Francis Eustache | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Francis Eustache est neuropsychologue. Il est directeur d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) et dirige l’équipe U1077 de l’INSERM de Caen, unique unité de recherche en France totalement dédiée à l’étude de la mémoire humaine. Spécialiste en neuropsychologie de la mémoire, il dirige des recherches sur les troubles de la mémoire et le diagnostic précoce des maladies neurodégénératives. Depuis janvier 2013, il dirige également un ensemble de laboratoires, appelé Cyceron. Au sein de cette plate-forme d’imagerie sont notamment menées, depuis 1985, des recherches biomédicales dans le domaine des neurosciences. Il vient de faire paraître "Mémoire et oubli" aux éditions Le Pommier.

Ses Contributions

L’impact méconnu de la lecture numérique sur notre cerveau

Effets insoupçonnés

L’impact méconnu de la lecture numérique sur notre cerveau

La lecture numérique prends de plus en plus d'ampleur et entraîne d'ailleurs certains effets secondaires auxquels nous n'étions pas préparés.

Au congrès international de "l'Alzheimer's Associations" tenu à Toronto en juillet dernier, un test étonnant a été présenté : composé de 35 questions, il est censé participer à l'identification des premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

Pense-bête

Serez-vous bientôt atteint de la maladie d'Alzheimer ? Comment identifier les signes avant-coureurs de la maladie (et ne pas tomber dans le piège des tests trop simplistes)

Au congrès international de "l'Alzheimer's Associations" tenu à Toronto en juillet dernier, un test étonnant a été présenté : composé de 35 questions, il est censé participer à l'identification des premiers signes de la maladie d’Alzheimer. On le passe ou on l'oublie ? Réponse.

Ces mythes scientifiques qui ont la dent dure (êtes-vous sûrs de ne pas vous-mêmes en être victimes ?)

La vérité n'est pas ailleurs

Ces mythes scientifiques qui ont la dent dure (êtes-vous sûrs de ne pas vous-mêmes en être victimes ?)

Certains mythes scientifiques perdurent alors qu'il a été démontré qu'ils sont faux et qu'ils peuvent même être dangereux.

Prévention des troubles de la mémoire : pourquoi il est possible de diminuer l’impact de l’âge (et retarder l’arrivée des maladies dégénératives)

Poisson rouge

Prévention des troubles de la mémoire : pourquoi il est possible de diminuer l’impact de l’âge (et retarder l’arrivée des maladies dégénératives)

Les dernières avancées en matière de prévention des troubles de la mémoire concernent notamment la prévention et l'accompagnement.

Mais où s'en vont les souvenirs d'enfance ?

Avec le temps, va, tout s'en va

Mais où s'en vont, nos souvenirs d'enfance ?

Pourquoi nos souvenirs d’enfance sont-ils si rares et si flous ? D’après une étude récente, le cerveau, pour être à même de se développer, aurait besoin de "faire de la place", ce qui expliquerait la disparition de tout ou partie de nos souvenirs...

Surligner n’aide pas à mémoriser.

Sciences cognitives

Non, surligner n’aide pas à mémoriser, c’est maintenant prouvé

Dans son livre "How we learn", Benedict Carey, journaliste scientifique pour le New York Times, indique que ce n’est parce que l’on surligne un mot que l’on s’en souviendra pour autant.

Contributeurs les + lus