Jean-Pierre Favennec | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Jean-Pierre Favennec est un spécialiste de l’énergie et en particulier du pétrole et professeur à l’Ecole du Pétrole et des Moteurs, où il a dirigé le Centre Economie et Gestion. 

Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur des sujets touchant à l’économie et à la géopolitique de l’énergie et en particulier Exploitation et Gestion du Raffinage (français et anglais), Recherche et Production du Pétrole et du Gaz (français et anglais en 2011), l’Energie à Quel Prix ? (2006) et Géopolitique de l’Energie (français 2009, anglais 2011).

Ses Contributions

Le ministre saoudien de l'Énergie Abdulaziz bin Salman prend la parole lors d'une conférence de presse après les réunions de l'OPEP, le 5 octobre 2022.

Réduction de la production

Crise énergétique mondiale : quel jeu joue vraiment l’OPEP ?

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés ont décidé de diminuer leur production de pétrole. Ce choix devrait faire grimper les prix dans les mois à venir.

Quelles vont être les conséquences de ce dépassement du pic de la consommation ?

Evolution des marchés

Et si le pic de la consommation de pétrole était enfin là (et vraiment, cette fois-ci) ?

Selon les estimations de Bloomberg, le pic pétrolier est enfin arrivé. Les fortes hausses des taux mondiaux nuisent à la consommation.

Une vue de la raffinerie de pétrole de Moscou du producteur russe Gazprom Neft, dans la banlieue sud-est de Moscou, le 28 avril 2022.

Mono-exportateur

Les ventes de pétrole russes chutent et mettent à mal le budget de Vladimir Poutine

Les exportations de pétrole brut de la Russie ont drastiquement baissé lors des deux premières semaines de septembre. Alors que les prix ont flambé depuis le début de la guerre en Ukraine, la baisse soudaine des exportations russes représente une perte de recettes significatives pour le pays.

Bouclier tarifaire : mais au fait, le gouvernement sait-il vraiment prédire l’évolution des prix sur les marchés de l’énergie ?

Éclaircissements

Bouclier tarifaire : mais au fait, le gouvernement sait-il vraiment prédire l’évolution des prix sur les marchés de l’énergie ?

Mise en place d'un bouclier tarifaire, chèques énergie ... Elisabeth Borne a annoncé un ensemble de mesures face à la hausse des prix de l'énergie. Mais le gouvernement comprend-il vraiment la manière dont fonctionnent et évoluent actuellement les marchés de l'énergie ?

Une photo aérienne, prise le 16 avril 2022 à Cuxac Cabardes, dans le Sud-Ouest de la France, montre des éoliennes.

Manne financière

Énergies renouvelables : l’éolien et le solaire deviennent un jackpot pour l’Etat. Mais à quel prix pour le pays ?

Selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie), les énergies renouvelables et notamment les parcs éoliens implantés en France pourraient rapporter 8,6 milliards d'euros au budget de l'Etat en 2022 et en 2023. Une bonne nouvelle en trompe-l’œil ?

Un homme tient dans sa main des billets en euros et s'apprête à payer pour son plein d'essence dans une station-service à Lille.

Inflation sur l’énergie

Sommes-nous prêts à assumer le coût du paradoxe des énergies fossiles ?

Compte tenu de la baisse structurelle à long terme de la demande d'essence et de diesel, les raffineurs sont confrontés à un dilemme sur la question des investissements à mener et sur le maintien de la capacité existante.

Ursula von der Leyen a proposé un embargo progressif de l'Union européenne sur le pétrole et les produits pétroliers achetés à la Russie.

Nouvelles sanctions

Embargo européen sur le pétrole russe : un coup d’épée dans l’huile ?

Selon certains analystes, les mécanismes de prix sur les marchés mondiaux du pétrole pourraient limiter l’impact de cet embargo sur l’économie russe. Mais affecter d’autres pays.

Une photo prise le 5 avril 2022 montre le site de stockage de houille pour la centrale électrique au charbon du fournisseur d'énergie allemand Steag à Duisburg, dans l'ouest de l'Allemagne.

Effet domino

Energie : la guerre en Ukraine renforce l’addiction mondiale au charbon

Alors que l'invasion russe a provoqué une pénurie de gaz naturel, la dépendance mondiale au charbon est plus forte que jamais.

Le président russe Vladimir Poutine visitait l'usine de Yamal LNG dans le port de Sabetta sur la péninsule de Yamal au-delà du cercle arctique, sur cette photo d'archive.

Effet domino

Guerre en Ukraine : les sanctions occidentales commencent à impacter sérieusement la production de pétrole russe

La Russie tente de dissimuler l’impact des sanctions économiques depuis l’invasion de l'Ukraine. Selon des informations de Bloomberg, la production de pétrole russe est en baisse de 10 % par rapport à son niveau avant le début du conflit.

Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les membres du gouvernement russe par téléconférence à Moscou, le 10 mars 2022.

