Eric Deschavanne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Eric Deschavanne est professeur de philosophie.

A 48 ans, il anime depuis quinze ans à la Sorbonne, avec Pierre-Henri Tavoillot, le Collège de philosophie. Il a été, après un passage comme chargé de mission auprès du Ministre de l’Education nationale Luc Ferry, l’un des rapporteurs de la Commission présidé par Claude Thélot qui organisa le grand débat national sur l’avenir de l’Ecole en 2003-2004.

Il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxième
humanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry
(Germina, 2010). Il est également l’auteur, avec Pierre-Henri Tavoillot, de Philosophie des âges de la vie (Grasset, 2007).

Ses Contributions

L'Assemblée nationale a adopté la constitutionnalisation de l'IVG.

Vie démocratique

Constitutionnalisation de l’IVG : le mauvais procès fait à ceux qui s’y sont opposés

L’Assemblée nationale a adopté, ce jeudi, une proposition de loi constitutionnelle visant à inscrire le droit à l’IVG dans la Loi fondamentale.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a été interrogé à l'Assemblée sur le profil de l'auteure présumée du meurtre de la jeune Lola.

Récupération politique ?

Meurtre de Lola : ces indécentes paniques morales de la gauche

La gauche dénonce une instrumentalisation de la mort de la jeune Lola après l'indignation et les critiques de nombreuses figures de la droite.

Michel Houellebecq.

Littérature

Les gens de gauche aiment Annie Ernaux. A chacun ses vices… Mais pourquoi n’aiment-ils pas Houellebecq qui dénonce la marchandisation des relations amoureuses ?

Annie Ernaux n’est pas indigne du prix, mais il y a nombre d’écrivains qui lui sont d’évidence supérieurs sur le plan littéraire et qui le mériteraient sans doute davantage.

Une poupée vaudou attachée à la porte d'entrée d'une maison, le 11 octobre 2014, à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane.

Nouvelle crise en vue

Ces racines (et effets secondaires…) très politiques de l’essor de la sorcellerie en France

L’affaire Pogba a mis en évidence l’adhésion grandissante des sportifs mais aussi des Français au sens large, et notamment les plus jeunes, à l’ésotérisme et aux pratiques inspirées de la magie noire. Si l’importation de pratiques culturelles via l’immigration est bien sûr en cause, cet essor est aussi un révélateur de la puissante crise de sens qui fragilise la société française.

En plus du changement climatique, le suicide démographique semble menacer aussi l’économie européenne.

Conséquences économiques

Chute de la population en Europe : la démographie en berne, un mal pire que le dérèglement climatique ?

La croissance de la population mondiale a atteint son taux le plus bas depuis 1950. Elle a augmenté de moins de 1 % par an pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale en 2020 et 2021. La population totale de l'Europe a diminué pendant la pandémie de Covid-19, selon un rapport des Nations Unies.

Des manifestants tiennent des banderoles alors qu'ils participent à un rassemblement appelant à ce que le droit à l'avortement soit protégé par la Constitution à Paris, le 2 juillet 2022.

Constitution

Remise en cause de l’avortement aux Etats-Unis, panique morale en France (ou les effets pervers de l’importation de débats radicalement étrangers)

La Cour suprême américaine a révoqué le célèbre arrêt Roe v. Wade qui garantissait le droit à l’avortement aux Etats-Unis. Emmanuel Macron a déploré la "remise en cause" des "libertés" des femmes. La majorité présidentielle a depuis annoncé vouloir inscrire ce droit dans la Constitution française.

Le dirigeant nazi et criminel de guerre Adolf Eichmann, le 5 mai 1961, lors de son procès devant un tribunal israélien à Jérusalem. Il a été condamné à mort et exécuté le 30 mai 1962.

"The Devil's Confession"

Banalité du mal… ou pas : ces enregistrements perdus d’Adolf Eichmann qui jettent une lumière crue sur l’effroyable cynisme de l’un des principaux organisateurs de la Shoah

Adolf Eichmann, responsable de la logistique de la Shoah, avait expliqué lors de son procès qu'il n'avait fait qu'exécuter les ordres. Pourtant, quatre ans avant sa capture, Eichmann avait accordé des heures d’interviews au journaliste néerlandais Willem Sassen, sympathisant nazi, en Argentine. Un documentaire du réalisateur Yariv Mozer, The Devil’s Confession, paru début juin, met en image ces confessions d’Eichmann.

Marine Le Pen devait incarner une contradiction au cercle de la raison lors du débat télévisé face à Emmanuel Macron.

Purges

Mais où sont donc passés les dissidents du cercle de la raison ?

Le débat présidentiel d’entre-deux-tours a mis en lumière les limites de Marine Le Pen sur le terrain de la contestation des dogmes économiques ou politiques sur lesquels est construite la société française. Certains esprits brillants sont pourtant enclins à le faire. Mais le système technocratique français est parvenu à soigneusement les mettre à l’écart.

Marine Le Pen lors d'une conférence durant l'entre deux tours de l'élection présidentielle de 2022.

