Patrick Artus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Patrick Artus est économiste spécialisé en économie internationale et en politique monétaire.

Il est directeur de la Recherche et des Études de Natixis.

 Il est professeur à l'École Polytechnique, professeur associé à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre du Conseil d’analyse économique, du Cercle des économistes et membre de la Commission économique de la Nation. 

Patrick Artus est le co-auteur, avec Isabelle Gravet, de La crise de l'euro: Comprendre les causes - En sortir par de nouvelles institutions (Armand Colin, 2012)

Ses Contributions

Une carte du monde affichant les données liées à la pandémie de Covid-19.

Deux ans après

Impact pandémique : économiquement, le monde de l’après Covid est déjà là

Une étude pour Natixis dévoile des signes encourageants sur le front économique.

Retour de la croissance : des moteurs spécifiquement français relativement au reste de la zone euro

2021

Retour de la croissance : des moteurs spécifiquement français relativement au reste de la zone euro

L'économiste Patrick Artus nous aide à décrypter cette croissance que nous avons attendue depuis de nombreuses semaines.

L'économiste Patrick Artus en 2018.

Révision nécessaire

Patrick Artus : "le capitalisme actuel est au service des rentiers ; il n’est ni libéral, ni néo-libéral, il est juste actionnarial"

Patrick Artus et Marie-Paule Virard publient « La dernière chance du capitalisme » aux éditions Odile Jacob. Ils y expliquent comme le capitalisme s'est fourvoyé dans la défense des rentes des actionnaires et avancent des solutions pour adapter le capitalisme au monde actuel afin de favoriser l'innovation et réduire les inégalités.

Les employés de Bridgestone se rassemblent devant l'usine de Béthune le 27 novembre 2020 lors d'une manifestation pour protester contre la fermeture annoncée de l'usine de pneumatiques qui emploie plus de 860 personnes.

Bonnes feuilles

Le "triptyque infernal" qui plombe l’industrie française

Patrick Artus et Marie-Paule Virard publient « La dernière chance du capitalisme » aux éditions Odile Jacob. Le capitalisme néolibéral, dont la nature a beaucoup évolué depuis les années 1980, est en sursis. Perçu comme injuste et inégalitaire, il nourrit colère et rancœurs. Il se révèle inefficace en créant de moins en moins de croissance. Faut-il en finir et changer radicalement de système ? Extrait 2/2.

Un homme regarde un message indiquant "Le capitalisme n'est pas immortel" sur un panneau protégeant une agence bancaire à Hendaye en août 2019 avant le sommet du G7 à Biarritz, du 24 au 26 août 2019.

Bonnes feuilles

Le capitalisme contemporain ne produit plus les richesses promises

Patrick Artus et Marie-Paule Virard publient « La dernière chance du capitalisme » aux éditions Odile Jacob. Le capitalisme néolibéral, dont la nature a beaucoup évolué depuis les années 1980, est en sursis. Perçu comme injuste et inégalitaire, il nourrit colère et rancœurs. Il se révèle inefficace en créant de moins en moins de croissance. Faut-il en finir et changer radicalement de système ? Extrait 1/2.

« Vivre avec le virus », la stratégie à 424 milliards d’euros pour la France. Est-il vraiment trop tard pour changer de cap ?

Zéro Covid

« Vivre avec le virus », la stratégie à 424 milliards d’euros pour la France. Est-il vraiment trop tard pour changer de cap ?

Alors que les chiffres du gouvernement indiquent un montant astronomique au coût de la gestion (et des conséquences) de la pandémie, l’idée que nous sommes proches de la fin de la crise freine toute velléité de Zéro Covid. Les scénarios de sortie lente sont pourtant loin d’être exclus.

Voilà ce que va coûter à la France le fait de n’avoir jamais essayé le zéro Covid.

Impact économique de la crise sanitaire

Voilà ce que va coûter à la France le fait de n’avoir jamais essayé le zéro Covid

La fermeture des écoles et des commerces « non essentiels » sur l’ensemble du territoire va coûter environ 11 milliards d’euros en aides pour ce mois d'avril. Les 5,8% de croissance annoncés jusqu'ici pour 2021 vont être revus à la baisse, selon les précisions de Bruno Le Maire. Le confinement très strict du printemps 2020 avait amputé le PIB d'environ 30% par mois.

Emplois, entreprises et dépenses publiques : ce que pourrait faire un gouvernement courageux et pas soucieux de sa réélection

Utopia

Emplois, entreprises et dépenses publiques : ce que pourrait faire un gouvernement courageux et pas soucieux de sa réélection

Sur ces trois sujets, certaines mesures de bon sens devraient être adoptées, mais elles sont loin de faire l'unanimité.

17% des 15/29 ans déscolarisés, sans diplômes et sans emplois : les racines d’une dangereuse contreperformance française

Décrochage

17% des 15/29 ans déscolarisés, sans diplômes et sans emplois : les racines d’une dangereuse contreperformance française

Les jeunes sont pris en étau entre un système éducatif trop généraliste et la hausse des prix de l'immobilier.

Vers la fin de l’austérité salariale ? Comment l’émergence de nouvelles majorités politiques pourraient profondément changer les équilibres économiques dans l’OCDE

Nouvelle donne

Vers la fin de l’austérité salariale ? Comment l’émergence de nouvelles majorités politiques pourraient profondément changer les équilibres économiques dans l’OCDE

Si les salaires ont eu tendance à moins augmenter que la productivité dans les pays de l'OCDE depuis 20 ans, la situation pourrait s'inverser.

