesse" de François Hollande et la "dureté" de Nicolas Sarkozy ou de Manuel Valls … Ah, elle est riche et puis elle râpe, la revue de presse !

Les Français jugent que le gouvernement ne fait pas assez d'efforts pour réduire le déficit de l'Etat.

Sondage exclusif Atlantico-Ifop

84% des Français estiment que le gouvernement ne fait actuellement pas suffisamment d'efforts pour réduire les dépenses de l'Etat

Majoritairement critiques envers le gouvernement, 56 % des Français se disent réticents à l'idée de contribuer personnellement à l'effort de redressement des comptes du pays.

"L’annonce d’une diminution des dépenses à hauteur de 14 milliards en 2014, sans le moindre plan détaillé pour y parvenir, n’est pas crédible."

Plus c'est gros, plus ça passe

Budget 2014 : le gouvernement en pleine opération maquillage des comptes publics

Jean-Marc Ayrault a annoncé mercredi 11 septembre en Conseil des ministres que le gouvernement entendait économiser 15 milliards sur ses dépenses publiques, au lieu des 14 milliards initialement prévus.

"Toutes les puissances d'argent, comme disait Mitterrand, ont-elles besoin d'une marionnette en sursis pour s'assurer de notre docilité ?"

Chroniques du pot aux roses

En sursis : combien de temps reste-t-il à la France avant d'être placée sous respirateur artificiel ?

Trop occupée qu'elle est à coller des rustines sur une économie qui fuit de toutes parts, la France en a oublié qu'il y a 224 ans, elle avait aboli les privilèges...

S'il continue de tergiverser, François Hollande devra tôt ou tard expliquer qu'il faut abandonner l'idée d'une politique de relance.

Désillusion

Comment annoncer à la majorité qu'il va falloir abandonner le programme présidentiel : François Hollande face au mur des réalités

S'il continue de tergiverser, François Hollande devra tôt ou tard expliquer qu'il faut abandonner l'idée d'une politique de relance pour une politique de compétitivité financée par une réduction des dépenses publiques.