Mot-clé «11 janvier» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé 11 janvier

La volte-face de François Hollande qui voulait, le 14 juillet, mettre fin à l’état d’urgence et réduire le nombre de militaires de l’opération Sentinelle avant de faire des propositions inverses après l’attentat de Nice, a porté atteinte à sa crédibilité.

Politico Scanner

Comment François Hollande a progressivement perdu la confiance des Français sur la question du terrorisme

Problématique essentielle de l'élection présidentielle à venir, et des échéances électorales qui suivront, le terrorisme est un sujet de société désormais majeur... sur lequel François Hollande, fortement crédité après le 11 janvier et le 13 novembre, perd du terrain.

Manifeste du 11 janvier

Un an après

Manifeste du 11 janvier

Le 11 janvier, la France s'est levée et a marché pour signifier sa volonté profonde de défendre notre bien commun. Un an après, nos politiques ont échoué à transformer l'esprit du 11 janvier en force pour unir et réformer notre pays. Nous lançons un appel à ceux qui veulent prendre date, pour transformer l'esprit du 11 janvier en énergie pour redresser le pays.

La France rend une nouvelle fois hommage à ses victimes du terrorisme.

Tous ensemble

Hommage aux victimes : pourquoi l’unité nationale exprimée le 27 novembre n’a plus grand-chose à voir avec celle du 11 janvier

Vendredi 27 novembre est un jour consacré à l'hommage national aux victimes des attaques terroristes qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre.

La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier.

Effet kiss cool

Alerte enlèvement : où est passée l’insécurité ?

La France a mobilisé des milliers de policiers et de militaires à la la suite des attentats du mois de janvier, si bien qu'il n'a plus été question de criminalité "ordinaire" en France. Pourtant cette dernière n'a pas disparu, bien au contraire.

Les 10 défis essentiels auxquels la France n’a absolument pas su répondre suite aux attentats.

Et pendant ce temps-là

11 janvier, 4 mois plus tard : mauvais diagnostics + mauvaises réponses = les 10 défis essentiels auxquels la France n’a absolument pas su répondre

Déjà quatre mois se sont déroulés depuis les attentats commis par des terroristes islamistes français sur le sol national, et la marche républicaine qui a suivi. Beaucoup de questions ont été soulevées, qui encore aujourd'hui n'ont pas obtenu de réponse satisfaisante.

De Manuel Valls à Nicolas Sarkozy, les valeurs républicaines ont rarement été autant invoquées en si peu de temps.

Perte de sens

La douche : 65 % des Français ne sont plus sensibles aux termes "République" et "valeurs républicaines"

Sondage exclusif Ifop pour Atlantico. De Manuel Valls à Nicolas Sarkozy, les valeurs républicaines ont rarement été autant invoquées en si peu de temps. A force d'entendre les élites politiques prononcer les mots qui se rattachent à cette notion, une majorité de Français montre des signes de lassitude.

La liberté d'expression a perdu du terrain sous l'effet de la crainte et de l'autocensure.

Effet collatéral

11 janvier : terroristes 1, liberté d’expression 0 ?

La marche du 11 janvier était censée marquer le sursaut citoyen de la France face à l'obscurantisme. Pourtant dans les semaines qui ont suivi, la liberté d'expression a perdu du terrain sous l'effet de la crainte et de l'autocensure.

La thématique de la République n'a plus la cote auprès des Français

Info Atlantico

La thématique de la République n'a plus la cote auprès des Français

Selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico, 65 % des Français ne se disent plus sensibles aux termes "République" et "valeurs républicaines" lorsque ceux-ci sont employés par les responsables politiques.

Une proposition de loi pour faire du 11 janvier une "journée d’unité nationale et de lutte contre le terrorisme"

La République des bons sentiments

Une proposition de loi pour faire du 11 janvier une "journée d’unité nationale et de lutte contre le terrorisme"

Le député UMP Bernard Reynes a déposé mi-avril une proposition de loi, cosigné par une trentaine de députés, pour faire du 11 janvier une "journée d’unité nationale et de lutte contre le terrorisme".

Manuel Valls

Cinglant

Manuel Valls affirme que "le 11 janvier n'était pas une imposture" et égratigne Emmanuel Todd

Emmanuel Tood "ne prend plus aucune prudence avec sa discipline, au point de devenir inquiétant" fustige notamment le Premier ministre.

L’élection présidentielle de 2017 est-elle bien partie pour se jouer autour de la question de l’Etat islamique et des angoisses identitaires françaises ?

Peur nationale

L’élection présidentielle de 2017 est-elle bien partie pour se jouer autour de la question de l’Etat islamique et des angoisses identitaires françaises ?

Par sa propagande cruelle et grandiloquente, l'Etat islamique cherche à gagner la guerre des esprits sur les sociétés occidentales. Il pourrait même devenir la question centrale de la prochaine présidentielle.

Les Français ne sont plus que 46% à faire confiance à l’exécutif pour lutter contre le terrorisme, contre 51% au moment des attentats de janvier

Esprit du 11 janvier, es-tu là ?

Les Français ne sont plus que 46% à faire confiance à l’exécutif pour lutter contre le terrorisme, contre 51% au moment des attentats de janvier

Un sondage Ifop réalisé pour Atlantico juste après les attentats de janvier montrait l'absence de montée d'un sentiment anti islam. Un nouveau sondage exclusif pour Atlantico confirme cette tendance. Par contre, les Français sont plus réservés sur l'action menée par l'Etat contre le terrorisme.

Faut-il éviter de parler de l'islam ?

De quoi parle-t-on, au juste ?

Pourquoi il est important de nommer l'islam dans les défis de la France de l’après Charlie

Un mois après les événements tragiques qui ont frappé la France au cœur de ses principes et de ses identités, la question de la place de l'islam en France continue d'être posée par les responsables politiques, mais pas toujours dans les termes les plus justes.

La marche républicaine le 11 janvier

La place des mots

Un mois après l’élan du 11 janvier : ce qui n’a (toujours) pas été dit, ce qu’on devrait laisser dire

Un mois après les attentats contre Charlie Hebdo, la tuerie de Vincennes et la marche républicaine qui a suivi, le sociologue Michel Maffesoli revient sur les vrais et faux débats qui en ont découlé.

“Je suis Charlie” : une défaite stratégique pour la France

Triomphe de la démagogie

“Je suis Charlie” : une défaite stratégique pour la France

Beaucoup de Français se sont rassemblés derrière le slogan "Je suis Charlie". Or pour gagner une guerre, ce n'est pas le meilleur étendard qu'ils ont choisi.

Liberté d'expression : des limites au double langage ; gauche, République et islam : le cri d'alarme du maire PS de Sarcelles

Revue de presse des hebdos

Liberté d'expression : des limites au double langage ; gauche, République et islam : le cri d'alarme du maire PS de Sarcelles

Mais aussi les critiques du Pape François, de Rania de Jordanie, des Anglo-saxons et... des jeunes de la cité des 3000 contre la liberté d'expression "made in Charlie" ou "made in France", combien de temps va durer "l'état de grâce" de François Hollande et Manuel Valls et, et, et... l'analyse au vitriol de Clémentine Autain sur "le mirage de l'union sacrée".

Charlie Hebdo et les people : de la sincérité à la récupération ; Rihanna avec Leonardo di Caprio : si, c'est vrai !

Revue de presse people

Charlie Hebdo et les people : de la sincérité à la récupération ; Rihanna avec Leonardo di Caprio : si, c'est vrai !

Mais aussi qui est le créateur de "Je suis Charlie", l'adieu d'Elsa Wolinski à son père, "l'après-Charlie" vu par Elisabeth Badinter et Boris Cyrulnik, Gad Elmaleh comme un prince à Monaco, Cameron Diaz future maman, la nuit d'amour en Suisse de Nabilla et Thomas et, et, et... la "tendance bienveillance" !