Les Gilets jaunes, une France pénalisée par ses compétences trop faibles

Déficit de formation

Les Gilets jaunes, une France pénalisée par ses compétences trop faibles

Les mesures annoncées par le président ont leur mérite, mais elles ne s'attaquent pour l'instant pas au vrai problème qui touche les gilets jaunes : leur manque de compétences pour affronter le monde moderne.

Déformation du partage des revenus au détriment des salariés dans l’OCDE : un problème social ET un problème d’efficacité économique

Double problème

Déformation du partage des revenus au détriment des salariés dans l’OCDE : un problème social ET un problème d’efficacité économique

Selon une note publiée ce 12 novembre, "La déformation du partage des revenus dans les pays de l’OCDE est à la fois un problème social et d’équité et un problème d’efficacité économique".

Ce mythe du “modèle allemand” : comment le différentiel démographique entre Paris et Berlin explique l’intégralité de l’écart de taux de chômage

It’s the demography, stupid !

Ce mythe du “modèle allemand” : comment le différentiel démographique entre Paris et Berlin explique l’intégralité de l’écart de taux de chômage

Les différences démographiques entre la France et l'Allemagne pourraient bien être liées au différentiel d'emploi et de chômage entre Paris et Berlin.

Réindustrialiser la France ? Un doux rêve quasiment impossible à réaliser

Bonnes feuilles

Réindustrialiser la France ? Un doux rêve quasiment impossible à réaliser

Il n’y a plus de place dans le monde pour que tous les grands pays soient de grands pays industriels. L’industrie va donc se concentrer dans les pays qui, soit bénéficient d’un avantage en termes de coûts de production (Chine et autres pays émergents, en Europe, l’Espagne par exemple), soit présentent un avantage en termes de niveau de gamme (Allemagne, Corée du Sud, Japon) avec une concurrence de plus en plus féroce entre les pays autour de ces deux facteurs. Extrait du livre de Patrick Artus et Parie-Paule Virard "Et si les salariés se révoltaient", aux éditions Fayard (2/2).

Profits historiques des entreprises contre dégradation des conditions de travail : pourquoi la révolte des salariés pourrait bien arriver prochainement

Bonnes feuilles

Profits historiques des entreprises contre dégradation des conditions de travail : pourquoi la révolte des salariés pourrait bien arriver prochainement

Tous les ingrédients sont en place pour une situation potentiellement explosive, d’autant que les État providence ne joueront pas éternellement le rôle d’amortisseur. Et si les salariés se révoltaient? Pour le moment, ils se contentent d’exprimer leur désarroi chaque fois qu’ils en ont l’occasion, dans les sondages d’opinion ou dans les urnes, sur fond de désenchantement démocratique et de vertige populiste. Mais il serait inconséquent de minimiser la souffrance collective, de prendre la colère qui monte à la légère. Extrait du livre de Patrick Artus et de Maire-Paule Virard "Et si les salariés se révoltaient", aux éditions Fayard (1/2).

Patrick Artus : "Aujourd'hui, les actionnaires continuent à recevoir la rémunération du risque alors que ce sont de plus en plus les salariés qui prennent les risques"

Inversion de tendance

Patrick Artus : "Aujourd'hui, les actionnaires continuent à recevoir la rémunération du risque alors que ce sont de plus en plus les salariés qui prennent les risques"

Chômage, précarisation de l’emploi, baisse du niveau de vie, creusement des inégalités, poussée de la pauvreté, déclassement des classes moyennes… Les salariés sont exaspérés, explique Patrick Artus, le chef économiste de Natixis, dans son dernier livre. Et s’ils finissaient par se révolter ?

L’Allemagne s’est-elle exclue de fait de la zone euro ?

Zone euro Allemagne

L’Allemagne s’est-elle exclue de fait de la zone euro ?

Si l'Allemagne n'accepte plus de prêter son épargne au sein de la zone euro on peut considérer que de fait elle n'y est plus.

Pouvoir d’achat : ce qui a vraiment marché ailleurs ou dans le passé (spoiler : ça dépasse un peu la politique économique actuelle...)

Solution(s)

Pouvoir d’achat : ce qui a vraiment marché ailleurs ou dans le passé (spoiler : ça dépasse un peu la politique économique actuelle...)

Alors que le débat sur le pouvoir d'achat se fait très prégnant en France, il est tentant de regarder ce qui a pu marcher dans d'autres pays, ou même par le passé en France. Mais une chose apparaît claire : le pouvoir d'achat ne peut pas augmenter plus vite que la productivité.

Emploi : pourquoi l’impact de la robotisation et de l’ubérisation ne sont pas ceux que vous croyez

Technophobie

Emploi : pourquoi l’impact de la robotisation et de l’ubérisation ne sont pas ceux que vous croyez

Si les deux phénomènes sont préoccupants, il faut se garder d'un certain catastrophisme : après tout, ces techniques et technologies sont ce que nous en faisons.

Y-a-t-il vraiment en France un rapport entre allègements d’impôts pour les "riches" et creusement des inégalités ?

Efficace ?

Y-a-t-il vraiment en France un rapport entre allègements d’impôts pour les "riches" et creusement des inégalités ?

La fiscalité légère y joue un rôle très important. Si la question portait sur les Etats-Unis on pourrait dire que oui les allègements de fiscalité sur les revenus du capital les dividendes etc ont pu jouer un rôle majeur dans les inégalités de revenus mais ce n'est pas le cas en France.

Contributeurs les + lus