RATP : les syndicats appellent à une nouvelle journée de grève pour le 25 mars sur l'ensemble du réseau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Social
Des utilisateurs du réseau RATP prennent un bus depuis la Gare de Montparnasse à Paris, le 18 février 2022, lors d'une journée de grève.
Des utilisateurs du réseau RATP prennent un bus depuis la Gare de Montparnasse à Paris, le 18 février 2022, lors d'une journée de grève.
©LUDOVIC MARIN / AFP

Trafic perturbé

RATP : les syndicats appellent à une nouvelle journée de grève pour le 25 mars sur l'ensemble du réseau

Les lignes de métro, de bus et de RER devraient être perturbées lors d’une nouvelle mobilisation en mars prochain. Les organisations syndicales vont se regrouper vendredi pour décider des modalités du mouvement.

Après la mobilisation de vendredi dernier, les principales organisations syndicales des agents RATP, FO-RATP, Solidaires RATP, UNSA RATP, CFE-CGC Groupe RATP, La Base groupe RATP et la CGT RATP ont convenu ce mercredi d'une nouvelle journée de grève qui toucherait l'ensemble du réseau à partir du vendredi 25 mars prochain.

Une réunion entre les organisations syndicales est prévue dans la journée de vendredi afin de déterminer les modalités du mouvement de grève.

Selon l'UNSA, de nombreuses lignes de métro, de bus et de RER seront à l'arrêt lors de cette future journée de grève. D’après l'organisation syndicale, les formes de la mobilisation seront variées. De probables « envahissements » d'organismes sont à prévoir, comme Ile-de-France mobilités ou des institutions représentant l'État.

« On veut marquer le coup. On n'hésitera pas à se faire entendre lors de déplacements de campagnes de certains candidats », selon les précisions d’Arole Lamasse, secrétaire général de l'UNSA-RATP.

Les syndicats se mobilisent pour une hausse de 3% des salaires pour « faire face à l'inflation et défendre le pouvoir d'achat en Ile-de-France ». Ils sont également opposés à l'ouverture à la concurrence pour les réseaux de bus.

La RATP précise que les négociations sur les hausses de salaires sont terminées depuis le 18 février et aboutiront sur une proposition de hausse à 2,7% des salaires.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !