Thierry Mariani | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Thierry Mariani a créé, en 2010, avec notamment les parlementaires Christian Vanneste et Lionnel Luca, le collectif de la Droite Populaire.

Il a été ministre chargé des transports dans le dernier gouvernement de Nicolas Sarkozy. 

Ses Contributions

Thierry Mariani : "La France est en train de crever sous le sectarisme"

Entretien politique

Thierry Mariani : "La France est en train de crever sous le sectarisme"

A une semaine du deuxième tour de l'élection présidentielle, et au moment où Nicolas Dupont-Aignan a décidé de rallier Marine Le Pen, le député Les Républicains Thierry Mariani nous livre son analyse de la situation.

Thierry Mariani : "En matière de politique étrangère, il n'est pas possible de poursuivre tous les objectifs à la fois"

Retour de Syrie

Thierry Mariani : "En matière de politique étrangère, il n'est pas possible de poursuivre tous les objectifs à la fois"

A l'occasion du week-end de Pâques, Thierry Mariani et quelques autres députés de droite se sont déplacés jusqu'en Syrie où ils ont de nouveau rencontré Bachar el-Assad... comme en témoigne un selfie qui fait polémique.

Il est impératif de livrer les Mistral à la Russie.

Tribune

Une question d'honneur : pourquoi il est impératif de livrer le Mistral à la Russie

Une tribune de Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne, président de Debout la France et de Thierry Mariani, député des Français de l’Etranger.

Thierry Mariani : "Notre motion n'a pas été une construction médiatique, nous nous adressons aux militants. Nous attendons donc les résultats sereinement."

Peuple de France ?

Thierry Mariani : "Contrairement à la droite forte, la droite populaire n'est pas une construction médiatique"

En vue du congrès de l'UMP le 18 novembre prochain, Thierry Mariani a déposé, avec 21 autres parlementaires, une motion "droite populaire". Le collectif, qui entend représenter l'aile droite du parti, est concurrencé par le nouveau courant de Guillaume Peltier, " la droite forte ".

Le ministère des Transports a démenti "formellement" mardi toute réforme globale de la loi sur le service minimum.

Retour de bâton

Thierry Mariani : "Supprimer le service minimum revient à prendre les usagers en otage des tractations entre le gouvernement et les syndicats"

Le gouvernement envisagerait de remettre en cause le service minimum dans les transports. Cette réforme instaurée en 2007 et étendue en début d'année au secteur aérien pourrait être repensée pour "améliorer le dialogue social", comme le précise le ministre des Transports.

Manuel Valls a dénoncé une "politique délibérée" du précédent gouvernement "d'exclure de la nationalité des gens méritants et ne posant aucune difficulté".

La France, tu l'aimes ou tu la quittes !

Thierry Mariani : "En bradant la nationalité française, Manuel Valls tue l’intégration"

Le ministre de l'Intérieur souhaite se démarquer de la politique menée par Claude Guéant en matière d'immigration. Mercredi, devant la commission des lois du Sénat, Manuel Valls a annoncé sa décision de ne pas appliquer les nouveaux critères de naturalisation voulus par son prédécesseur.

Selon Thierry Mariani, en moins de trois semaines, trois signes très clairs ont montré l’orientation à venir de la politique d’immigration du gouvernement de gauche. L'annonce de Marisol Touraine en fait partie.

Démagauchie

Thierry Mariani : "La suppression de la franchise sur l’aide médicale d’Etat pour les sans papiers s'inscrit dans la droite ligne de l'immigrationnisme de la gauche"

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé lundi un projet de loi supprimant la franchise annuelle de 30 euros que doivent payer les étrangers en situation irrégulière pour bénéficier de l'Aide médicale de l'Etat.

Thierry Mariani : "La gauche qui nous donne des leçons de démocratie m’emmerde !"

Allô ?

Polémique Morano - Thierry Mariani : "Mais qu’on arrête de prendre la gauche comme étalon de la morale !"

Piégée par l'humoriste Gérald Dahan, qui se faisait passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen, la candidate UMP a lâché notamment "Marine Le Pen a du talent". Réaction d'un des principaux dirigeants du courant de l'UMP, la Droite populaire.

Thierry Mariani : "L'UMP doit évoluer, le curseur s'est déplacé vers la droite depuis 10 ans"

Droite populaire

Thierry Mariani : "L'UMP doit évoluer, le curseur s'est déplacé vers la droite depuis 10 ans"

Le ministre des Transports relativise les 18% récoltés par la candidate FN au premier tour. Mais 10 ans jour pour jour après la création de l'UMP, il juge que celle-ci doit être plus représentative de ses troupes.

Thierry Mariani : "Ceux qui s’occupent de Roissy me disaient que la négociation était extrêmement difficile car les syndicats étaient émiettés : il y avait pas moins de quarante personnes autour de la table lors des réunions !"

Service minimum

Thierry Mariani : "Si François Hollande était Président, des dizaines de milliers de Français ne passeraient pas Noël en famille"

Le ministre des Transports Thierry Mariani s'est rendu ce jeudi à Roissy pour constater le remplacement des agents de sûreté à l'occasion du septième jour de grève dans les aéroports. Il plaide pour l'instauration d'un "service minimum" dans le domaine aérien, comme il peut en exister à la SNCF ou la RATP.

Thierry Mariani : "Ceux qui nous critiquent feraient mieux de se poser la question de savoir pourquoi la droite populaire a tellement d’échos actuellement."

Dans ses bottes

"Quand le bateau 'droite' tangue, ceux qui ont plus d'ambition que de convictions tentent de se démarquer"

Entre divisions à droite et inquiétudes pour 2012, Thierry Mariani, son fondateur, assume plus que jamais le positionnement de la Droite Populaire.

"J’adore le vin rouge et le saucisson, mais on sait très bien qu’avec les « lois médiatiques » et le « terrorisme » de certains, quand on parle d’apéro saucisson vin rouge, on sera immanquablement caricaturé".

Voix du peuple ?

"Dissoudre la droite populaire ? Il faut vraiment que la gauche n'ait rien à dire"

Le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a demandé ce jeudi la dissolution de la droite populaire. L'un de ses fondateurs et son représentant au gouvernement Thierry Mariani, lui répond et explique les motivations de ce collectif politique souvent accusé de braconner sur les terres du FN.

Contributeurs les + lus