Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Totem et Tabou

"Islam, musulman, islamiste, islamophobie…" : comment échapper au double piège du déni et de l’amalgame ?

Le magnifique élan national en réaction à cette semaine noire doit nous inviter à une réflexion approfondie et renouvelée : loin de tout déni et de tout amalgame, en évitant les tentations rhétoriques -et politiques- dont nous sommes coutumiers et qui, ça et là, refleurissent.

De qui se moque-t-on ?

Des services publics aux… sévices publics !

La polémique stérile autour des "abus" des sociétés autoroutières a masqué les hausses de tarifs considérables qui sont effectuées en toute discrétion par des sociétés bien connues comme la SNCF, la RATP, La Poste ou EDF.

Mise à l'épreuve

"Les faits contre le ressenti ?"… Plutôt, le ressentiment des "fact-checkers" contre les faits !

La mode actuelle des chasseurs d'erreurs œuvrant dans les médias est à la séparation entre ce qui appartient au domaine du ressenti, sans fondement raisonnable, et ce qui est mesurable, de préférence par des chiffres. Encore faudrait-il que ces derniers aient été élaborés correctement, et exercice plus difficile encore, interprétés avec la rigueur que leurs auteurs prétendent offrir.

Méfiance

“Responsabilité” : comment on a transformé une qualité morale en piège politique

L'exécutif ne jure plus que par la "responsabilité", un totem plutôt inhabituel pour la gauche française, et surprenant pour ce gouvernement. En effet cette notion suppose d'agir et de rendre des comptes...

Le poids des mots

"Egalité" : LE totem français fait son grand retour escorté de tentations dangereuses

L'égalité se trouvait au cœur du discours tenu par Manuel Valls devant la Fondation Jean Jaurès mercredi 10 octobre, ce qui n'a rien de très surprenant. Ce qui est plus inquiétant en revanche, ce sont toutes les dérives que le culte voué à ce principe peut entraîner.

Totem et Tabou

Compte pénibilité : la véritable raison pour laquelle le gouvernement devait faire compliqué plutôt que simple

C’est entendu, les « vilains patrons » qui protestent à coups de sifflet contre le compte pénibilité sont les même qui ne veulent pas assumer leur « responsabilité » (du pacte du même nom). Comment osent-t-ils donc se rebeller contre une loi si évidemment conforme à la justice sociale… et à la justice constitutionnelle, comme en a jugé notre « Cour suprême » elle-même...

Totem et tabou

537 000 chômeurs supplémentaires contre 497 000 : qui de Hollande ou de Sarkozy a le pire bilan à mi-mandat ?

Tant de beaux sujets cette semaine, de totems et autres tabous ! Discours européens pontificaux, climatique présidentiel, antiracistes, sur la présidence de l'UMP. C’est plus modestement la hausse du chômage en France au mois d’octobre qui retient notre attention. Car si tout a été essayé, l'essentiel a peut être été occulté !

Cris d'orfraie

"Scandales d'Etat en cascade… ou scandales de l'Etat?"

Le "scandale" ne suffit pas, il faut lui rajouter "Etat" pour lui conférer toute sa gravité, même lorsque cela n'est pas nécessaire. Un abus de langage qui nous fait oublier les vraies sources d’indignation qui, elles, viennent précisément de l'Etat.

Totem et tabou

Transparence et déclarations de patrimoine : comment tuer la démocratie en invoquant son nom

Récemment, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s'est saisie du cas de trois parlementaires, remettant en cause la "sincérité" et de l' "exactitude" de leur déclaration de patrimoine. Pourtant, si rien ne peut excuser une potentielle omission d'actifs, ce besoin de transparence pourrait s'avérer liberticide et déviant par rapport aux principes fondamentaux de notre démocratie.

Totem et tabou

Quand trop de com tue la com ! Rappel de quelques règles élémentaires du message politique à l'intention de François Hollande

La présence de François Hollande sur TF1 a fait l'effet d'un soufflé : à peine sorti du four, il s'est dégonflé. Une nouvelle preuve que, si les "spin doctors" et autres "speechwriters" sont excellents dans la conquête du pouvoir, ils s'endorment pendant son exercice.

Restons calmes

"Extrême droite libérale" et "djihadistes verts" : le ton du débat monte mais pas le niveau !

Xavier Beulin, le président de la FNSEA, a traité de "djihadistes verts" les activistes du barrage de Sivens, où un jeune manifestant est mort. Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, a exigé des excuses. Mais ce dernier, qui a traité "d'extrême droite libérale" la pensée de François Fillon, n'est pas en reste.

Totem et tabou

Vive le French Bashing : le monde entier se paie notre tête mais c’est pour notre bien

Le French Bashing n'est pas un exercice que seule la presse anglo-saxone affectionne. Celle d'Outre-Rhin s'y est mise, et l'autoflagellation est également parfois de rigueur chez nous.

Requiescat in pace

Juste un report "sine die" dites-vous ? Derrière la mort non assumée de l'écotaxe, la mort inéluctable de toute capacité de réforme du gouvernement Valls

Si l'écotaxe est reportée "sine die", ce qui en langage politique veut bien dire "morte et enterrée", la fin du gouvernement Valls n'est pas encore datée. Mais elle en bonne route.

Totem et tabou

Les Trois Mousquetaires de la droite : "Ethos", "Logos" et "Pathos" (saurez-vous reconnaître Fillon, Juppé, Sarkozy ?)

Le positionnement rhétorique des trois grands prétendants de l'UMP à la présidentielle de 2017 – François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy – marque leurs différences de caractère.

Evolution sémantique

Décapitations ? Non, égorgements : ce qui se joue vraiment dans l'emploi des mots relatifs au Califat islamique

Le choix des mots utilisés pour décrire les actions de Daesh, ou de tout groupe similaire, commence à évoluer, pour mieux retranscrire l'horreur de tels actes. Une partie du chemin est faite, une autre – et pas des moindres – reste encore à parcourir.

En quête de sens

Islamique, Islamiste, Terroriste, Djihadiste : comment s’y retrouver ?

Pour qualifier "l'Etat islamique", en évitant à la fois les amalgames et le politiquement correct, un mot devrait s'imposer : le totalitarisme.