reserche

À Propos

Xavier Crettiez est professeur de sciences politiques à l’université de Versailles Saint-Quentin. Spécialiste de la question de la violence politique en Corse, il a publié en 1999 La question Corse, puis en 2010 l'ouvrage Les violences politiques en Europe : un Etat des lieux, en collaboration avec Laurent Mucchielli.

Ses Contributions

article imageInternational
Bonnes feuillesLes chiites ? L'Occident ? Israël ? Mais au fait, qui est vraiment "l'Ennemi" selon les djihadistes ?

Ni fous, ni ignares, les « soldats de Dieu » n’en sont que plus dangereux. Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure. Extrait de "Soldats de Dieu" - Paroles de djihadistes incarcérés, de Xavier Crettiez et Bilel Ainine, co-édité par l'Aube et la fondation Jean-Jaurès (2/2).

avec Xavier CrettiezetBilel Ainine
article imageSociété
Bonnes feuilles"J’ai toujours aimé la France, mais"... : les relations très paradoxales qu’entretiennent certains djihadistes avec leur pays natal

Ni fous, ni ignares, les « soldats de Dieu » n’en sont que plus dangereux. Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure.Extrait de "Soldats de Dieu" - Paroles de djihadistes incarcérés, de Xavier Crettiez et Bilel Ainine, co-édité par l'Aube et la fondation Jean-Jaurès (1/2).

avec Xavier CrettiezetBilel Ainine
article imagePolitique
“Je suis la voix de la colère sociale” A quel point le chaos social que semble prophétiser le FN menace-t-il le quinquennat Macron?

"Je suis la voix de la colère sociale" déclarait Marine Le Pen la veille de sa défaite. La contestation gronde en France depuis le lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron. Pour autant, Marine Le Pen n'est peut-être plus la mieux placée pour capter le vote contestataire aux élections législatives.

avec Pierre BréchonetEddy FougieretXavier Crettiez

Contributeurs les + lus

Période:24 heures7 jours
author imagePina Céline

Née en 1970, diplômée de sciences politiques, Céline Pina a été adjointe au maire de Jouy-le-Moutier dans le Val d'Oise jusqu'en 2012 et conseillère régionale Ile-de France jusqu'en décembre 2015, suppléante du député de la Xème circonscription du Val d'Oise.

Elle s'intéresse particulièrement aux questions touchant à la laïcité, à l'égalité, au droit des femmes, à la santé et aux finances sociales et a des affinités particulières pour le travail d'Hannah Arendt.

Voir la bio »
author imageMénard Baptiste

Baptiste Ménard est Adjoint au Maire de Mons-en-Baroeul dans le Nord, Membre du Bureau National du PS, il est aussi engagé au sein du Mouvement de Bernard Cazeneuve où il est le Co-Référent pour son département. Il a aussi créé un cercle de réflexion "Lueurs Républicaines" qu'il préside. 

Voir la bio »
author imageDeschavanne Eric

Eric Deschavanne est professeur de philosophie.

A 48 ans, il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxième
humanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry
(Germina, 2010). Il est également l’auteur, avec Pierre-Henri Tavoillot, de Philosophie des âges de la vie (Grasset, 2007).

Voir la bio »
author imageGuilluy Christophe

Christophe Guilluy est géographe. Il est l'auteur, avec Christophe Noyé, de "L'Atlas des nouvelles fractures sociales en France" (Autrement, 2004) et d'un essai remarqué, "Fractures françaises" (Champs-Flammarion, 2013). Il a publié en 2014 "La France périphérique" aux éditions Flammarion et en 2018 "No Society. La fin de la classe moyenne occidentale" chez Flammarion.

Voir la bio »