Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran France Inter / DR
Bernard-Henri Lévy était l'l'invité de France Inter ce mardi 27 avril. Il a notamment été interrogé sur la décision de justice dans l'affaire Sarah Halimi.

Justice

Affaire Sarah Halimi : "Cette décision est révoltante. Le droit marche sur la tête. Les juges ont créé un trouble à l'ordre public", selon Bernard-Henri Lévy

Bernard-Henri Lévy, écrivain et philosophe, auteur de "Sur la route des hommes sans nom" (Grasset), était l'l'invité de France Inter ce mardi 27 avril. Il a notamment été interrogé sur la décision de la Cour de Cassation dans l'affaire Sarah Halimi.
Bernard Henri-Lévy était l'invité de France Inter ce mardi 27 avril. Présent lors de la manifestation à Paris ce dimanche pour la mémoire de Sarah Halimi, l'écrivain et philosophe est revenu, sur les ondes de France Inter, sur la décision de la Cour de Cassation dans l'affaire Sarah Halimi.
 
Bernard Henri-Lévy plaide pour l'adoption d'une loi Sarah Halimi.
 
"La grandeur de la démocratie, c'est que les lois, on peut les réécrire, les juges ne sont pas des vaches sacrées".
 
Sarah Halimi a été tuée en avril 2017 à Paris. La Cour de cassation, tout en entérinant le caractère antisémite du crime, a confirmé mercredi dernier l'irresponsabilité pénale de l'auteur du meurtre, pris d'une "bouffée délirante aigüe" lors de son passage à l'acte.
 
Bernard-Henri Lévy estime que "cette décision est révoltante et elle introduit un désordre insupportable dans les esprits. Le droit marche sur la tête". Selon lui, "les juges, en rendant cet arrêt, ont créé un trouble à l’ordre public (...) Ce qui me semble insupportable, c'est qu'il n'y ait pas de procès de l'assassin de Sarah Halimi : il n'est pas fou".
 
Bernard-Henri Lévy publie "Sur la route des hommes sans nom" aux éditions Grasset.
France Inter

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !