Mot-clé «gaulliste» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé gaulliste

Les portraits des dirigeants russe et français, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron.

Ligne de crête

Face à la Russie : peut-on en même temps assumer une posture gaullienne ET ultra pro-européenne ?

Et on ne parle pas là d’habileté sémantique mais de logique politique profonde au regard de ce qu’est l’UE dans son incarnation institutionnelle actuelle.

Bernard Pons le 24 mai 2002 à Paris

Disparition

Décès de Bernard Pons, ancien ministre et secrétaire général du RPR

Fidèle de Jacques Chirac, l’ancien député et ministre est décédé à l’âge de 95 ans, a annoncé sa famille à l'AFP

Une photographie prise en 1940 à Londres du général de Gaulle s'entretenant avec un officier.

Bonnes feuilles

Pétain, Vichy et la Résistance, selon Charles de Gaulle

Marcel Jullian a publié "De Gaulle, traits d’esprit" aux éditions du Cherche Midi. Tous les Français connaissent Charles de Gaulle, le militaire, le politique, l'homme d'État, et sa gouaille, son esprit, son sens de l'humour, de la repartie et, bien sûr, sa causticité inimitable. Chacun de ses "Traits" faisait mouche, quelle qu'en fût la cible, mais l'humour, féroce à souhait, n'était jamais vraiment gratuit. Extrait 1/2.

Européennes : même atomisée, la vie politique française n'est toujours pas recomposée

Election sans vrai gagnant

Européennes : même atomisée, la vie politique française n'est toujours pas recomposée

" Entre les communistes et nous, (les gaullistes), il n'y a rien" disait André Malraux. A sa manière Emmanuel Macron veut réitérer la donne entre son parti, La République en Marche et le Rassemblement National.

Plaidoyer pour mai 68 : non tout n'est pas à jeter !

A contrecourant

Plaidoyer pour mai 68 : non tout n'est pas à jeter !

C'était il y a 50 ans. Et pour comprendre ce qu'il s'est passé il y a si longtemps il est utile de s'intéresser à l'époque.

Éliminée du second tour 2017 quels que soient ses candidats : la faiblesse historique de la gauche ouvre-t-elle l’espace à une multiplication quasi sans risques des candidatures à droite ?

Gauche inqualifiable

Éliminée du second tour 2017 quels que soient ses candidats : la faiblesse historique de la gauche ouvre-t-elle l’espace à une multiplication quasi sans risques des candidatures à droite ?

Les déroutes successives de la gauche ouvrent un boulevard à la droite, qui pourrait retrouver les mauvais réflexes de son histoire, tant elle a la possibilité de présenter deux candidats aujourd'hui.