Francine Emschwiller | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Francine Emschwiller est psychologue clinicienne, membre du Réseau Souffrance & Travail. Avant d’être psychologue, Francine Emschwiller était Directrice Financière. Au croisement de ces deux axes, travail et construction mentale, cette experte du changement a développé une approche spécifique de prise en compte du stress au travail et de ses incidences sur la vie familiale et sociale.

Son site : http://coquelicot-psychologie-travail.fr

Ses Contributions

Si les femmes préfèrent être encadrées par des hommes au niveau professionnel, c'est parce qu'une femme occupant un poste à responsabilité à tendance à donner plus de travail à ses subalternes, par crainte d’être jugée moins efficace qu’un homme.

Sir ! Yes, Sir !

Pan sur la parité : l’étude qui montre que les femmes préfèrent généralement des supérieurs de sexe masculin

Une nouvelle étude de l'université Winsconsin-Oshkoh démontre que les femmes actives sont plus satisfaites de leur travail lorsque leur chef est un homme.

Faut-il parler de ses enfants au bureau, à qui et comment (et surtout, êtes-vous la mère ou le père...) ?

Comment vont tes gosses ?

Faut-il parler de ses enfants au bureau, à qui et comment (et surtout, êtes-vous la mère ou le père...) ?

Parler de ses enfants ou de sa vie privée au travail peut sembler tout à fait anodin, mais cela peut créer des situations négatives dans lesquelles les collègues peuvent percevoir quelqu’un comme moins investi dans son travail.

Workaholisme : pourquoi les abonnés aux heures supplémentaires le doivent à bien d’autres raisons qu’aux exigences de leur patron

Plus vite ! Plus haut ! Plus fort !

Workaholisme : pourquoi les abonnés aux heures supplémentaires le doivent à bien d’autres raisons qu’aux exigences de leur patron

Selon une étude publiée dans le journal de psychologie Plos, l'addiction au travail, qui se traduit par une obsession à vouloir toujours réussir professionnellement, aurait une source comportementale, notamment psychique.

Contributeurs les + lus