Après la guerre d’Ukraine

La Russie pourrait bien ne jamais retrouver son statut de superpuissance de l’énergie

Alors que Moscou se retrouve isolé sur la scène internationale suite aux sanctions imposées à la Russie et que les principaux géants du pétrole ont annoncé se retirer du marché russe, la Russie pourrait bien ne jamais retrouver son statut de superpuissance de l'énergie

Une centrale électrique au charbon à Datong, dans la province chinoise du Shanxi, le 4 novembre 2021.

Transition énergétique… ou pas

Non seulement l’industrie du charbon ne connaît pas la crise, mais elle est en plein boom

Le charbon occupe toujours une place importante dans la consommation de certains pays comme l'Allemagne. La Chine, premier producteur et consommateur mondial de charbon, a produit un record de 4,07 milliards de tonnes de ce combustible fossile en 2021, selon les données publiées par le Bureau national des statistiques en janvier.

Une photo prise le 12 mars 2021 montre des travailleurs d'une usine qui fabrique des batteries au lithium pour les voitures électriques et d'autres usages, à Nanjing, en Chine.

Matières premières

Voilà pourquoi le boom de la demande de lithium ne nous mène pas forcément à la pénurie 

A l’image de ce qui s’est passé sur le marché du pétrole, la demande de lithium alimentée par l’envolée des voitures électriques devrait pousser à des investissements massifs sur la recherche et l’extraction de ce métal alcalin dont les ressources connues actuelles sont limitées.

Le gazoduc Yamal-Europe près de la ville de Nesvizh, à quelque 130 km au sud-ouest de Minsk, est au coeur d'un bras de fer entre l'Allemagne, la Pologne et la Russie.

Arme géostratégique ?

Le gaz circule de l’Allemagne vers la Pologne via le gazoduc Yamal pour le 13e jour consécutif et voilà ce que ça révèle de la crise énergétique européenne 

A l’ordinaire, les flux de gaz circulent de l’Est (la Russie) vers l’Ouest (l’Europe).

A bord d'un hélicoptère dépêché depuis une frégate française, un membre d'équipage observe un pétrolier lors d'une mission de supervision le 11 janvier 2009 dans le golfe d'Aden.

ONG

2/3 des missions militaires de l’UE sont utilisés pour sécuriser l’accès aux énergies fossiles : radioscopie de la dernière manip’ de Greenpeace

Les engagements militaires de l'Union européenne, comme la mission « Atalanta » dans la corne de l’Afrique, serviraient à protéger des navires pétroliers, selon Greenpeace. L'Italie, l'Espagne et l'Allemagne auraient investi plus de 4 milliards d'euros pour protéger les combustibles fossiles acheminés en Europe depuis 2018.

Des ouvriers fabriquent des barres de fer dans une usine sidérurgique à Lianyungang, dans la province chinoise du Jiangsu, dans l'est de la Chine, le 12 février 2021.

Réduction des émissions carbone

Voilà pourquoi la transition énergétique devrait d’abord nous faire passer par la case bulle sur les prix des matières premières comme sur celui des énergies fossiles

La réticence des producteurs de matières premières à augmenter leur production pourrait entraîner une hausse des prix sur la voie d'un monde plus propre. Un risque de bulle est-il possible ?

Une centrale à charbon en Allemagne.

Sans gêne

Procès du siècle, l'autre face de la médaille : les multinationales des énergies fossiles réclament 15 milliards aux gouvernements qui les entravent à travers le monde

Plusieurs entreprises de combustibles fossiles (TC Energy, RWE, Uniper, Rockhopper et Ascent Resources) ont poursuivi des gouvernements du monde entier, au motif que les mesures contre le changement climatique menacent leurs bénéfices.

Hausse des prix de l’énergie : quelles solutions pour éviter une déflagration politique ?

Coût de la vie

Hausse des prix de l’énergie : quelles solutions pour éviter une déflagration politique ?

Les factures d'énergie grimpent dans toute l'Europe, notamment en raison de la flambée des prix du gaz.

Le prix du gaz a fortement augmenté ces dernières semaines.

Coup dur pour le portefeuille

Les prix de l’énergie s’envolent à travers l’Europe et voilà pourquoi

Le prix de l'énergie sur les marchés de gros flambent en Europe et en Asie. Grâce à son parc nucléaire, la France est relativement épargnée.

Les employés de la société pétrolière Aramco travaillent dans l'usine de traitement de Khurais en Arabie saoudite. Le royaume construit une usine de 5 milliards de dollars pour fabriquer de l'hydrogène.

Monde d’après (le pétrole)

L’Arabie saoudite a un plan audacieux pour prendre le contrôle du marché à 700 milliards de l’hydrogène

L'Arabie saoudite tente de se positionner en tête du marché de l'hydrogène. Le royaume construit une usine de 5 milliards de dollars pour fabriquer du carburant vert pour l'exportation et réduire la dépendance du pays vis-à-vis des pétrodollars.

Contributeurs les + lus