Georges-Marc<!-- --> <!-- -->Benamou<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Georges-Marc Benamou est producteur de cinéma et journaliste. Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, il est notamment l'auteur de Comédie française: Choses vues au coeur du pouvoir (octobre 2014, Fayard), ainsi que de "Dites-leur que je ne suis pas le diable" (janvier 2016, Plon).

Ses Contributions

3 leçons qui pourraient sauver François Fillon inspirées par la campagne victorieuse de 2007

Trucs et astuces

3 leçons qui pourraient sauver François Fillon inspirées par la campagne victorieuse de 2007

Les 3 leçons à tirer de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 pour François Fillon.

Pourquoi François Mitterrand se considérait comme "le dernier des grands Présidents"

Bonnes feuilles

Pourquoi François Mitterrand se considérait comme "le dernier des grands Présidents"

20 ans après la mort de François Mitterrand, une centaine d'entretiens inexploités ont décanté peu à peu dans l'esprit de Georges-Marc Benamou. Il nous livre ici ses inédits et répond à toutes les attaques... Le mystère Jean Moulin et la piste Bénouville, son anti-gaullisme, son obsession Mendès-France, les Juifs et la France, la déception Fabius, lui et la postérité avec cette curieuse prophétie : "Je suis le dernier des grands Présidents." Extrait de "Mitterrand : "Dites-leur que je ne suis pas le diable"." de Georges-Marc Benamou, aux éditions Plon 2/2

Le dernier grand président ? Pourquoi François Mitterrand avait au moins raison sur le fait d’être le dernier à s’inscrire dans le temps long

Tonton

Le dernier grand président ? Pourquoi François Mitterrand avait au moins raison sur le fait d’être le dernier à s’inscrire dans le temps long

Français Mitterrand est mort il y a 20 ans après 14 ans de règne. Fin stratège politique et grand homme de lettre, l'homme au chapeau melon et à l'écharpe rouge inscrivait sa politique sur le long terme quand ses successeurs, eux, sont voués au court-termisme du à l'évolution de notre société.

Quand Mitterrand évoquait les "zozos" de Mai 68, "de jeunes bourgeois catholiques" révoltés "contre l'hypocrisie de leurs parents"

Bonnes feuilles

Quand Mitterrand évoquait les "zozos" de Mai 68, "de jeunes bourgeois catholiques" révoltés "contre l'hypocrisie de leurs parents"

20 ans après la mort de François Mitterrand, une centaine d'entretiens inexploités ont décanté peu à peu dans l'esprit de Georges-Marc Benamou. Il nous livre ici ses inédits et répond à toutes les attaques... Le mystère Jean Moulin et la piste Bénouville, son anti-gaullisme, son obsession Mendès-France, les Juifs et la France, la déception Fabius, lui et la postérité avec cette curieuse prophétie : "Je suis le dernier des grands Présidents." Extrait de "Mitterrand : "Dites-leur que je ne suis pas le diable"." de Georges-Marc Benamou, aux éditions Plon. 1/2

20e anniversaire de la mort de Mitterrand : quand le machiavélisme de l’élève Hollande dépasse celui du maître

Le Prince ?

20e anniversaire de la mort de Mitterrand : quand le machiavélisme de l’élève Hollande dépasse celui du maître

Vendredi 8 janvier, François Hollande participera aux cérémonies du 20 anniversaire de la disparition de François Mitterrand à Jarnac. Un pèlerinage qui rapproche les deux derniers Présidents de la République, l'actuel, et l'ancien. Et ce parallèle n'est pas anodin. Mitterrand n'est sans doute pas le modèle de Hollande, et pour cause, il l'a dépassé dans au moins un domaine : le machiavélisme.

Nicolas Sarkozy : les racines de l’aversion

Mais pourquoi tant de haine ?

Nicolas Sarkozy : les racines de l’aversion

Souvent critiqué à gauche comme à droite, Nicolas Sarkozy cristallise de nombreuses tensions. Que ce soit par son positionnement politique ou par sa pratique du pouvoir qui tranche avec l’héritage monarchique de la France, l’homme ne laisse pas indifférent.

L'ombre de François Hollande.

Les héritiers

A grands coups de motions molles et de 49.3, que restera-t-il vraiment de l’héritage idéologique du quinquennat Hollande ?

Malgré le tournant social-libéral dont il est à l'origine, François Hollande pêche cruellement par la clarté de son action politique.

Nicolas avec Henri Guaino et Claude Guéant

Splendeur passée

Georges-Marc Benamou : “La dream team de Sarkozy ayant mené à la victoire de 2007 n’existe plus aujourd’hui”

Nicolas Sarkozy tente de donner une nouvelle impulsion à l'UMP en rebaptisant le parti. Une initiative qui ne parvient pas à renouer avec la créativité qui caractérisait la "conquête" de la période 2005-2007. Entretien avec l'un de ses anciens conseillers.

Contributeurs les + lus