Mot-clé «<!-- -->populisme<!-- -->» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé populisme

Le président du groupe Renaissance Sylvain Maillard (ici avec la présidente de l'Assemblée nationale Mme Braun-Pivet) a reproché à la ministre Sabrina Agresti-Roubache d'être trop conciliante avec le RN.

Demi-habiles

Ces apprentis sorciers qui ont précipité l’avènement de Trump ou du Brexit tout en prétendant sauver la démocratie des populistes

La pratique du cordon sanitaire anti-fasciste devient de plus en plus une simple arme de disqualification de ses adversaires politiques. Ses promoteurs devraient pourtant méditer les exemples de retour de boomerang récents…

Pour Martin Gurri, l’arrogance des élites « mainstream » et leur incapacité à s’adapter au 21e siècle menacent jusqu’à la survie même des démocraties occidentales

SOS démocraties en danger

Martin Gurri : « Si le géant Amazon sait s’adapter à ses usagers, pourquoi les démocraties ne pourraient-elles pas le faire avec leurs électeurs ? »

Pour l’ex analyste de la CIA qui avait prédit les gilets jaunes, l’arrogance des élites « mainstream » et leur incapacité à s’adapter au 21e siècle menacent jusqu’à la survie même des démocraties occidentales

Une manifestation contre le passe sanitaire à Paris, samedi 28 août 2021

Atlantico business

L'étude de l'Insee sur le moral des Français en 2023 contredit le catastrophisme des populistes

L'étude annuelle de l'Insee, qui analyse le moral ressenti des Français, contredit fortement le pessimisme sur lequel surfent les mouvements populistes et extrémistes, entraînant les sondages, les médias et la classe politique française dans le pessimisme et le catastrophisme

Marine Le Pen en France, Giorgia Meloni en Italie, l'AFD en Allemagne, Geert Wilders aux Pays Bas ... L’UE a le choix entre une croisade morale contre les « forces du mal »

Bruxelles à l’assaut des populismes de droite

Ce Don-Quichottisme européen qui fait flamber les populismes en prétendant les combattre

Confrontée à la vague électorale populiste qui s’impose dans de plus en plus d’Etats membres, l’UE a le choix entre une croisade morale contre les « forces du mal » et la gestion des maux dont se plaignent les Européens. Que décidera-t-elle…?

Geert Wilders, à la tête du Parti de la liberté, a remporté mercredi les législatives aux Pays-Bas.

2016, la suite

Populisme, le retour : jusqu’où montera la nouvelle vague occidentale de rébellion politique ?

La victoire surprise de Geert Wilders aux Pays-Bas après celle de Javier Milei en Argentine replace sur le devant de la scène des partis qu’on croyait en reflux après la grande vague brexito-trumpiste du mitan des années 2010.

Javier Milei dans un bureau de vote à Buenos Aires lors du second tour de l'élection présidentielle du 19 novembre 2023.

Argentine

Milei, le fou argentin ? Ce que ne comprennent décidément pas les analystes « mainstream » aux attentes des électeurs tentés par le populisme

Le nouveau président argentin n’a pas été élu malgré ce que certains apparentent à de la folie. Mais grâce à la mise en scène de cette folie.

Plus les figures et les partis populistes deviennent populaires, plus la classe au pouvoir s'exprime.

Liberté d'expression

Populistes ou populaires ?

Le discours médiatique explique que l’Etat doit voler au secours de tous, quoi qu’il en coûte, et définit de façon définitive ce qui peut être dit de ce qui est tabou.

Dans les sondages, Donald Trump est le favori pour être le candidat des républicains en 2024.

Soif de pouvoir

Martin Gurri : « La vague populiste n’a accouché que de pseudo idéologies qui s’essoufflent tout autant que les élites mainstream »

Entretien avec l’ancien analyste de la CIA qui avait notamment prédit les gilets jaunes et qui dresse aujourd’hui un portrait au vitriol de l’état des démocraties libérales que ni leurs élites, ni leurs contestataires (ou les deux en même temps dans le cas d’Emmanuel Macron) ne parviennent à tirer du marasme politique.

Emmanuel Macron s'exprimant lors d'une allocution au Parlement européen.

Valeurs démocratiques

Ce délitement de la démocratie qui mine la France

Une réflexion sur la démocratie, en particulier occidentale, implique de s’interroger sur l’évolution de la société et l’impact de celle-ci sur les valeurs démocratiques.

Antoine Chollet publie « L'anti-populisme ou la nouvelle haine de la démocratie » aux éditions Textuel.

Bonnes feuilles

La dénonciation du populisme, cette vieille tentation des élites "démocratiques"

Antoine Chollet publie « L'anti-populisme ou la nouvelle haine de la démocratie » aux éditions Textuel. Les pourfendeurs du populisme s'en prennent en réalité à la démocratie elle-même. La dénonciation du populisme s'accompagne aujourd'hui d'un puissant retour de la méfiance envers le peuple. Extrait 1/2.

