Chômage : le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de 0,8 % au deuxième trimestre 2022 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de 0,8 % au deuxième trimestre 2022.
Le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de 0,8 % au deuxième trimestre 2022.
©NICOLAS TUCAT / AFP

Objectif plein emploi

Chômage : le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de 0,8 % au deuxième trimestre 2022

Le nombre de chômeurs sans aucune activité s'élève à 3.165.900 lors du deuxième trimestre 2022 en France. La baisse constatée au second trimestre prolonge le recul important du chômage sur un an. Cela représente environ 26 900 inscrits en moins par rapport au trimestre précédent.

Le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) a enregistré une baisse de 0,8 % en France (hors Mayotte) au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, soit 26 900 inscrits en moins, à 3,165 millions, selon les chiffres publiés mercredi 27 juillet par le ministère du Travail.

Au premier trimestre de l'année, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A inscrits à Pôle emploi en France (hors Mayotte) avait reculé de 5%. Lors des deux derniers trimestres 2021, la baisse avait été respectivement de 5,4% et 4,7%.

Sur un an, la baisse en catégorie A est de 15,1 %. En incluant l’activité réduite (catégories B et C de Pôle emploi), le nombre de demandeurs d’emploi est en baisse de 1,7 % au deuxième trimestre (-8,9 % sur un an) et s’établit à 5,436 millions, selon la Direction des statistiques du ministère du Travail (Dares).

« Le nombre de demandeurs d’emploi continue de diminuer ! », s’est aussitôt félicité le ministre du Travail Olivier Dussopt, notant que le nombre d’inscrits en catégorie A, B et C « baisse sensiblement ». Au deuxième trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B (moins de 78 heures de travail dans le mois) baisse de 3,7 % (-27 700) après avoir progressé de 2,2 % au trimestre précédent et celui en catégorie C (plus de 79 heures) de -2,7 % (-41 900).

L’Observatoire français des conjonctures économiques anticipe une hausse du taux de chômage à 8 % en 2023 et 2024, avant une légère décrue en fin de quinquennat pour atteindre 7,5 % en 2027. Le gouvernement espère atteindre les 5 %

En catégorie A, pour la seule France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi est stable au deuxième trimestre pour les moins de 25 ans (-22,8 % sur un an) et baisse pour les 25-49 ans (-0,4 %) et les 50 ans et plus (-1,2 %.)

Sur le front du chômage de longue durée, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus recule de 3,9 % au deuxième trimestre (-14,9 % sur un an) à 2,57 millions (catégories A, B et C). La part des demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus atteint 47,3 % (-3,3 points sur un an).

Les chiffres du deuxième trimestre viennent confirmer d’autres indicateurs favorables publiés récemment. Le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) a notamment augmenté de 3,6 % au deuxième trimestre, après une légère baisse le trimestre précédent (-0,6 %), a indiqué l’Urssaf la semaine dernière.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !