Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Irak, Etat islamique et attentats : à quel jeu périlleux joue donc François Hollande ?

Chroniques du pot aux roses

Irak, Etat islamique et attentats : à quel jeu périlleux joue donc François Hollande ?

Pourquoi diable François Hollande va-t-il de nouveau, seul dirigeant occidental, fanfaronner en Irak ? Qu’avons-nous à gagner à ces mouvements de menton ?

Guy Mollet, président du Conseil sous la IVe République de février 1956 à juin 1957.

Chronique du pot aux roses

François Hollande se rêve en chef de guerre... et se réveille Guy Mollet

Président du Conseil sous la Quatrième République, feu Guy Mollet, par ses aventures coloniales et militaires, donna raison, en Égypte notamment, aux marxistes et aux disciples de Clausewitz qui voyaient en la guerre un subterfuge pour distraire les opinions des problèmes économiques intérieurs et poursuivre la politique par d'autres moyens.

"Quand Hollande déclare que l'offensive en Syrie n'aura pas pour ambition de renverser le dictateur syrien, il nage en pleine et dangereuse absurdité."

Chroniques du pot aux roses

Hollande et Obama : l'axe du mol ?

Lancer des bombes sur des équipements et des armées du régime de Bachar el-Assad sans accompagner cette offensive d'une action terrestre n'aurait très probablement pour effet que de renforcer le régime.