Le nouveau président Lula a affirmé que les actes de violence qui ont eu lieu au Brésil le week-end dernier étaient des "actes de terrorisme".

Crise de la démocratie

La démocratie est malade et ceux qui aggravent le mal sont bien plus nombreux qu’il n’y parait

Des soutiens de l’ancien président Jair Bolsonaro, opposés au retour au pouvoir de Lula, ont investi et saccagé le dimanche 8 janvier le Congrès, la Cour suprême et le palais présidentiel à Brasilia. La crise de la démocratie est profonde.

Le président américain Joe Biden marche avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky à travers la colonnade de la Maison Blanche, à Washington, DC, le 21 décembre 2022.

ATLANTICO BUSINESS

2023 : les démocraties libérales ont les moyens de prendre leur revanche sur les Etats autoritaires et populistes…

Un peu d’optimisme sur la capacité des grandes démocraties libérales à reprendre l’avantage sur les organisations autoritaires et déjouer les tentations populistes ne nous fera pas de mal. Les moyens existent. Les circonstances peuvent s’y prêter.

Lula de retour à la tête du Brésil

Économie

Trump, Johnson, Bolsonaro … le populisme recule partout devant le mur des réalités économiques

Le retour de Lula au Brésil, après l’échec de Donald Trump ou de Boris Johnson, ne sonne sans doute pas la fin du populisme dans le monde, mais marque un recul relatif. Le populisme n’a pas de réponse évidente aux réalités de l’économie.

Giorgia Meloni a permis à la coalition de droite de triompher dimanche soir lors des élections législatives en Italie.

Victoire d'une candidate post fasciste

La droite italienne entre nostalgie, nation européenne et calculs byzantins

Giorgia Meloni, présidente du parti Fratelli d'Italia et probable future première ministre de l'Italie, incarne un mouvement à l'ADN post-fasciste qu'elle a réussi à "dédiaboliser" pour arriver au pouvoir.

Emmanuel Macron au palais de l'Élysée, le 10 juin 2022.

RIP

Pas une voix ne devait manquer à la République... : Ci-gît le cercle de la raison 1983-2022

Avant de décoller pour la Roumanie le mardi 14 juin, le chef de l'État a pris la parole depuis le tarmac de l'aéroport de Paris-Orly. Il a déclaré : "aucune voix ne doit manquer à la République". Après les résultats des législatives, le discours qui consiste à exclure certains groupes du champ républicain vole-t-il en éclat ?

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions.

Bonnes feuilles

La bataille des mots : anatomie du wokisme

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions. La réélection d'Emmanuel Macron a montré une France fracturée et où domine le vote protestataire. Pro et antisystème, mondialistes et souverainistes, populistes et élites, identitaires et progressistes… les lignes de front sont multiples. Chacun tente d'imposer sa phraséologie. Extrait 2/2.

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions.

Bonnes feuilles

La bataille des mots : anatomie du populisme

François-Bernard Huyghe publie « La bataille des mots » chez VA éditions. La réélection d'Emmanuel Macron a montré une France fracturée et où domine le vote protestataire. Pro et antisystème, mondialistes et souverainistes, populistes et élites, identitaires et progressistes… les lignes de front sont multiples. Chacun tente d'imposer sa phraséologie. Extrait 1/2.

Boris Johnson prononce un discours sur l'immigration, à l'aéroport de Lydd, le 14 avril 2022. Depuis le Brexit, l'immigration au Royaume-Uni est en augmentation.

Et soudain la lumière vint

Brexit et immigration : cette surprenante leçon politique venue du Royaume-Uni sur la nature réelle de nos angoisses identitaires

Depuis le Brexit, l'immigration au Royaume-Uni a augmenté. Et pourtant, elle n’est plus du tout considérée par les citoyens britanniques comme un enjeu majeur. Faut-il en déduire que les inquiétudes identitaires reflètent aussi (ou surtout) l’angoisse de la perte de contrôle de son destin face à la mondialisation et à la financiarisation du capitalisme ?

Libéralisme et succès économique à l’épreuve du Covid

Les entrepreneurs parlent aux Français

Libéralisme et succès économique à l’épreuve du Covid

Le Covid a eu un mérite. Il a séparé tel un Moïse des temps modernes, les pays en 2 catégories. Les voleurs et les champions. Les voleurs nous ont raflé liberté, avenir et intelligence. Les champions ont offert à leurs citoyens responsabilité, croissance économique et avenir. Parfois au sein du même pays, un gouffre infranchissable s’est creusé entre ses propres éléments, distillant un poison terrible qui pourrait détruire son unité. Petit tour du monde de l’après Covid