Le statu quo ou le chaos

Marine Le Pen, présidente d’une apocalypse économique et politique ? Le redoutable piège intellectuel de la rhétorique de l’entre deux tours 2022

Indépendamment même de la question de l’efficacité électorale d’une telle stratégie, la description d’une Marine Le Pen menant à une débâcle du pays présente l’inconvénient de suggérer qu’aucune alternative politique n’est possible au statu quo idéologique en vigueur, quels qu’en soient les coûts ressentis par bon nombre de Français.

Francis Fukuyama prend la parole lors d'un symposium à la Morgan Library & Museum, le 19 septembre 2019, à New York.

"La fin de l'histoire"

Quand Francis Fukuyama plaide pour la nécessité d’accorder libéralisme politique et État nation

Francis Fukuyama, connu pour sa thèse sur la fin de l'histoire, vient de publier un article dans Foreign Affairs. Selon lui, le "libéralisme est en péril". Sans une prise de conscience sur la nécessité du rôle de l’Etat nation, le libéralisme politique est-il sérieusement menacé ?

Une manifestante contre l'invasion de l'Ukraine arrêtée à Moscou le 3 mars.

Gris clair et gris foncé

Démocraties contre régimes autoritaires : la grande confusion qui n’en était pas une

En entendant les commentaires sur la nature du pouvoir russe, les atteintes à la liberté d’expression ou des personnes, beaucoup, sur les réseaux sociaux notamment, répondent « c’est un peu pareil en France qu’en Russie »… Et pourtant, ça ne l’est pas et les différences de degré finissent par être des différences de nature.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'exprime lors d'une conférence de presse à Kiev le 3 mars 2022.

Guerre en Ukraine

Ce qu’un Volodymyr Zelensky superstar nous dit de l’Occident

L’engouement pour le dirigeant ukrainien témoigne-t-il du manque d'une figure « héroïque » à l’heure actuelle ?

Une personne tient une pancarte lors d'une manifestation dans le cadre du mouvement Youth For Climate, dans le centre de Paris, le 19 mars 2021.

No Future

Cette grande panne d’avenir qui immobilise la France

Une vaste étude menée par l’Institut Montaigne révèle que les 18-24 ans ne s’intéressent plus à la politique dans des proportions impressionnantes. Et si l’incapacité à se projeter dans un avenir désirable était en jeu ?

Clément Beaune, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, propose de mettre la question du vote à 16 ans au programme de 2022.

Vote à 16 ans ?

Ce que nos démocraties pourraient perdre en renvoyant la maturité et la sagesse au rang de vestiges de l’ancien monde

Clément Beaune, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, propose de mettre l’abaissement de l’âge électoral au programme de l'élection présidentielle de 2022. Est-ce vraiment la priorité au regard des forts taux d’abstention actuels ?

Des lycéens passent leur première session d'épreuves du baccalauréat 2021 le 17 juin 2021 au lycée Pasteur de Strasbourg.

Philosophie

L'avenir et la démocratie font-ils bon ménage ?

L'un des sujets du bac de philo 2021 posait la question "sommes-nous responsables de l'avenir". Quelle qu'en soit la réponse théorique, sommes-nous seulement capables de le prendre en compte véritablement d'un point de vue politique ?

Le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, prononce un discours lors de la manifestation du 1er mai à Lille, en 2021.

Pompiers pyromanes

Le syndrome Mélenchon ou la démocratie de plus en plus fragilisée par la gauche 

Depuis 40 ans, la plupart des partis et personnalités de gauche ont développé un discours anti fasciste et anti RN au nom du front républicain. Sans jamais s’interroger sur les dérives pourtant de plus en plus nombreuses venues de leurs rangs. Les défauts des uns n’effacent pourtant pas ceux des autres.

Près de 20.000 personnes étaient rassemblées à Paris ce dimanche 25 avril, sur la place du Torcadéro, pour demander justice pour Sarah Halimi.

Antisémitisme et irresponsabilité pénale

Les deux problèmes de l’affaire Sarah Halimi (celui qui peut être géré, celui qui ne peut pas)

A la demande du Président de la République, le garde des Sceaux a annoncé ce dimanche qu'un projet de loi serait présenté "fin mai" afin de "combler" un "vide juridique", après que le meurtrier de Sarah Halimi a été jugé pénalement irresponsable de ses actes. Pas sûr que cela ne fasse beaucoup avancer les choses.

La Cour de cassation a confirmé l'irresponsabilité du suspect du meurtre de Sarah Halimi.

Passions

Affaire Sarah Halimi : pourquoi il faut distinguer le problème politique et la question juridique

Le martyr de Sarah Halimi, symbole de la montée de l'antisémitisme en France, remet sur la table le problème posé par l'irresponsabilité pénale, qui relève de la philosophie du droit.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

Critiques de la religion

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

Selon un sondage Ifop pour Charlie Hebdo, les Français semblent divisés à la suite de l'affaire Mila sur le droit au blasphème : 50% y seraient "favorables", 50% y seraient "défavorables".

Contributeurs les + lus