Mot-clé «accord sur le nucléaire iranien» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé accord sur le nucléaire iranien

La mort de Mahsa Amini a entraîné une vague de protestation dans un pays en crise sur le plan économique.

Mort de Mahsa Amini

Derrière la révolte, un malaise social grandissant en Iran

La mort de Mahsa Amini a été l'allumette mettant le feu aux poudres d'une insurrection qui ne demandait qu'à exploser face à des perspectives économiques et un avenir plus que sombres pour l'Iran.

Le président français, Emmanuel Macron, et son homologue iranien, Ebrahim Raïssi, en marge de l'assemblée générale de l'ONU.

Assoiffé de notoriété

Jamais, au grand jamais, Macron n’aurait dû rencontrer Ebrahim Raïssi !

Une faute, une très grave faute.

L'Iran ne cherche pas à se doter d'armes nucléaires, selon Ebrahim Raïssi lors d'un discours à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU.

Nucléaire iranien

Le président Ebrahim Raïssi affirme à l'ONU que l'Iran ne cherche pas à se doter d'armes nucléaires

Le président iranien Ebrahim Raisi s'est adressé ce mercredi à la 77e session de l'Assemblée générale des Nations unies au siège de l'ONU à New York.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian accueille le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Rafael Grossi à Téhéran, le 5 mars 2022.

Espoir

Un accord avec l'Iran résoudra-t-il la crise énergétique ?

L'hypothèse du retour de l'Iran sur la scène économique mondiale pourrait se concrétiser à la faveur des dernières négociations relativement optimistes sur un nouveau Joint Comprehensive Plan of Action. Une levée des sanctions imposées à l'Iran permettrait de pérenniser la baisse des cours du brut observée cet été.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s'exprime lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue syrien à Téhéran, le 20 juillet 2022.

JCPoA

Nucléaire iranien : l'Iran à la recherche d'un consensus interne

Depuis la reprise des négociations, le régime iranien a décidé de jouer la montre.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, lors d'une conférence de presse au siège du ministère des Affaires étrangères à Téhéran, le 23 juin 2022.

Complément d’information

« La patience stratégique de l’Iran » ? Non, la peur !

Il faut tout dire.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, lors d'une conférence de presse au siège du ministère des Affaires étrangères à Téhéran, le 23 juin 2022.

Poursuite des négociations

Accord nucléaire : la « patience stratégique » de l'Iran enfin payante ?

L'Union européenne a annoncé étudier la réponse de l'Iran au « texte final » qu'elle lui avait communiqué début août visant à ressusciter le traité de 2015 sur le dossier du nucléaire iranien.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian accueille le chef de l'AIEA Rafael Grossi, à Téhéran, en mars 2022. Les Etats-Unis et l'Iran seront-ils en mesure de finaliser un nouveau accord sur la question du nucléaire ?

Négociations

L'Iran et les Etats-Unis sur le point de signer un nouvel accord sur le nucléaire ?

Après dix-sept mois de négociations, de pauses et de crises diverses, les Etats-Unis et l'Iran pourraient bientôt finaliser un nouveau Joint Comprehensive Plan of Action, si tant est qu'ils parviennent à surmonter d'ultimes divergences.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, pendant une conférence de presse conjointe avec son homologue russe au siège du ministère des Affaires étrangères à Téhéran, capitale de l'Iran, le 23 juin 2022.

Avancée dans le brouillard

Quel avenir pour l'Iran sans accord sur le nucléaire ?

Le Joint Comprehensive Plan of Action a fêté ses 7 ans le 15 juillet dernier, mais ce pourrait être son dernier anniversaire. Au bout d'un an de négociations, aucune avancée véritable n'a encore vu le jour.

Emmanuel Macron considère que la relance de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien « était encore possible ».

Négociations

Nucléaire iranien : Emmanuel Macron croit un accord « encore possible », mais « dans les plus brefs délais »

Le président iranien Ebrahim Raïssi a eu une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron ce samedi.

Thierry Coville a publié « L’Iran, une puissance en mouvement » aux éditions Eyrolles.

