Emmanuel Macron a été visé par un jet d’œuf lors de sa visite au Salon international de la restauration à Lyon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Emmanuel Macron lors de sa visite au Salon international de la restauration à Lyon, le 27 septembre.
Emmanuel Macron lors de sa visite au Salon international de la restauration à Lyon, le 27 septembre.
©DENIS BALIBOUSE / POOL / AFP

Nouvel incident après la gifle

Emmanuel Macron a été visé par un jet d’œuf lors de sa visite au Salon international de la restauration à Lyon

Lors de sa visite au Salon international de la restauration, Emmanuel Macron a été la cible d’un jet d’œuf. L’auteur des faits, présenté comme un militant d’extrême gauche, a été placé en garde à vue.

Une demi-heure après avoir entamé une visite dans les allées du Salon international de la restauration, Emmanuel Macron a été la cible ce lundi d’un jet d’œuf. Le projectile a rebondi sur son épaule sans se casser.

L’auteur du jet d’œuf a été évacué dans une autre pièce puis menotté. En début d’après-midi, il était en garde à vue à la sûreté départementale, selon des informations du Parisien. Militant d’extrême gauche, il avait été signalé par les renseignements territoriaux, selon des précisions de l’exécutif.

« S’il a un truc à me dire, qu’il vienne », aurait commenté le chef de l’Etat, demandant à ce qu’on lui amène. « J’irai le voir après. Allez le chercher », aurait-il ajouté, d'après Le Parisien.

Le 8 juin dernier, Emmanuel Macron avait été giflé par un homme, en marge d’un déplacement à Tain-l’Hermitage. Jugé en comparution immédiate, l’auteur des faits avait été condamné à quatre mois de prison ferme. Il est sorti de prison le 21 septembre.

Hormis ce bref incident du jet d’œuf, la visite d’Emmanuel Macron à Lyon s’est déroulée dans de bonnes conditions. Dans les allées du Salon International de la restauration ce lundi à Lyon, les professionnels du secteur ont chaleureusement remercié Emmanuel Macron pour les aides de l’Etat face à l’impact de la crise sanitaire ainsi que pour son annonce d’une défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !