Mot-clé «PJD» | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Contenus en rapport avec le mot-clé PJD

Saad Dine El Othmani prend la parole lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe, à Alger, le 9 juillet 2012.

(R)évolution dans les urnes ?

Roi du Maroc 1 / Islam politique 0 ?

Le PJD, le parti islamiste marocain au pouvoir depuis 2011, a connu une cinglante défaite aux récentes élections législatives, au profit de formations jugées plus proches du roi. Le Parti de la justice et du développement (PJD) passe de 125 à 12 sièges.

Maroc : les islamistes en tête des élections législatives

Résultats

Maroc : les islamistes en tête des élections législatives

Le Parti justice et développement (PJD) a obtenu 99 sièges, contre 80 pour les libéraux du Parti authenticité et modernité (PAM).

Jennifer Lopez a été critiquée pour sa prestation au Maroc.

Dilemme

Islam et Occident : le dilemme auquel est confronté le Maroc

Le festival de musique Mawazine, emblème de la volonté progressiste de Mohammed VI, a cette année été marqué de plusieurs polémiques sur des sujets de société d'autant plus tabous depuis que les islamistes sont arrivés au pouvoir l'année dernière.

Printemps Arabe : An II

Souviens-toi l'hiver dernier

Printemps Arabe : An II

Il y a un an jour pour jour, le monde arabe était gagné par un irrésistible vent de liberté. Entre tentation islamiste, démocratisation et repli sécuritaire, que reste-t-il de l’héritage de Mohamed Bouazizi ? Tour d’horizon des « printemps arabes ».

Maroc : les islamistes l'emportent

Législatives

Maroc : les islamistes l'emportent

Les islamistes modérés du PJD obtiennent 107 sièges. Les observateurs européens sont plutôt satisfaits de la tenue du scrutin, malgré quelques cas de pressions.

Maroc : une alternance démocratique bienvenue

Victoire des islamistes modérés

Maroc : une alternance démocratique bienvenue

Le roi Mohammed VI devrait nommer pour la première fois un islamiste modéré à la tête du du gouvernement après la victoire annoncée du PJD. Un geste politique à la hauteur de celui d'Hassan II, qui en avait fait de même avec le socialiste Abderrahmane Youssoufi en 1998.

Législatives marocaines : 
qui pour contrer les islamistes ?

Automne arabe

Législatives marocaines : qui pour contrer les islamistes ?

Élections législatives anticipées au Maroc ce vendredi. Loin du clivage gauche-droite, deux blocs hétéroclites tentent d'endiguer la montée de l’islamisme.

Le Maroc seul pays du Maghreb à résister aux sirènes de l'islamisme ?

Législatives marocaines

Le Maroc seul pays du Maghreb à résister aux sirènes de l'islamisme ?

L'Islam politique progresse au Maghreb. Le peuple marocain, lui, ne semble pas décidé à porter à la tête du gouvernement les islamistes du PJD.