Bonnes feuilles

Accords sur le nucléaire : plongée au cœur du dossier « explosif » et des tensions entre les Etats-Unis et l’Iran

Thierry Coville publie « L’Iran, une puissance en mouvement » aux éditions Eyrolles. Nationalisme fervent, politisation du religieux, modernisation de la société, économie en crise, tensions régionales… La République islamique d'Iran ne cesse d'évoluer et d'étendre son influence au Moyen-Orient. Extrait 2/2.

Le président russe Vladimir Poutine, le président iranien Ebrahim Raisi et le président turc Recep Tayyip Erdogan posent pour une photo avant une réunion trilatérale sur la Syrie à Téhéran le 19 juillet 2022.

Sommet tripartite

Le « triangle persan », complexe jeu d'alliances entre l'Iran, la Turquie et la Russie

La visite des présidents turc et russe en Iran, le mardi 19 juillet pour un sommet sur la Syrie, a été l'occasion de renforcer les relations entre Téhéran, Ankara et Moscou. Les trois puissances ont affiché leur détermination à créer un nouvel ordre mondial opposé à celui de l'Occident.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi, le roi de Bahreïn Hamad bin Isa bin Salman al-Khalifa, le président américain Joe Biden, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane lors du Sommet de Djeddah le 16 juillet 2022.

Diplomatie américaine

Voyage du président Biden au Proche-Orient, un échec ?

Il convient de replacer le voyage du président Joe Biden au Proche-Orient dans le cadre plus général de la politique étrangère américaine.

La visite de Joe Biden à Jeddah abordera bien des « sujets qui fâchent » entre les Etats-Unis et l'Arabie Saoudite.

Visite de Joe Biden

Face à l'Iran, le rêve impossible de l'indépendance militaire saoudienne

Si elle souhaite bénéficier de l'aide américaine, l'Arabie Saoudite devra faire preuve de loyauté, ce qui passera nécessairement par une limitation de son rapprochement avec la Chine et un engagement dans la non-prolifération de missiles, dans l'intérêt de la sécurité régionale et internationale.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian accueille le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique Rafael Grossi dans la capitale Téhéran, le 5 mars 2022.

Négociations

Nucléaire iranien : l’Iran maintient le bras de fer avec les Etats-Unis

Si d'aventure la diplomatie échouait à Vienne, le risque d'un break-out nucléaire deviendrait hautement probable si Téhéran l'estime nécessaire pour assurer sa sécurité.

La politique étrangère de Joe Biden a-t-elle été efficace ?

Géopolitico Scanner

Du choc Occident/Russie autour de l'Ukraine à la réhabilitation de l'Iran des Mollahs... les contradictions de la politique étrangère de Joe Biden

Joe Biden s’expose à une fronde aux Etats-Unis sur la question des négociations sur l’accord sur le nucléaire iranien et à une potentielle escalade des tensions avec le régime de Téhéran en cas d’échec. La stratégie des sanctions économiques envers l’Iran puis vis-à-vis de la Russie (dans le contexte de la guerre en Ukraine) a-t-elle été réellement efficace ?

Ali Fadavi, chef adjoint du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), prononce un discours à Téhéran, le 24 novembre 2019

Négociations

Réhabiliter les Gardiens de la Révolution, seul moyen d'obtenir un nouvel accord sur le nucléaire iranien ?

Depuis 2007, les Gardiens de la Révolution islamique sont soumis à des sanctions qui les privent de tout commerce avec les entreprises et banques américaines.

Le président iranien Ebrahim Raïssi s'exprime devant le parlement dans la capitale Téhéran, le 25 août 2021.

Diplomatie

Accord sur le nucléaire : l’Iran dévoile ses priorités avant la reprise des négociations

Les négociations pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien vont reprendre à Vienne ce lundi. Le régime iranien souhaite obtenir la levée des sanctions américaines et les « garanties » que Washington réintègre le pacte.

Ebrahim Raisi au ministère de l'Intérieur de la capitale Téhéran, le 14 avril 2017.

Négociations

Vers un break-out ou un accord nucléaire ? L'heure des choix pour l'Iran et les Etats-Unis

Les négociations sur le nucléaire iranien vont reprendre à Vienne. L'Iran n'arrêtera pas son programme nucléaire sans une levée de toutes les sanctions économiques qui le frappent. Les Etats-Unis se préparent d'ores et déjà à l’éventualité d’un échec diplomatique.