Elisabeth Borne arrive en tête dans le Calvados lors des législatives 2022 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elisabeth Borne est arrivée en tête dans le Calvados lors des élections législatives 2022
Elisabeth Borne est arrivée en tête dans le Calvados lors des  élections législatives 2022
©Ludovic MARIN / AFP

Première ministre

Elisabeth Borne arrive en tête dans le Calvados lors des législatives 2022

La Première ministre, candidate dans la 6e circonscription du Calvados, va affronter le candidat de la Nupes lors du second tour des législatives.

La Première ministre ne s’était jamais présentée aux suffrages des Français avant ce dimanche 12 juin. Elisabeth Borne est arrivée en tête du premier tour des élections législatives dans la 6e circonscription du Calvados. Elle affrontera le candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), Noé Gauchard, lors du second tour, dimanche prochain.

Elisabeth Borne s’est défendue durant la campagne des législatives d’être parachutée là où La République en marche avait obtenu l’un de ses meilleurs résultats en 2017 avec Alain Tourret, député sortant qui ne se représente pas.

Au premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron était arrivé en tête, avec 30,8 %, des voix dans la 6e circonscription du Calvados.

Elisabeth Borne est la seule femme à occuper le poste de Premier ministre sous la Ve République depuis le passage éphémère d’Edith Cresson en 1991-1992.

Ancienne conseillère de Lionel Jospin et ex-directrice du cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’environnement, Elisabeth Borne est membre de La République en marche et du microparti Territoires de progrès, situé sur le flanc gauche de la majorité.

Elisabeth Borne a lancé un appel à la mobilisation pour le second tour des législatives en cette soirée électorale pour Ensemble.

En cas de défaite aux législatives, Elisabeth Borne pourrait être contrainte de démissionner de son poste de Première ministre. 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !