Pascal Comas | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Pascal Comas est trader pour son propre compte, ce qui lui permet d'observer, du point de vue des flux financiers, les effets et conséquences des actions politiques. Son goût pour la musique l'a conduit à collaborer, avec de grandes maisons de disques (Sony et Virgin Music), à la sortie d'albums d'artistes divers et variés (IAM, Massive Attack, Keziah Jones...). Il fut également co-directeur d'une grosse start-up suédoise (Sonox.com), à l'avant-garde de la vente de musique sur internet. En 2003, il publie son premier pamphlet, Pensées à Rebrousse-Poil.

Ses Contributions

La "Fabrique de Vinyles" est le premier atelier de pressage vinyle de la région Rhône-Alpes. L'industrie musicale est pénalisée par une pénurie historique de disques vinyles.

Crise du disque

Pénuries de vinyles : la crise des goulots d’étranglement post-Covid expliquée par la chanteuse Adele

Les commandes massives de vinyles du nouvel album de la chanteuse Adele sont pointées du doigt pour expliquer la pénurie historique de disques vinyles à travers le monde. En réalité, les causes de cette difficulté sont multiples.

Mais pourquoi tant de gens crient-ils à la dictature contre des mesures du monde physique tout en acceptant les pires atteintes à leur vie privée dans le monde numérique ?

Menace

Mais pourquoi tant de gens crient-ils à la dictature contre des mesures du monde physique tout en acceptant les pires atteintes à leur vie privée dans le monde numérique ?

Plus distante, moins concrète, la menace est pourtant bien réelle.

A vos Walkmans :  après le retour du vinyle, le retour de la cassette audio ?

Vintage postmoderne

A vos Walkmans : après le retour du vinyle, le retour de la cassette audio ?

Les ventes de cassettes audio font état d'une hausse de 35% de leurs ventes au cours de l'année 2017, passant de 129 000 ventes en 2016 à 174 000 en 2017.

Vent en poupe pour le streaming : les gens se sont-ils enfin remis à payer pour de la musique ?

Nouvelle tendance

Vent en poupe pour le streaming : les gens se sont-ils enfin remis à payer pour de la musique ?

Le succès des services de musique en streaming auprès du public s'explique en grande partie par l'attraction suscitée par les tarifs pratiqués, qui permettent, moyennant environ 100 euros/an, d'avoir accès à des millions de titres.

Vinyle à part – pour des chiffres qui sont bien entendu négligeables -, la tendance est à la disparition des supports physiques.

Le début de la fin

Le streaming aux Etats-Unis dépasse pour la première fois les ventes physiques de musique : et la France va bientôt suivre

Si les tendances actuelles se poursuivent, le streaming dépassera l'année prochaine les ventes de téléchargement numérique et deviendra la plus importante source de revenus pour l'industrie de la musique.

Le streaming a  progressé de 35% en France.

Download

+ 40 % : le streaming musical en plein boom sur le marché français

En France, en 2014, selon le SNEP, le streaming audio a représenté 73 millions d'euros, contre 54 millions pour le téléchargement.

En octobre 1974, la 120ème place du hit-parade - l'ancêtre du top 50 - était prise avec l'album de Sylvie Vartan "Da dou ron ron".

Flashback

30 ans du Top 50 : quand le 120ème de l’époque vendait autant que le 1er d’aujourd’hui

En octobre 1974, la 120ème place du hit-parade - l'ancêtre du top 50 - était prise avec l'album de Sylvie Vartan "Da dou ron ron" qui avait vendu autant d'exemplaires que Calogero qui se hissait au mois d'août 2014 en première marche du podium du top 50 avec 51 500 exemplaires vendus.

Les ventes de disques, qu'elles soient physiques ou digitales, sont en berne.

Monte le son !

Mais qui veut encore acheter de la musique ?

Avec l'explosion du streaming, les ventes de disques, qu'elles soient physiques ou digitales, sont en berne. Les radios en ligne semblent ainsi prendre le pas sur toutes les autres formes d'écoute de la musique.

En moyenne, les rémunérations d'artistes s'élèvent entre 0,06 et 0,084 dollars par écoute.

e-bohème

Les sites de streaming ont un incroyable talent... pour rémunérer les artistes une misère même quand ils sont très écoutés

La vie de Rock Star, c'est enterré ! Les artistes ne roulent plus sur l'or, et ce ne sont surement pas les sites de streaming qui leur lâcheraient un copec.

Lady Gaga revendique mélanger art contemporain et musique.

Pop ou flop ?

Lady Gaga boudée par les critiques : quelle dose d’art contemporain peut-on injecter dans la pop sans risquer de perdre son public ?

Après avoir annoncé un concert dans l'espace, la chanteuse Lady Gaga a sorti son dernier album "Artpop" le 11 novembre dernier. Ce dernier se veut une expérience artistique mêlant à la musique l'art contemporain, un résultat décevant qui reprend essentiellement des idées inventées par des maîtres tels que Andy Warhol et Salvador Dali.

Salle de stockage de pellicules de film pour le cinéma.

En haut de l'affiche

Comment l’industrie culturelle commence à renoncer à tout ce qui n’est pas un blockbuster potentiel

Moins de films, plus de gros budgets... L'ensemble de l'industrie culturelle cherche à sécuriser ses investissements.

Contributeurs les + lus